dimanche 31 janvier 2010

Un beau dimanche de janvier




Certains dimanches comme ce dernier de janvier, tout semble doux, serein, tranquille, il n'y a que la musique de Chopin qui palpite dans toute la maison, les amis sont partis.


Ce midi, nous étions quatre autour de la table, les plats concoctés par "bibi" ont plu à l'amoureux (ouf!) pourtant mon dessert a failli carboniser dans le four... Les verrines un tantinet colorées grâce à la mousse de poivrons et la betterave, plaisent toujours autant. Le lapin "à la Toscane" dont la recette se trouve dans le livre de Frances Mayes "bella Italia" a ravi les papilles de mes convives. Les muffins à la poire, inspirés par une recette de Léna, ainsi qu'une autre de Sacha et de N-talo, ont été appréciés...


Et vous savez quoi j'ai terminé ma pointe en alpaga, oui N'talo je l'ai faite!!!!!!!!! Donc, j'ai retrouvé mes aiguilles et je crois qu'elles vont me servir encore peut-être pour faire une couverture à la petite qui arrive , je vous le dis, quelque chose de facile.........


Bonne semaine à tous

dimanche 24 janvier 2010

Devenir grand-mère


Je viens de terminer "Au pays des vermeilles" de Noëlle Châtelet. L'auteur devient grand-mère à la naissance de sa petite fille. A la manière d'Alice qui traverse le miroir, elle replonge dans sa propre enfance et elle retrouve aussi ses sentiments de mère à la venue au monde de son fils unique, devenu père à son tour. Et tout au long du récit elle dialogue si joliment avec sa mère décédée qui n'en finit pas d'accompagner le chemin de sa vie... Fille, mère puis grand-mère elle nous raconte les métamorphoses de la femme après "La femme coquelicot" et "la dame en bleu", livres que j'avais bien aimés déjà et "la dernière leçon qui m'avait émue aux larmes.

Ce qui m'a touchée dans ce récit, moi, qui serai aussi dans quatre mois, mamie ou Manou ou Mamoune ou Nona, c'est voir "Mano" émerveillée devant sa petite fille, de créer avec elle ce lien qui se construit au fil des pages.

"Je suis grand-mère, ma mère pour admirer le ricochet de ces petites pierres vermeilles sur l'étendue de la mémoire, les regarder bondir. Rebondir."

J'ai aimé la délicatesse, la précision et l'humour avec lesquels l'auteur nous raconte sa première expérience de "Mano". Et qu'elle ait choisi comme fil conducteur le merveilleux "Alice au pays des merveilles"

Une magnifique leçon d'amour !

jeudi 21 janvier 2010

Un avis de...


prix !

Juste pour commencer l'année,Colibri, http://colibri-spleen.blogspot.com/, me décernait le prix "Kreativ Blogger". Je l'en ai remercié vivement ayant été très touchée par cette reconnaissance...

En octobre 2009, Aloïs m'avait décerné le même prix, mais moi, "la petite nouvelle qui fait son chemin et s'accroche", je me débattais dans la bloggosphère et je n'avais pas pu répondre à ce geste d'Aloïs (je pense qu'elle ne m'en a pas voulu!). Il y a deux jours, Sacha me décernait aussi ce même prix, j'en suis toute émue et vous remercie toutes les trois de l'intérêt que vous portez à mon blog !

Donc à mon tour, je décerne le Kréativ Blogger à :


Léna qui m'a mis le pied à l'étrier dans le monde des blogs, et pour son blog merveilleux qui me fait toujours rêver.


Aloïs, fidèle lectrice et pour son blog éclectique que j'aime beaucoup.


Michelaise, fidèle lectrice qui souvent apprécie mes photos et qui nous entraîne dans des défis incroyables.


Aifelle, qui m'apporte souvent des idées de lecture et qui partage volontiers ses visites d'expo.


Hirondelle, pour ses toiles et peintures sur bois qu'elle nous montre à voir si joliment et en souvenir de notre rencontre "en vrai "!


Alba, pour les voyages qu'elle nous fait partager et en particulier ses superbes photos d'Espagne.

Et pour terminer,


Le blog de mon fils et sa compagne qui écument films, livres et BD.


Maintenant, m'a dit Colibri, il faut que je vous révèle sept secrets :


J'aime les livres, les avoir à portée de main, les ouvrir, les laisser n'importe où dans la maison, en avoir toujours dans mon sac au cas où..

J'aime voyager et surtout rencontrer des gens et parler, partager les rires

J'aime marcher seule sur la plage, dans nos petits chemins de campagne

J'aime la cuisine et la langue italiennes

J'aime la musique, pas de journée sans musique

J'aime l'odeur de la violette et du muguet, la violette me rappelle ma grand-mère et le muguet c'est le joli mois de mai.

J'aime dîner aux chandelles avec mon Amoureux.
Voilà, merci les copinautes de tous ces bons moments.



dimanche 17 janvier 2010

Ma première "titine"



Voilà c'est encore une bonne idée de Michelaise et ça marche, elle nous ferait (presque) raconter ce qu'elle veut !!!!


C'était en 1969, mon premier bulletin de salaire et ma première voiture (papa avait réglé la moitié de la facture " quand tu auras ton permis, tu auras ...." )


Une toute petite voiture pour la débutante, c'était juste ce qu'il me fallait ! Une Fiat 500 pour aller jusqu'à Dubrovnik c'était un pari que nous nous étions lancé mon Amoureux et moi, lui encore à la Fac, n'ayant pas le sou.


J'ai dû prendre le volant de mon "pot de yaourt" jusqu'au bout, quelque part entre Dubrovnik et l'Albanie, l'Amoureux avait les yeux rivés sur la carte...


Et nous sommes arrivés à destination, une seule panne en Italie (ouf!) nous a obligés à visiter.... Venise, quelle aubaine ce fut !


Que de bons souvenirs !

Nous nous sommes mariés un an après cette folle escapade mais oh combien romantique...

Françoise, il nous a fallu aussi demander l'autorisation de nous marier et mon Amoureux a dû faire sa demande en bonne et due forme. Soixante huit était passé mais la majorité était encore fixée à 21 ans...

vendredi 15 janvier 2010

Une aventure humaine assez exceptionnelle




Hier soir, nous sommes allés voir un documentaire, pas comme les autres !
"D'Une seule voix"nous laisse à suivre la tournée, d'une chorale, d'un groupe d'une centaine de personnes à travers la France pendant trois semaines.
Ce qui est assez incroyable c'est la disparité des gens qui composent ce groupe : des israéliens et des palestiniens, des juifs, chrétiens et musulmans.


Ils sont avant tout des musiciens et des chanteurs et c'est de cela que le réalisateur, Xavier de Lausanne, a voulu nous montrer, l'universalité de la musique.
Malgré les rivalités et les différents qui apparaissent dès le début, de la tournée le pari assez fou de Jean Yves Labat de Rossi qui est l'organisateur de toute cette aventure, est, on peut le dire, gagné.
Des scènes bouleversantes d'émotion ne peuvent que nous faire aimer ce film (c'est assez rare de sentir toute une salle de cinéma vibrer à l'unisson !) et moi, j'ai eu une envie irrésistible de vouloir chanter, tout simplement, avec ma chorale, dès la sortie du cinéma... Vivement mercredi !
Oups ! allez le voir, vous ne serez pas déçus ! (j'ai mis un lien avec le titre du billet)

mardi 12 janvier 2010

Souvenir d'une randonnée en Maurienne

Juste le lendemain de Noël, nous partions pour une randonnée à quelques 2030 m en partant de Bonneval, petit village authentique , le plus haut et le dernier de la vallée de la Maurienne jusqu'au hameau de L'Ecot.
Les raquettes sont un moyen idéal pour observer la faune hivernale (bouquetins et chamois et aussi des traces de lièvre blanc)

Au hameau de l'Ecot, les maisons de pierre de bois et de lauze, étroitement groupées, ont gardé leur charme d'antan, avec leur balcons de bois où sont gardés les grebons (briquettes de fumier et de paille qui, après avoir séché dehors l'été sont destinées au chauffage)
Aucune maison était habitée quand nous sommes montés au hameau. Passé le village, on découvre la chapelle Saint Marguerite, mais nous n'avons pas pu y voir une Marie Madeleine du XVIe siècle qui a été mise à jour depuis peu, notre guide nous a dit qu'il aurait fallu demandé la clé au village...
En redescendant nous avons remarqué les "chambril", sur la façade sud des maisons, espace réservé aux grains.
Notre guide a aperçu des chamois, un troupeau de huit, grâce à ses jumelles, que nous avons eu la chance de pouvoir photographier ainsi qu'un bouquetin un peu plus loin, et déjà on apercevait Bonneval et bientôt le chalet où nous avions élu domicile, chez Olga, une italienne fort sympa tique, dans son chalet "La Rosa" où elle a décoré quatre belles chambres d'hôte.

samedi 9 janvier 2010

jeudi 7 janvier 2010

Neige en Normandie







Le facteur n'est pas passé... Pour aller faire les courses, nous avons mis les chaînes aux roues...
Au retour, juste le temps de chausser nos après-skis, nous sommes partis faire une grande promenade vivifiante... Sommes nous revenus de Bonneval ?
Et ce soir la neige continue de tomber...

lundi 4 janvier 2010

N'oublions pas nos hôtes...

Les petits visiteurs de notre jardin, quand vient l'hiver et la neige, viennent se régaler au bord de nos fenêtres
Ne les oublions pas !

dimanche 3 janvier 2010

Pour Almanachronique

Melchior et Balthazar
Sont partis d'Afrique,
Melchior et Balthazar
sont partis d'Afrique
Avec le roi Gaspard...
Ils sont tous les trois partis
À la belle étoile
À la belle étoile.
Ils sont tous les trois partis
À la belle étoile
Qui les a conduits.
Les bergers les ont suivis,
Jouant de la flûte,Jouant de la flûte,
Les bergers les ont suivis,
Jouant de la flûte,Menant leur brebis
Ils sont tous les trois venus,
Dedans une étableDedans une étable,
Ils sont tous les trois venus,
Dedans une étableQu'ils ont reconnue.

Et une autre pour terminer cette Epiphanie :

Les rois mages d'Edmond Rostand

Ils perdirent l'Étoile, un soir ; pourquoi perd-onL'Étoile? Pour l'avoir parfois trop regardée...Les deux rois blancs, étant des savants de Chaldée,Tracèrent sur le sol des cercles, au bâton.
Ils firent des calculs, grattèrent leur menton...Mais l'étoile avait fui, comme fuit une idée.Et ces hommes dont l'âme eut soif d'être guidéePleurèrent en dressant des tentes de coton.
Mais le pauvre Roi noir, méprisé des deux autres,Se dit : "Pensons aux soifs qui ne sont pas les nôtres,Il faut donner quand même à boire aux animaux."

samedi 2 janvier 2010

Pour Odile et tous ceux et celles qui aiment les chevaux

Depuis 18 ans, à La Clomardière, mon fils élevait des chevaux, autour de la maison....
Il ne se passait pas une seule journée sans parler de Kigalou, Virma, Tzigane, Polyphonia, Mezzo... Toute la famille vivait au rythme des des chevaux... Il a arrêté son activité au mois de juin et depuis c'est le silence... Plus de hennissement, plus de bruit de sabots sur les graviers de la cour...


La roue de la vie tourne, tourne, tourne !!!!! Que nous réservera 2010??? Là je vous offre ces quelques photos. Je vous souhaite une belle année, au pas, au trot, au galop !


vendredi 1 janvier 2010

C'était un réveillon très calme

Petit clin d'oeil pour Aloïs : je l'ai fait et c'était délicieux au dire de mes invités du premier jour de l'an, et pourtant avec mes parents ce n'était pas gagné !!!!!
Souvenir d'une randonnée dans la montagne, au hameau de l'Ecot, je vous en reparlerai bientôt..

Ciel normand le premier jour de l'année, plein d'espérance ! Vous ne trouvez pas ?


Réveillon bien tranquille au coin du feu mais régal assuré !!!!!!