vendredi 7 mai 2010

Rinaldo et Omar Sharif

Bien, je voulais commencer par Rinaldo et puis c'est Omar qui passe en premier...
Pourquoi Omar Sharif? Parce que je l'ai vu hier soir dans un très beau film :

"j'ai oublié de te dire", premier long métrage de Laurent Vinas-Raymond." "Lorsque Marie, jeune fille de 25 ans sans passé ni avenir, rencontre Jaume, un vieux monsieur, ancien champion cycliste devenu artiste peintre, c'est une grande amitié qui se lie. Grâce à lui, Marie va se découvrir une identité, qu'il est lui-même en train de perdre."

C'est un film émouvant sur l'amour, l'amitié, la peinture qui sert de lien très fort entre les deux héros, la vie et la mort. Ce film aurait pu tomber dans le pathos et bien, le réalisateur réussit à nous faire rire et pleurer (moi!) et nous émouvoir (ça n'arrive pas qu'aux autres d'être confronter à la maladie d'Alzeimer...) Un propos difficile mais quelque part un film enthousiasmant, généreux. Le choix de la musique (celle de Georges Moustaki, de Cali et l'Estaca, chant catalan...) colle tout à fait à l'atmosphère tantôt triste, tantôt gaie, la vie quoi!!!!
Nous avons eu la chance de bénéficier de la présence du réalisateur et de lui poser toutes questions concernant ses choix et sa motivation de faire ce film.
L'amitié qui se forge entre les deux personnages, Marie et Jaume (Emilie Duquenne et Omar Sharif qui jouent leurs rôles d'une manière très juste) nous fait oublier par moments cette maladie incurable...Je ne vous dirai pas la fin du film car on pourrait en parler encore longtemps.
Choix de vie, choix de mort mais aussi une balade champêtre, dans les Pyrénées Orientales, région aimée du réalisateur avec des comédiens de valeur...
Pour un premier film, bravo! A voir absolument!
Rinaldo

Je voulais aussi vous écrire quelques mots sur ce très bel opéra de Handel que j'ai vu au théâtre de Caen.
" Ce poème épique de
16 ooo vers, de Torquato Tasso qui nourrit
deux siècles d'opéras (jusqu'au Verdi de
Lombardi), relate la première
Croisade et la prise de Jérusalem
par Godefroy de Bouillon, chef de
l'armée franque, et son héros,
Renaud devra vaincre les sortilèges de
la magicienne Armide, seduisante
reine de Damas, qui n'est pas la
moindre des batailles. Cepen
dant, réduits par les Croises, la bel
le Armide et le roi de Jerusalem,
Argant, devront se convertir au
Christianisme •"



Très belle mise en scène :
"Dans cette nouvelle production, créée au Théâtre National de Prague en 2009, Louise Moaty poursuit son travail de recherche et nous offre une ambiance XVIIIe respectueuse de tous les codes baroques : maquillages et costumes magnifiquement éclairés à la bougie, gestuelle, déclamation..."


J'ai passé une agréable soirée, j'ai vu cet opéra comme un conte de fée, peut-être à cause des décors... J'ai peut-être aussi préféré les voix des "méchants", à savoir Argant et Armide, malheureusement je n'ai pas trop cru à l'amour passionné des deux héros, Rinaldo et Almirena, dommage!






16 commentaires:

  1. J'avais entendu une interview d'Emilie Duquenne à la télé et ce film m'avait tentée.
    Tu confirmes mon impression, merci à toi et bon week-end !
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. Grand merci,
    pour ce partage,
    le cinéma, je pourrais facilement,
    suivre tes pas,
    pour l'opera, j'aimerai,
    mais c'est bien moins facile...par chez moi,
    Excellent week end a toi,
    et a bientot...........

    RépondreSupprimer
  3. Ta critique donne envie de voir ce film de suite.
    Je ne savais pas qu'Omar jouait encore la comédie...
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce partage!

    Je suis convaincue par ton article: j'irai voir ce film dimanche après-midi.
    Autre moment d'émotion : l'opéra!
    De belles photos .
    J'ai chanté cet air avec la chorale du lycée!Et si je me souviens bien, il est chanté dans le film "Farinelli" qui figure dans tes films favoris.
    J'adore la musique baroque.
    J'ai lu le catalogue de l'expo d'hier: très intéressant.
    A bientôt .
    Je vais mettre un lien vers ton blog.

    RépondreSupprimer
  5. Moi, aussi j'ai chanté avec la chorale de Leverrier, il y a deux ou trois ans! Le même air de Handel!!! Au fait bienvenue Miss Yves puisque tu fais aujourd'hui ton entrée ici, pas très loin de là (ah, zut ce n'est pas ici que l'on peut faire un lien), la prochaine fois, à bientôt!!!
    Merci Norma, oui vas y, tu ne le regretteras pas!
    Claire, "Tous à l'opéra" aujourd'hui!!!!!Je ne l'ai pas fait cet article avec l'intention de vous montrer le chemin de l'art lyrique mais je peux dire que ça tombe à propos!!!!
    Oui, oui, Evelyne, Omar joue toujours merveilleusement bien, je confirme!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Donc, nous avons chanté ensemble! Etonnant, non ?
    Point de vue d'une lycéenne /expo sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'avais pas particulièrement remarqué ce film, je vais faire plus attention et voir s'il passe chez moi. Bon dimanche Enitram.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis fan de Omar Sharif! Il a débuté en Egypte (son pays natal)où il a connu une belle période de gloire égyptienne, toujours en tête d'affiche dans de nombreux films! J'irai voir ce film dont tu viens de nous faire un très beau compte-rendu! Merci
    Bisous, Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Jamais deux sans trois dit-on
    Quelle est ta troisième bonne soirée?
    Depuis que tu m'as dit que tu allais écouter Rinaldo je l'écoute en boucle au bureau.
    Les opéras de Haendel sont peu connus c'est dommage.
    Tout comme ses oratorios ,on connait Le Messie,mais très peu Saul qui est magnifique .
    Et connais-tu L'Allegro,il Penseroso ed il Moderato?
    Tu me donnes vraiment envie d'aller voir ce film
    Merci

    RépondreSupprimer
  10. Pour le film, je te suis sans problème, pour l'opéra, je suis hélas complètement inculte. Merci de partager ces bons moments avec nous! Bisou.

    RépondreSupprimer
  11. deux superbes critiques, ENitram... le film, s'il passe, tu nous donnes bien envie de le voir, et puis Omar Sharif a l'air bien beau... mythique pour les gens de ma génération et ravie de le voir aussi séduisant encore... et pourquoi pas en ancien cycliste, lui le bridgeur invétéré, c'est forcément un passionné
    quant à haendel, certes nous n'irons pas à Caen, mais déjà quel plaisir d'écouter et de lire tes impressions, justes et vraies.

    RépondreSupprimer
  12. Je note le titre du film car nous avons l'intention de faire quelques sorties ciné avec ma fille...
    Quant à l'opéra, je ne m'y connais pas du tout... mais ta critique est très intéressante.
    Bonne semaine Martine.

    RépondreSupprimer
  13. Aifelle regarde sur leur site car il n'est pas programmé partout!
    Oui, Kenza tu retrouveras sans doute Omar, du temps d'un certain Jivago!!!!
    Oui, tu as raison Aloïs, jamais deux sans trois!!!! Prochainement...
    Hirondelle, si tu veux il y a cette année un beau programme à Lessay, je t'en reparlerai...
    Michelaise, si tu es fan d'Omar Sharif, je te recommande ce film, absolument!
    Oxygène, on a la chance d'avoir souvent de beaux programmes d'opéra à Caen, il suffit d'y aller une fois et après....

    RépondreSupprimer
  14. Ton billet donne envie d'aller au ciné. Dès que ce sera à nouveau possible pour moi. Mais merci de ce commentaire. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  15. Quel beau billet.

    Merci Enitram.

    Tu m´as émue en nous commentant ce film que je vais essayer de voir.

    RépondreSupprimer
  16. Je l'ai vu, et j'ai aimé particulièrement le rôle que joue la peinture dans cette histoire:lien, style et gestuelle.

    RépondreSupprimer