mercredi 29 juillet 2009

Un livre avant le film, paru en même tant que le film


Le fim est à voir et le livre absolument...


Séraphine - La Vie rêvée de Séraphine de Senlis - (Phébus 2008)
Elle porte un prénom d'ange, chantant, ardent. Pourtant le destin qui attend Séraphine Louis, née dans une famille pauvre de l'Oise à l'automne 1864, est des plus terre à terre. Orpheline, Séraphine entame une vie de domestique, comme celle de Félicie, l'héroïne d'Un coeur simple de Flaubert. De cette terne réalité, il s'agit de s'évader. Séraphine communie avec la nature, Séraphine rêve, Séraphine prie. Et un jour, cédant à un ordre impérieux de la Vierge, Séraphine peint. L'exaltée de Senlis est moquée pour ses toiles chatoyantes où les arbres, les fruits et les fleurs deviennent sensuels ou inquiétants. Mais le jour où un collectionneur parisien, Wilhelm Uhde, découvreur de Picasso, de Braque et du Douanier Rousseau, croise la route de la talentueuse femme de ménage, il l'infléchit singulièrement... Françoise Cloarec nous conte l'incroyable histoire vraie de Séraphine de Senlis, artiste glissant doucement de la misère à la gloire, de l'originalité à la folie.
Phébus, 172 pages, 12€ ISBN : 9 782752 903648 Illustration de couverture : Séraphine de Senlis, Grenades sur fond vert 1930 détail.

lundi 27 juillet 2009

Choriste, un plaisir certain

video

Pour Marie-Ange en particulier. C'est joli la pluie, n'est-il pas? Même lorsqu'on rêve de soleil!

samedi 25 juillet 2009

Un autre concert




C'était à l'abbaye de Lessay, ce vendredi soir. Ces heures musicales furent encore un moment de plaisir et une découverte de la musique espagnole du 17 e siècle avec des morceaux choisis de Samaniego, Carlos Patino, Francisco Navarro, Felipe Coppola...


Los Musicos de su Alteza


La direction musicale : Luis Antonio Gonzalez,


avec la soprano, Olalla Aleman et le ténor José Pizarro.


Le chef d'orchestre présentait lui-même les différentes parties du programme en espagnol, que traduisait simultanément un musicien (ouf!) Ce que je trouvais tout à fait sympathique. Cela donnait au concert un petit air convivial que nous avons apprécié.


Balade dans les jardins, à la tombée de la nuit, pendant l'entracte fut aussi un moment plaisant et bien sûr nous partagions à la fin du spectacle, le verre de cidre bouché avec les galettes normandes.


Je vous dis, l'été sera encore musical cette année!

vendredi 24 juillet 2009

mercredi 22 juillet 2009

Heures musicales




à l'Abbaye de Lessay avec les Folies Françoises. "Sonare e cantare" composèrent le programme de la soirée avec des concertos de Scarlatti, Porpora et Mancini. Musique de chambre dans une abbatiale (avec une voix superbe de Maîlys de Villoutreyn soprano) que dirigea de main de maître Patrick Cohen-Akenine, violoniste aussi, accompagné par un deuxième violon, un violoncelle, une flûte à bec, théorbe et un clavecin... Toute la renommée de l'Ecole musicale de Naples du 17 ième siècle fut bien représentée hier soir à Lessay.


Agréable entracte dans les jardins de l'Abbaye toujours aussi beaux et bien sûr rendez-vous dans la grange avec les musiciens pour le verre de cidre et petits biscuits normands, à la fin du spectacle. Jolie soirée........

Avant que tombe la pluie...







J'ai fait un petit tour au jardin, et je me suis égarée dans le potager pour cueillir, une laitue, des haricots verts et quatre courgettes sans oublier une vingtaine de fraises et quelques herbes aromatiques.... Le panier était tout simplement rempli pour aller rejoindre en cuisine le filet mignon qui mijotait dans la cocotte...







dimanche 19 juillet 2009

Encore une histoire de clafoutis


Je vous la donne volontiers cette recette. D'ailleurs je suis allée la chercher sur un très beau livre de Bertrand Raynaud "Assiettes gourmandes" (éd Minerva), avec des recettes à réaliser sans modération, plus appétissantes les unes que les autres et les photos....... Un régal, je vous dis.

Donc, après avoir cueilli des merises dans le merisier près de la maison...


Clafoutis aux merises ou cerises

Lavez, équeutez, essuyez les merises (environ 500g), mettez les dans le moule.
Faites fondre le beurre doux et salé (20 g demi-sel et 80 g de doux)
Mélangez les deux jaunes d'œufs avec le sucre (50g de sucre en poudre et 50g de sucre glace) puis ajouter un œuf entier et fouettez encore.
Incorporez les beurres fondus, fouettez à nouveau et ajoutez la farine (100g). Faites absorber énergiquement le mélange à la farine, ajouter une ou deux cuillères de rhum, mélangez et verser en dernier le lait entier. La pâte doit être lisse comme une pâte à crêpes
Passez le moule 3 à 4 mn au four puis versez la pâte sur les cerises.
Faites cuire 30 à 35mn au four.
Servez le clafoutis tiède ou froid dans le moule (26cm) ou dans des moules individuels, saupoudrez de sucre glace.

Un régal je vous dis!

vendredi 17 juillet 2009

A Saint Vaast La Hougue,







j'ai aussi admiré les tableaux de Oudinet dans une galerie où j'aimais aussi retrouver les tableaux de Puybareau mais que néni, pas cette année...



En ce moment je lis quelques écrits de Christian Bobin, écriture que j'aprécie de plus en plus. C'est à la fois métaphysique, philosophique et poétique. En particulier "la femme à venir"...



Et j'ai confectionné le dernier clafoutis aux merises de la saison pour régaler la petite famille...

mercredi 15 juillet 2009

Un petit tour


au festival du livre de mer et d'aventure de Saint Vast La Hougue où j'ai eu le bonheur de rencontrer Michel Besnier auteur de romans qui a été très inspiré par son enfance tourlavillaise notamment pour "une maison n'est rien"livre qu'il m'a gentiment dédicacé après une assez longue discution autour du thème de la maison...

Je continuais mon chemin en contournant le fort sans quitter des yeux la tour de la Hougue construite par Vauban, au bord d'une mer calme.

mardi 14 juillet 2009

Et les merises?


Qu'en fait-on des merises cueillies ce matin? Un clafoutis, bien sûr, et on garde les noyaux!

Et à chaque fois qu'on crachera un noyau, on fera un petit bruit comme Ninon, dans le livre de Maud Lethielleux, "Dis oui Ninon" (à lire absolument)
Préférez-vous le clafoutis avec des cerises ou bien celui avec des merises?

samedi 11 juillet 2009

Le temps des confitures et autres gelées


Voilà;C'est fait! Je commence mon blablabla......

Le 11 juillet 2009, c'est le temps des vacances; pour moi, le temps des gelées et confitures!

La maison est parfumée par les abricots qui "moutonnent" dans la bassine... Les rangées de pots s'accumulent dans le buffet : gelée de cassis, de groseilles rouges et blanches, confitures d'abricots.... La vie est belle........Bonnes vacances et à bientôt!