jeudi 23 octobre 2014

Prendre le temps de vivre

LE TEMPS DE VIVRE

Déjà la vie ardente incline vers le soir,
Respire ta jeunesse,
Le temps est court qui va de la vigne au pressoir,
De l'aube au jour qui baisse


Garde ton âme ouverte aux parfums d'alentour,
Aux mouvements de l'onde,
Aime l'effort, l'espoir, l'orgueil, aime l'amour,
C'est la chose profonde ;



Combien s'en sont allés de tous les cœurs vivants
Au séjour solitaire,
Sans avoir bu le miel ni respiré le vent
Des matins de la terre,




Combien s'en sont allés qui ce soir sont pareils
Aux racines des ronces,
Et qui n'ont pas goûté la vie où le soleil
Se déploie et s'enfonce !






Ils n'ont pas répandu les essences et l'or
Dont leurs mains étaient pleines,
Les voici maintenant dans cette ombre où l'on dort
Sans rêve et sans haleine.






- Toi, vis, sois innombrable à force de désirs,
De frissons et d'extase,
Penche sur les chemins, où l'homme doit servir,
Ton âme comme un vase ;





Mêlée aux jeux des jours, presse contre ton sein 
La vie âpre et farouche ;
Que la joie et l'amour chantent comme un essaim 
D'abeilles sur ta bouche.




Et puis regarde fuir, sans regret ni tourment, 
Les rives infidèles, 
Ayant donné ton coeur et ton consentement 
A la nuit éternelle...

Anna de Noailles



Je trouve que c'est pas mal les vacances en octobre quand le soleil et la chaleur sont au rendez-vous dans les ruelles de ces petits villages silencieux et devant le spectacle de la campagne qui nous fait rêver...

 Chemin faisant je déguste avec volupté les petits plaisirs d'arrière saison et les beautés de cette campagne immuable...

 A bientôt, je ne vous oublie pas !


samedi 18 octobre 2014

Douceur du soir ou du matin pour la photo de la semaine


Avec Amartia et ses copinautes découvrez les photos de la semaine en ce samedi c'est ici !

samedi 4 octobre 2014

As-tu vu le rémouleur ou la photo de la semaine

Je n'avais pas mes couteaux et ciseaux sous la main, dommage !!!! Ce sera ma participation à la photo de la semaine, les autres photos de la joyeuse bande, c'est ici chez Amartia


samedi 27 septembre 2014

mercredi 24 septembre 2014

samedi 20 septembre 2014

à c't'heure ou la photo de la semaine

 En compagnie d'Amartia et ses copinautes ici, la liste s'allonge de semaine en semaine !


mercredi 17 septembre 2014

En bleu...


Pour la énième fois je suis allée à Fontevraud saluer Aliénor…

Cette fois-ci, je la retrouvais dans un décor plus féerique que sacré… Je m'attardais autour de son gisant qui m'attire à chaque visite ! Ce sera ma page bleue aujourd'hui. Si vous voulez en savoir plus sur Aliénor d'Aquitaine c'est ici et !!!
Je n'oublie pas de vous présenter mon arbuste bleu que j'ai photographié pour vous la semaine passée. C'est une spirée bleue ! 











vendredi 12 septembre 2014

Instant de fin d'été ou la photo de la semaine !

A vous de trouver quelques mots qui pourraient accompagner cette photo, ma participation à la joyeuse farandole d'Armatia 



lundi 8 septembre 2014

Merci pour ce beau moment, Monsieur Christie et les Arts Flo

Quand la nuit tombe sur les jardins de W. Christie et que les lumières s'allument, le décor devient magique pour accueillir, sur le miroir d'eau, le concert de la soirée…


Actéon, de Marc-Antoine Charpentier, précédé d'extraits de Versailles de Michel De Lalande et de La grotte de Versailles de Jean Baptiste Lully, deux pastorales. Ce fut le programme de cette soirée du 30 août 2014. 






Actéon, inspiré de la mythologie était, ce soir-là, une esquisse de la tragédie que les Arts Florissants interprètent depuis un certain temps. Vous dirais-je que j'ai préféré cette version de ce soir ?. Aura-t-on un CD de l'interprétation des artistes suivants :


Elodie Fonnard, Juliette Perret, Rachel Redmond, Virginie Thomas (dessus), Emilie Renard (bas-dessus), Reinoud Van Mechelen (haute-contre), Jean-Yves Ravoux, Zachary Wilder (tailles), Pierre Bessière, Cyril Costanzo, Julien Neyer (basses)
Chœur des Arts Florissants, Etudiants de la Juilliard School, Orchestre des Arts Florissants, William Christie (direction) ?



En quelques mots voici l'intrigue de l'indiscret chasseur : Le jeune chasseur Actéon surprend la déesse Diane, nue au bain avec ses nymphes. Il cherche à se cacher pour profiter du spectacle mais est découvert. De colère, Diane le transforme en cerf. Il est alors poursuivi et dévoré par ses propres chiens.








Un merveilleux concert qui collait parfaitement au décor, ce mini Versailles, voulu par le maître des lieux…





N'ayant pas eu de places pour les méditations dans l'église de Thiré (musique de Monteverdi),après le concert nous parcourûmes avec bonheur les différents coins de verdure dans un halo féerique afin d'attendre les musiciens, chanteurs et leur chef, autour du verre de fin de festival.






Un lien ici et là et ici et





Et pour écouter une autre version d'Actéon, c'est ici