samedi 31 juillet 2010

L'été

Après une grande bouffée d'air marin et la rencontre de ce lieu spirituel d'une autre façon, je me retrouve un soir dans cette belle abbatiale de Cerisy La Forêt dont je vous ai déjà présentée dans un précédent billet, Abbaye qui accueillait déjà au Moyen Âge les pèlerins en marche vers le Mont Saint Michel.
Ce soir là il y avait un concert
Cette jeune pianiste interpréta deux concertos de Chopin, accompagnée par un ensemble de jeunes musiciens européens faisant une tournée dans les abbayes normandes...

A la tombée de la nuit j'aime à retrouver les fleurs de mon jardin


et les photographier au crépuscule...




Faire de grandes balades dans la campagne environnante pour ne pas perdre le rythme et oublier ces vilaines courbatures après la randonnée au Mont!


Faire le tour d'un parc magnifique aux sources d'Elle...

Profiter de la fraîcheur de l'eau qui est présente partout dans ce parc...

S'asseoir sur un banc au bord de l'étang et rêver ....











mardi 27 juillet 2010

Suite de la traversée

Reprenons notre traversée de la baie du Mont Saint Michel. Le Mont approche... Il nous restait à traverser la Sée et la Sélune qui se rejoignent à cet endroit. C'est la première fois que j'aborde le Mont de ce côté là.
Notre groupe s'étire... Qui va arriver le premier ???
Bien sûr, je suis la dernière, et oui, je prends des photos, beaucoup trop dira l'Amoureux!!!

Le mont se dévoile à nous de plus en plus...

Nous apercevons la flèche du clocher et Saint Michel brandissant son épée pour terrasser le ....nuage ou le dragon!!!!

Mais c'est le ciel bleu ou le bleu du ciel qui s'est éloigné, nous sommes en Normandie, oui, oui et il y a toujours un brin de soleil!!!!!!


Il faudra que j'écrive un autre billet pour vous expliquer la présence de ce personnage.


Sue le chemin du retour, nous avons croisé des cavaliers qui galopaient !

Des chiens qui marchaient avec leurs maîtres


Cette fois-ci nous avons contourné Tombelaine sur la gauche, côté Est

Il nous a fallu remarcher dans la boue, dans l'eau, sur la tangue et sur l'herbu où nous avons vu les fameuses salicornes (un régal avec le poisson!)

J'ai regretté ne pas avoir apporté mes jumelles...


A contre-jour, des silhouettes....

Salut le Mont et sa baie qui nous ont fait vivre des moments d'émotion intense!
Partis à 9 h le matin , revenus à 15 h dans ce cadre grandiose, avec un arrêt de 3/4 d'heure au pied du Mont, nous avons fait là une sortie bien sympathique que je conseillerai sans réserve.










dimanche 25 juillet 2010

Voilà, je l'ai fait!

Voilà j'ai fait la traversée de la baie du Mont Saint Michel à pied !
Nous sommes partis du Bec d'Andaine, ici,
dans les pas du guide, sans le quitter d'une semelle!!!, nous avons contourné le rocher de Tombelaine, avons traversé la Sélune, rivière qui se jette dans la mer en serpentant dans la baie.


Après un bain de boue (attention ça glisse!) nous avons pris un bain de mer enfin un bain de pieds, (par endroit l'eau nous arrivait jusqu'à mi cuisse)...


Olivier notre guide nous a fait une belle démonstration de "sables mouvants", on ne rigole plus! IL faut savoir que la meilleure façon de se tirer de cette situation c'est de se mettre à genoux, je veux bien mais le mieux c'est de prendre un guide qui connaît la baie comme sa poche et le suivre pas à pas!!!!

Vous suivez bien la flèche du clocher pour vous rendre compte que nous avons contourné Tombelaine par l'ouest. Ce gros rocher a été envahi et habité par les anglais pendant trente ans, lors de la guerre de 100 ans, ( ici, vous en saurez plus)
Maintenant c'est une réserve d'oiseaux !

C'est ainsi que nous nous rapprochions , il ne restait plus que 3 km jusqu'au pied du Mont, après Tombelaine
Je vous raconterai en photos les derniers kilomètres et le retour vers le Bec d'Andaine la prochaine fois. A bientôt






jeudi 22 juillet 2010

Les Eléments

C'était juste après le 14 juillet, après les flonflons, les feux d'artifice, nous nous rendions à l'abbaye de Lessay pour écouter "Les Éléments", un choeur de chambre, composé d'une vingtaines de chanteurs professionnels, crée par son chef de choeur, Joël Suhubiette. Ce choeur s'est affirmé comme l'un des principaux acteurs de la vie chorale française.
Ce soir là, ils nous présentaient des polyphonies méditerranéennes, avec des compositeurs comme Salomone Rossi (1570-1630), Antonio Lotti (1665-1740), Goffredo Petrassi (1904-2003), Alexandros Markeas (1965), Carlo Gesualdo (1560-1613).....

Pendant l'entracte, comme à l'habitude (nous sommes des fidèles des "Heures musicales de l'abbaye de Lessay) nous arpentions les allées du parc, pour nous dégourdir les jambes et déjà partager nos premières impressions.


Comme vous pouvez le constater, je me rendais au bord de l'étang


où nous apercevons dans la lumière du soir cette belle abbaye...

Encore une petite photo avant d'entrer dans l'abbatiale où va reprendre le concert!


Un très beau concert, d'un ensemble que j'ai trouvé aussi à l'aise dans des oeuvres anciennes du 16e siècle que dans celles du 20e.
Après le concert nous nous retrouvions, spectateurs et choristes dans la grange aux dîmes pour un bon verre de cidre!
Vivement le prochain concert!





mardi 20 juillet 2010

Là-bas à Vauville

On dit que la Hague est au bout du monde, en tout cas elle est bien tout en haut du Cotentin sur la carte. On y trouve des chevaux comme partout dans la Manche, ce sont ceux des propriétaires du manoir, manoir dont je vous avais mentionné l'existence sur mon dernier billet.
La mer est omniprésente dans la Hague et Vauville se trouve en bordure de la Manche...

C'est un petit village paisible avec sa mairie de l'autre côté du pont et son église au détour d'une ruelle.

Ce jour là à l'église il y avait des traces d'un mariage qui avait dû être célébré ce week-end

Nous l'avons su plus tard puisqu'il s'agissait du fils des propriétaires du château, leurs prénoms étant affichés sur un drapeau blanc, claquant au vent, sur le toit du manoir.

Dans mon précédent billet je vous présentais ce merveilleux jardin botanique de Vauville et dans cet écrin de verdure se trouve un château qui fut construit en 1163, entrepris par Richard de Vauville, caractéristique des constructions normandes de l'époque. Si vous voulez en savoir plus c'est ici

Le manoir qu'on ne peut malheureusement pas visiter étant habité...
Nous ferons un dernier petit tour dans le parc!

Dans le parc paysagé et décoré de différentes statues ou sculptures...


La majesté des gunneras qui aiment l'eau !
Et de drôles petits habitants des bassins qui ont bien fait rire une petite Elisa...









dimanche 18 juillet 2010

Là-bas dans la Hague

C'est un parc assez exceptionnel, là-bas, dans la Hague, dans le petit village de Vauville. Il abrite plus de 900 espèces de végétaux de l'hémisphère austral. Pour en savoir plus, c'est ici
Le jardin botanique de Vauville , malgré des vents violents d'ouest, mais influencé par le gulf stream qui réchauffe cette côte nord-ouest de la Hague, nous offre un éventail de plantes subtropicales, fleuries et aux feuillages variés d'un camaïeu de verts incroyable...

Si, du jardin, la mer se trouve à portée du regard, on peut aussi remarquer la présence de l'eau, partout dans ce paradis tropical...


Sans oublier la marque normande!

Le lion, entouré de gunneras qui n'en finit pas de cracher de l'eau tant il y a de sources sur ce terrain...

Et la mer, argentée ce jour, se retrouve au détour d'un chemin , puis d'un autre...
La prochaine fois je vous emmènerai voir le manoir de Vauville, dans cet écrin de verdure...