vendredi 14 janvier 2011

Des chevaux encore des chevaux ! Deux voix nous ont charmés...


Les chevaux gambadent en ce moment sur nos blogs (Chic et les Chenevières), pour ne pas rompre cette cavalcade je suis allée chercher dans mes archives…

 Souvenirs d'une escapade au Louvre
 Tilia me parlait des chevaux de Marly et Aloïs ceux du Louvre à Paris ! J'en ai retrouvé quelques uns !
Je n'ai pas retrouvé la référence de celui-ci. Si quelqu'un connaît cette statue...
 Chez les assyriens...
 Lors d'une exposition sur la Turquie...


 Et au sommet de l'Arc de Triomphe du Carroussel en sortant du Louvre ! Les mêmes qu'à Venise !




 Mercredi soir, un magnifique concert "Cantate e duetti da camera", au théâtre de Caen, réunissait deux contre-ténors, Max-Emmanuel Cencic et Philippe Jaroussky sous la direction de William Christie.







 Je fus comblée, la voix de Jaroussky résonna de belle manière en parfaite harmonie avec celle de Cencic, surtout au premier rappel où les voix s'accordèrent parfaitement


Nous les avions entendu dans  "Faramondo" et "Sant'Alessio" et ce fut un vrai plaisir de les retrouver une troisième fois sur la scène du théâtre de Caen pour nous présenter  un duo de musique baroque  du XVIIIe siècle.

"Pour ce concert exceptionnel, nous retrouvons William Christie, Philippe Jaroussky et Max Emanuel Cencic. Ces trois artistes se sont rencontrés sur la scène du théâtre de Caen lors de la création-événement en octobre 2007 de l’opéra Il Sant’Alessio. Souvenons-nous aussi de l’interprétation magnifique des deux célèbres contre-ténors en 2008 dans Faramondo. William Christie les réunit à nouveau dans un programme de « Cantates et Duetti da camera » composés en Italie au XVIIIe siècle. Une joute vocale en forme de feu d’artifice par les falsettistes les plus en vue du moment. L’immense répertoire de la musique de chambre vocale de l’ère baroque comprend surtout des pièces de haute virtuosité écrites pour une ou deux voix et basse continue. Tous les compositeurs s’y sont essayé, à Venise, à Rome et jusqu’à Naples, offrant aux salons aristocratiques les délices de l’opéra sans recourir à de vastes effectifs vocaux et instrumentaux, tout en permettant de contourner les interdits du Pape, à Rome tout particulièrement. Le jeune Handel lui-même, lors de son séjour italien entre 1706 et 1710, compose environ cent cinquante cantates et duos de chambre qui auront beaucoup de succès auprès des aristocrates, des pièces brillantes inspirées notamment de celles alors très prisées d’Agostino Steffani. Ce programme bâti sur mesure pour les voix sensuelles et agiles de Philippe Jaroussky et Max Emanuel Cencic est complété par deux sonates pour violoncelle et clavecin de Vivaldi et Geminiani." (Site du théâtre de Caen)

21 commentaires:

  1. Merci pour le lien vers mon grenier, c'est amusant car j'ai publié un billet hier avec les vidéos de deux extraordinaires performances de Jaroussky. J'adore son humour, ses expressions et mimiques dans ces deux vidéos.
    Quelle chance tu as de l'avoir vu et entendu "en life" !

    Je ne savais pas que le groupe de chevaux du Carroussel est une copie des chevaux de Saint-Marc de Venise. L'article de Wikipédia les concernant est fort intéressant.

    Bon WE chère Martine

    RépondreSupprimer
  2. Philippe Jaroussky, veinarde ! Il se peut que j'aille faire un tour demain du côté du Louvre ou ailleurs dans la capitale, puisque l'on nous annonce une journée douce et sans pluie (enfin !). Bon week-end Enitram.

    RépondreSupprimer
  3. Un bien beau billet, Martine, je retiens les chevaux du Louvre et Jarrousky...
    Très bon week-end !
    Norma

    RépondreSupprimer
  4. Quelle chevauchée!!
    Fantastique!
    Et tu termines en apothéose.
    Un trio de choc
    Max Emanuel Cencic n'est pas assez connu à mon goût,c'est dommage
    merci de ce beau plein billet d'allant et de beauté
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Quelle chance tu as!
    Magnifique collection de chevaux...A propos, il y a un projet des AMMusées saint-lOis qui devrait t'intéresser (A suivre)

    RépondreSupprimer
  6. Hier, c'était le jour J pour moi!

    RépondreSupprimer
  7. Tu as de la chance de voir de si belles choses.
    Merci pour ce partage.
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  8. Merci Martine de parler de mon blog, je suis touchée, d'autant plus que la suite de ton billet parle d'un moment fort où tu as pu apprécier tout le talent de ces artistes. C'est un trop grand honneur que d'apparaitre juste au dessus de ces grands noms. Bon week end et bises

    RépondreSupprimer
  9. Tilia c'est en lisant le commentaire de "autourdupuits" que j'ai eu l'idée d'aller rechercher dans mes photos ! Moi aussi j'aime aller chercher des "choses" dans ton grenier !

    Passe une belle journée parisienne Aifelle, tu nous raconteras, j'en suis sûre !

    Norma j'ai mis quelques morceaux par "nos" contre-ténors préférés, sur mon blog !

    RépondreSupprimer
  10. Artimisia, tu apprécieras aussi Max-Emmanuel, avec la voix de Philippe, ce fut un régaL !!!

    OUi, Aloïs, une soirée délicieuse qui me fera patienter jusqu'au prochain concert ! Max-Emmanuel Cencic, est bien connu à Caen et il a été bien applaudi. Une superbe voix en harmonie complète avec celle de Jaroussky !

    RépondreSupprimer
  11. Oui Missyves, j'ai une grande collection de photos de chevaux, plus vivants qu'immobiles ! Par périodes il y avait une trentaine de chevaux autour de la maison !
    Je suis curieuse, c'est quoi ce projet ?

    Et toi Hélène tu as la chance de vivre dans une île paradisiaque !!!! N'es-tu jamais venue à Paris ?

    Ah! les amoureux(ses) des chevaux !!!! Je crois qu'aux Chenevrières, c'est le cas aussi !!!!

    RépondreSupprimer
  12. Bon dimanche à toi, merci pour ces belles photographies.

    RépondreSupprimer
  13. Oui, oui continue à chercher dans tes archives...

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  14. Super....moi aussi j'adore les chevaux !!!

    RépondreSupprimer
  15. Merci Martine de nous faire connaitre tes amies, je suis de tout coeur avec Chenévrière, c'est dur de voir un être qu'on aime souffrir, heureusement, cela se termine bien! Bisou Martine!

    RépondreSupprimer
  16. Je ne connais pas grand choses aux grandes voix mais j'avoue être séduite par celle de Philippe Jaroussky. Quelle extraordinaire soirée ça a dû être pour toi...
    Quant aux chevaux... j'aime beaucoup ceux du Carroussel du Louvre photographiés sur fond de ciel bleu...
    Bonne soirée et bonne semaine Martine !

    RépondreSupprimer
  17. Des chevaux, il y en aura d'autres, Brunehaut, Aba, Hirondelle et Flo à qui je souhaite la bienvenue !
    A bientôt

    Oxy, je suis ravie que tu apprécies Jaroussky mais écoute la voix de Cencic, c'est divin ! Comme tu peux l'entendre sur mon blog j'ai mis quelques morceaux de ces deux excellents contre-ténors et j'attends le CD de cette magnifique soirée enfin le CD du concert !
    Oui, ce jour-là à Paris il y avait un grand ciel bleu et ces chevaux m'ont fait de l'oeil !!!!

    RépondreSupprimer
  18. Waouh ! Et ils t'ont parlé avec les yeux ceux-là :))

    RépondreSupprimer
  19. Quel superbe séjour parisien, et tes chevaux ont des ailes... de beaux souvenirs que tu nous fais partager là
    et quelle chance d'avoir entendu ce concert !!! dis-moi Caen s'offre des vedettes, super !

    RépondreSupprimer
  20. Non, Chic je ne les ai pas compris, je comprends mieux le langage de ceux qui sont dans les prés!!!!

    OUi, Michelaise, nous avons de la chance à Caen ! Nous avons déjà vu "Carmen",l'opéra, "Hamlet", la pièce de théâtre, le concert "Le carnaval de Venise" et ce n'est pas fini !

    RépondreSupprimer