vendredi 12 septembre 2014

Instant de fin d'été ou la photo de la semaine !

A vous de trouver quelques mots qui pourraient accompagner cette photo, ma participation à la joyeuse farandole d'Armatia 



lundi 8 septembre 2014

Merci pour ce beau moment, Monsieur Christie et les Arts Flo

Quand la nuit tombe sur les jardins de W. Christie et que les lumières s'allument, le décor devient magique pour accueillir, sur le miroir d'eau, le concert de la soirée…


Actéon, de Marc-Antoine Charpentier, précédé d'extraits de Versailles de Michel De Lalande et de La grotte de Versailles de Jean Baptiste Lully, deux pastorales. Ce fut le programme de cette soirée du 30 août 2014. 






Actéon, inspiré de la mythologie était, ce soir-là, une esquisse de la tragédie que les Arts Florissants interprètent depuis un certain temps. Vous dirais-je que j'ai préféré cette version de ce soir ?. Aura-t-on un CD de l'interprétation des artistes suivants :


Elodie Fonnard, Juliette Perret, Rachel Redmond, Virginie Thomas (dessus), Emilie Renard (bas-dessus), Reinoud Van Mechelen (haute-contre), Jean-Yves Ravoux, Zachary Wilder (tailles), Pierre Bessière, Cyril Costanzo, Julien Neyer (basses)
Chœur des Arts Florissants, Etudiants de la Juilliard School, Orchestre des Arts Florissants, William Christie (direction) ?



En quelques mots voici l'intrigue de l'indiscret chasseur : Le jeune chasseur Actéon surprend la déesse Diane, nue au bain avec ses nymphes. Il cherche à se cacher pour profiter du spectacle mais est découvert. De colère, Diane le transforme en cerf. Il est alors poursuivi et dévoré par ses propres chiens.








Un merveilleux concert qui collait parfaitement au décor, ce mini Versailles, voulu par le maître des lieux…





N'ayant pas eu de places pour les méditations dans l'église de Thiré (musique de Monteverdi),après le concert nous parcourûmes avec bonheur les différents coins de verdure dans un halo féerique afin d'attendre les musiciens, chanteurs et leur chef, autour du verre de fin de festival.






Un lien ici et là et ici et





Et pour écouter une autre version d'Actéon, c'est ici


samedi 6 septembre 2014

Photo de la semaine

Voilà, enfin connectée, je peux éditer ma participation à la photo de la semaine derrière Amartia et les autres copinautes. Pardonnez mon retard !!!

Féerie de la nuit dans les jardins de W Christie, je vous en parle bientôt...



mardi 2 septembre 2014

Retrouvailles baroques à Thiré, en Vendée

Retrouver avec bonheur la magie des jardins de William Christie, le chef et son équipe, fut une nouvelle escale baroque de ce mois d'août 2014. Un lieu absolument enchanteur, un véritable écrin pour ce rêve musical baroque qui nous change des salles de concert et des théâtres et nous rappelle par certains côtés les Heures musicales de Lessay (entracte dans les jardins et verre de fin de concert avec les musiciens et chanteurs)



Il n'a pas plu lors de cette féérique fin de semaine. Une seule et unique goutte sur mon programme en début de soirée, incroyable !

Le jardin en deux ans n'a pas bougé, il s'est épanoui, a trouvé sa juste note. Les pins à l'avant du Bâtiment, sont allés rejoindre Athys au firmament et l'enchantement opère toujours (d'ailleurs il y en deux autres derrière la maison)…






 Si quelqu'un connaît le nom de cette plante aux fleurs mauves...

 Quand musiciens et chanteuse attendent leur première prestation de l'après-midi...



La beauté baroque des jardins s'exprime tout à fait quand la musique s'invite dans les différents cabinets de verdure.



L'après-midi, nous dirigeant grâce au plan et aux pancartes disséminées dans les jardins, nous avons retrouvé, comme en 2012, "les promenades musicales", sur un chemin fleuri et parfumé, plein de charme.

Nous avons écouté avec plaisir Paul Agnew (ténor), Rachel Redmond (soprano), Zachary Wilder ((ténor), Thomas Dunford au théorbe, Mélanie William (flûte traversière)…





 Concentration dans le végétal, au bord de la rivière...




N'oubliez pas de picorer des extraits musicaux et lyriques sur les différents sites que je vous propose aujourd'hui (il y en aura d'autres dans les semaines qui suivent)

Tous les sens ou presque sont en éveil dans ce jardin extraordinaire car le festival nous laisse beaucoup à entendre, je dirai écouter. Cette année, une musique baroque essentiellement française,  Le Camus, Clérambault, Jean Marie Leclair et Rameau, année oblige. Mais aussi, Purcell, Luly, Robert Johson, William Lawes…


A mon habitude je ne vous en dirais pas plus, (il y a des gens qui savent mieux parler musique que moi !) sinon que cette année nous avons pu assister au concert du soir qui a lieu sur le plan d'eau. Plan d'eau qui se trouve dans l'exacte perspective du logis. Ce sera pour un prochain billet…








J'espère que mes photos parleront d'elles-mêmes car je tenais à partager ce brin de rêve qui m'est cher. Penser à noter sur vos agendas cette merveilleuse manifestation, si vous voulez !!!
Si vous voulez en savoir plus, suivez aussi le lien du blog de Michelaise. Elle y était le week-end dernier !

Liens ici, et




samedi 30 août 2014

Photo de la semaine

C'était hier et la photo de la semaine qui attend Amartia et ses acolytes !
 Bonne fin de semaine à vous !


mercredi 27 août 2014

Parce que l'été touche à sa fin si vite, trop vite...

Pourtant sait-il que l'automne arrivera inexorablement ?

La fin de l'été n'a jamais été aussi près de nous, mais a-t-on vécu un été, ici, comme dans mes rêves, en ce mois d'août ?



Parce que les temps sont peu cléments et que la rosée déjà tarde à quitter les prés le matin, relayée très vite par une pluie éparse qui n'en finit pas de faire de courtes apparitions depuis plusieurs jours...


L'odeur des mûres a envahi deux fois la maison, pourtant le temps passe et les fruits noirs n'ont pas trop grossi par manque de chaleur, les guêpes ne sont pas encore arrivées (tant mieux)...

Toutes les fleurs des hydrangéas n'ont pas fleuri que  certaines fanent déjà sur le même pied...


Les bleus ont bien pâli ou verdi...


D'autres ont rosi...


Heureusement il y a les roses, les géraniums et les pétunias qui nous offrent encore leurs couleurs resplendissantes...


Voici que la saison décline


Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.

Août contre septembre lutte ;
L’océan n’a plus d’alcyon ;
Chaque jour perd une minute,
Chaque aurore pleure un rayon.

La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l’été fond.


Victor Hugo, Dernière gerbe




samedi 23 août 2014

Défi coloriage pour la photo de la semaine

Retour progressif sur mon blog pour une rentrée en douceur... Merci pour tous vos commentaires !

Voilà ma copie !!!!

C'était une demande de Christine, ce coloriage inventif, j'ai relevé le défi et je vous le propose pour ma photo de la semaine, toujours en bonne compagnie derrière le blog "mes instantanés"





 A vous d'essayer !!!!


mardi 19 août 2014

Retour

Voilà, j'ai retrouvé "ma" connexion Internet !!! Enfin, après 4 semaines !!!
Je vous dis donc à bientôt !!!

mercredi 16 juillet 2014

Au potager, avec Gustave Caillebotte

Le jardin potager de M Gustave Caillebotte à Yerres a repris des couleurs et est entretenu comme en son temps par une association qui réalise un beau travail.
Bien sûr j'ai visité en très bonne compagnie l'exposition "Caillebotte à Yerres au temps de l'impressionnisme". Je vous recommande de suivre le lien de ce blog, ici, indiqué par MissYves ici où vous aurez un bel aperçu de cette chouette exposition. N'ayant pu prendre de photos lors de cette visite, je vous recommande fortement ce billet.
Bien sûr j'ai cherché parmi les tableaux de l'exposition la fameuse scène de la famille Caillebotte, les femmes qui brodent devant la maison. Il n'y était pas, est-il resté à Bayeux ?

Revenons au potager que j'ai bien aimé, entouré de ses murs, fleuri (avec en particulier des dahlias qu'affectionnait Caillebotte), avec une collection de pieds de tomates assez incroyable et une variété de légumes anciens, des plantes aromatiques… Quelques cloches en verre, une ancienne pompe à eau nous rappellent la vie d'un potager au 19 e siècle et nous rappellent également certains tableaux du peintre. D'ailleurs tout au long de notre déambulation dans les allées du jardin, nous pouvions croiser des reproductions de tableaux ou des "à la manière de Caillebotte" qui réunissaient la peinture et l'horticulture d'une belle harmonie. Une vingtaine de bénévoles entretient le potager et accueille le public et les groupes scolaires.
La famille Caillebotte a acquis cette propriété en 1860 et après avoir connu plusieurs propriétaires, la commune d'Yerres l'a achetée et l'a admirablement restaurée et l'a ouverte au grand plaisir du public. Il était midi quand nous sommes arrivés ce jour-là et des collégiens jouaient sur la grande pelouse comme pour faire revivre l'endroit…




 Le chalet où la famille Caillebotte logeait les amis de passage et l'ancienne orangerie



 Le potager un jour de juin avec grand soleil...

 La pompe à eau toujours debout...


 Les fameuses cloches en verre protégeant les salades...

 L'arroche rouge pour Aloïs...

Il ne reste que quelques jours pour visiter l'exposition, vite... A bientôt