mercredi 15 juin 2011

Festival à Saint Malo, beau port de mer

 Le festival "Étonnants voyageurs" à Saint Malo revenait au devant de la scène ce week-end de Pentecôte encore plus riche de thèmes, dans un éventail de domaines qui se croisent, ici, exactement : littérature, poésie, gastronomie, imaginaire, musique, cinéma, photographie…
Une copinaute, Margotte, rencontrée là-bas trop rapidement me disait : "un jour ne suffit pas à explorer cette manifestation internationale, multiculturelle". Je lui répondais : "Trois jours non plus!"


Cette fois-ci aussi il a été question de choix car le festival étant victime de son succès, il ne fallait pas compter assister à deux interventions dans la matinée ou après midi, à moins de rester dans la même salle depuis le début des conférences, d'autant que les sites sont éparpillés dans la ville…
Oui le festival ne se résume surtout pas à un salon du livre et les rencontres foisonnent dans de multiples espaces.




Cette année, je me suis essentiellement partagée entre la tente des "saveurs du monde" et l'école de la marine, sans oublier le salon des livres et pour terminer ce week-end dans la rotonde où l'on a pu admirer des expositions de photographies et peintures.



"Plaisirs de langue, plaisirs de bouche" fut le premier thème abordé avec Olivier Roellinger, le grand chef "trois étoiles" et son invitée Radhika Jha.




Radhika Jha, jeune écrivain indienne ("Des lanternes à leurs cornes attachées", "le cuisinier, la belle et les dormeurs", "l'odeur") m'a vivement intéressée et donné envie de visiter son pays.

Elle nous parla de ses quatre livres et surtout de la tradition culinaire de son pays où "l'on cuisine pour se détacher de l'animal en nous", où "la cuisine est une danse pour équilibrer le chaos" et "la saveur, création et pouvoir de l'homme".




Comment décrire cette auteure sinon comme une citoyenne du monde, d'origine orientale; indienne qui considère la danse indienne (l'odissi) comme son "ancre". Elle revendique son identité car pour elle, être née quelque part est très important (elle est née à Delhi, a vécu, au Kenya, à Paris, à Londres et maintenant au Japon)
La culture indienne où tout se discute, n'a pas d'idée fixe et Jha pense que  la simplicité est la vertu la plus difficile à atteindre.
Elle nous conta aussi le rôle sacré de la vache, mère nourricière, Gao Mata c'est-à-dire la mère des vaches, comme une mère universelle, pleine de douceur qui donne son lait à tous, protégée parce que sacrée. Elle est le pilier de la civilisation indoue. C'était la présentation de son dernier livre "des lanternes à leurs cornes attachées"
Les thèmes suivants furent abordés :
L'ambiguïté de la cuisine, tuer et nourrir
Le chef cuisinier comme un chasseur, un grand prêtre qui prépare des potions magiques
La cuisine comme un ballet, comme un théâtre (le raffinement de la cuisine indienne!)
A la recherche des épices, des odeurs d'encens, le parfum de l'épice permet d'entrer en relation avec l'au-delà…. 


Olivier Roellinger aborda la création des caravelles par les occidentaux qui partirent à la découverte des ces pays pour les  évangéliser et en fait ils découvrirent un jardin d'Eden. On assistait là à une grande respiration entre l'Inde et l'Occident


 Je ne connaissais pas encore cette auteure mais sa prestation m'a convaincue et je me suis précipitée sur le stand de son éditeur, Picquier, pour me procurer "l'odeur" qui est celui qui m'attire le plus, après on verra!


Et pour terminer aujourd'hui, je vous propose cette composition qui m'a beaucoup plu et vous?

37 commentaires:

  1. C'est bien en suivant cette jolie balade que tu nous offres que je me rends compte combien la mer me manque...
    Merci pour ces très belles photos qui me rappellent tant de bons souvenirs de la Bretagne!
    Bisous et très belle soirée

    RépondreSupprimer
  2. Saint Malo c'est près de chez moi !
    Si tu reviens cet été on pourra peut-être se retrouver à Dinard.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ton billet et surtout ta composition finale !
    Bises.
    Norma

    RépondreSupprimer
  4. la composition des cordes,tresses ficelles et autres me plait aussi beaucoup!!!

    RépondreSupprimer
  5. Et si tu viens à Dinan n'oublie pas de me prévenir , je t'accueillerai avec plaisir .
    Je t'embrasse Louise

    RépondreSupprimer
  6. Saint Malo, une ville que je connais bien et qui est de toute beauté.
    Très belle en effet cette composition finale.

    RépondreSupprimer
  7. Kenza, Saint Malo, est pour moi une ville de souvenirs de rêves, de voyages, d'odeurs de varech et d'iode et depuis quelques années d'odeurs d'épices.
    Oui, la Bretagne est belle....
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Pourquoi pas, Evelyne !
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  9. Norma, as-tu reconnu ce que j'ai photographié dans cette dernière composition???
    Merci mais pourquoi???
    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  10. Elfi, en tant qu'artiste, certaine que cela ne peut que te plaire!!!!!! Et si tu en faisais un de tes merveilleux tableaux?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Louise, quand je dis que St Malo est un point névralgique pour les rencontres!!!!
    Volontiers, je te fais signe!
    Belle journée à toi!

    RépondreSupprimer
  12. Dimitri, reconnais-tu ce que j'ai voulu photographier, une dizaine de fois et pourtant j'en ai une peur bleue!!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Saint-Malo, évidemment... la patrie de mon ténébreux, mon romantique, mon diplomate, mon réac., mon beau brun préféré, ce cher François-René ! L'école de la Marine, ce sera pour Olivier (le mien !), et justement, pour moi, ce sera l'autre ! Ah, Roelli, un pur, je l'adore ! Si tu viens sur Paris, il a ouvert une boutique... d'épices rue Sainte-Anne, je ne sais plus à quel numéro, j'y suis allée pour sa promo, avec une amie journaliste. Que de divines odeurs ! Moi aussi, j'adore Saint-Malo, ce n'est pas très loin de ma Bretagne, j'y fais un saut dès que mon jardin m'en laisse le temps !

    RépondreSupprimer
  15. Come sempre, i tuoi post hanno un'aria così romantica!

    RépondreSupprimer
  16. Colibri, oui mais à l'école de la marine marchande, tu ne sais pas qui j'ai vu et entendu, je vous en parlerai bientôt!!!
    Tu sais je suis fan de Roelli, j'assiste à presque toutes ses conférences ici, aux Étonnants voyageurs et depuis que je suis allée dîner à Cancale dans son beau restaurant, quand il avait encore ses 4 étoiles...
    Je vais volontiers à Cancale ou à St Malo acheter mes épices (les mélanges comme "retour des Indes" ou "poudre d'alizé"!
    D'ailleurs lors de ses interventions au festival, il nous offrait des petites verrines délicieuses!!! Un régal! Je pourrais t'en parler pendant des heures...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  17. Grazie mille Delia, sono romantica???

    RépondreSupprimer
  18. Des photos super
    qui donnent envie de prendre la mer !

    Plutôt que "l'Odeur", c'est ""Des Lanternes à leurs Cornes attachées" qui me tente... mais j'ai déjà tellement de romans sur l'Inde !

    La photo et le titre de ton billet précédent m'ont remis en mémoire "La chanson du port" de Pierre Barouh (version album Saudade). Une chanson que j'adorais étant ado et que j'aime toujours autant. Les ambiances portuaires sont fascinantes de jour, alors la nuit !

    Bonne fin de semaine Enitram

    RépondreSupprimer
  19. Connectée sous mon ancien pseudo pour l'écoute de deezer, j'ai oublié de changer.
    Yvelinoise, c'est Tilia !

    RépondreSupprimer
  20. Et vlan un billet qui vient s'ajouter à celui de Margotte pour me faire regretter de ne pouvoir être à Saint Malo
    quel superbe reportage photos, on a aussitôt envie de larguer les amarres et de s'embarquer

    RépondreSupprimer
  21. Intéressante cette conférence sur la cuisine ! Le stand Picquier, cette année, proposait décidément des auteurs de grande qualité... Notre rencontre fut trop courte en effet mais si tu viens dans le coin, tu sais ce qui te reste à faire ;-)
    @ bientôt
    PS : J'aime beaucoup ta composition vert d'eau :-)

    RépondreSupprimer
  22. Finalement nous n'étions pas loin ...
    J'ai, entre autres, visité la citadelle de Concarneau,la Bretagne est un endroit magique ...
    Bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  23. Tu n'arrêtes pas!!! J'aime tes assemblages! Bisou Martine.

    RépondreSupprimer
  24. Tilia, même si nous prenons pas la mer, les bateaux et la balade sur les quais nous emmènent très, très loin...Avec Pierre Barouh si tu veux et peut-être pour faire des ronds dans l'eau...
    Ma dernière composition te plaît mais as-tu deviné ce qu'elle représente ?
    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  25. Dominique ce sera pour l'année prochaine!!! Et si on s'embarquait sur le même bateau...
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  26. Margotte, lier la littérature avec la cuisine me semble une bonne idée qu'Olivier Roellinger a su admirablement animer! Un coup de coeur pour Jha Radhika!
    Bon week-end à toi

    RépondreSupprimer
  27. Marie Ange tu aurais pu faire un détour par ici, la prochaine fois!!!!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  28. Hirondelle, il y a des périodes où tout s'enchaîne ! Saint Malo et les "E V" sont des incontournables pour nous depuis des années...
    Bon week-end, la météo s'annonce pas très bonne, aie!

    RépondreSupprimer
  29. La région de Saint Malo...certainement la destination de septembre...
    Bon week end Martine.

    RépondreSupprimer
  30. Contente de te revoir ici Hubert! Je crois que tu aimes bien aussi la Bretagne!
    Bon week-end à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  31. Des reflets sur l'eau...
    des gouttes de pluie tombant sur l'eau...

    Des méduses !!!

    RépondreSupprimer
  32. St Malô aux charmes si particuliers...on aime encore et toujours y flâner.:-)
    Ta composition est pleine d' espérances...de ciels un peu plus bleus...!!
    Joli Dimanche à toi

    RépondreSupprimer
  33. Tilia, c'est la dernière!!!! C'était incroyable, il y en avait des dizaines, je n'en n'avais jamais vu autant!!!
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  34. Mathilde, cette ville a une grande place dans mon coeur puisque c'est là que j'ai rencontré mon Amoureux la première fois!!!!
    Oh oui, j'aimerais de la chaleur et du ciel bleu!!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  35. J'aime trop ton festivale de cordages !!! Et pas de doute, les voiliers sont plus beaux à Saint Malo qu'à Bordeaux ! quel superbe reportage
    Michelaise

    RépondreSupprimer
  36. ton festival !!! oups
    Michelaise bis

    RépondreSupprimer
  37. Même avec un "e" je prends!!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer