mercredi 6 juillet 2011

"Le silence, habit de la beauté"



Je viens de terminer un petit opuscule de Sylvain Tesson ("aphorismes dans les herbes et autres propos de la nuit", écrivain-voyageur que j'ai eu la chance de rencontrer à St Malo, au festival des "étonnants voyageurs" cette année et déjà à propos de son recueil de nouvelles " une vie à coucher dehors", qui au demeurant est très pessimiste et lucide , regard sur un monde au destin incertain avec quand même une lueur d'espoir juste à la fin du recueil avec la dernière nouvelle.



Aphorismes qui nous racontent cet écrivain en quête de silence, solitude, beauté du monde et on devine derrière ses mots, déjà son aventure au bord du lac Baïkal quelque part en Sibérie, dans une petite cabane… J'attends d'ailleurs la prochaine parution qui sera je crois le récit de ce séjour de six mois là-bas "dans les forêts de Sibérie".



 Alors que les gelées de cassis, framboises ou autres groseilles sont déjà dans le buffet bleu, que les foins sont engrangés, que les lavandes ont été juste cueillies, que les roses n'en finissent pas d'embaumer le jardin…



Je me rappelle les deux interventions de Sylvain Tesson à St Malo, écrivain- voyageur qui m'a fait encore rêver d'un grand voyage, cette fois autour du lac Baïkal (petit film qu'il nous a présenté) mais je crois bien que je préfèrerais en été car je n'aime pas le froid!!!!




"La poésie est la traduction dans le langage des hommes de ce que les choses pensaient pouvoir garder pour elles."


"Se dire en permanence qu'il est déjà trop tard."



Les thèmes de ces deux interventions :
Pourquoi je pars ?
La solitude du voyageur.




Je ne vous parlerai pas de ces deux thèmes aujourd'hui, mais je vous recommande vivement de lire ces livres et en attendant  de faire une recherche sur Google où vous trouverez même un petit bout de son film, ici.





Et le soleil s'évanouit encore ce soir derrière la haie…


"Ecrire ne fait de mal à personne."

"N'ouvrez pas la bouche les mots pourraient s'échapper."
Sylvain Tesson

39 commentaires:

  1. Oh ! J'ai oublié les couvertures des deux livres ! Pourtant comme il le dit si bien : "Livres : Il s'en passe de belles sous les couvertures !" S Tesson

    RépondreSupprimer
  2. J'aime tes bonheurs d'été ...
    Les jolis mots sont comme les papillons, ils ne se posent que sur les fleurs ...
    Gros bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. Tes mosaïques sont de plus en plus belles.

    J´aime ton style de Billet.

    Je te souhaite un bon été, Enitram

    Alba

    RépondreSupprimer
  4. écrire ne fait pas mal.. il faut savoir écrire.. c'est ne pas mon cas..juste assez, pour te dire que les confitures sont alléchantes ..les photos très belles et le puzzle reflets dans l'eau magnifique!

    RépondreSupprimer
  5. De magnifiques photos.
    Tout est très serein et les couleurs sont remarquables.
    Je ne connais pas cet écrivain mais tu me donnes envie de le découvrir.
    Très bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Une découverte,pour moi, que cet écrivain.
    Rose, bleu, gris-vert, couleurs et lumière:tu déroules de belles harmonies sous nos yeux!

    RépondreSupprimer
  7. Tu es allée aux Etonnants Voyageurs ? Veinarde. Je n'ai pas encore lu Sylvain Tesson, mais grâce à ton billet, je le note bien vite et je surligne !

    RépondreSupprimer
  8. En août quand je suis à Saint Malo je me rends toujours dans une librairie où je découvre les livres sélectionnés pour ce salon.
    Un bel écrin pour tes gelées.
    Biz.

    RépondreSupprimer
  9. Amusant!
    Je publie en ce moment des extraits d'"Une vie à coucher dehors sur L'Almanach...
    rencontres...
    P

    RépondreSupprimer
  10. Merci Enitram pour la découverte de Sylvain Tesson. Les forêts de Sibérie, le lac Baïkal, des lieux mythiques qui font rêver.

    "La poésie est la traduction dans le langage des hommes de ce que les choses pensaient pouvoir garder pour elles." Cet homme est un vrai poète, j'adore sa définition ! Comme tes mosaïques d'ailleurs, surtout la dernière vraiment magique.

    La vidéo "Sur la rive du temps", elle aussi est magique, je suis emballée !

    RépondreSupprimer
  11. le bonheur de vivre à la campagne quand la natures atteint le summum de sa beauté et de sa poésie...de belles photos qui témoignent de cet éblouissement quotidien, une rencontre poétique qui suscite une réflexion et des pots de gelée joliment corsetés devant lesquels je m'incline avec un total respect..
    bel été !
    Danielle

    RépondreSupprimer
  12. Marie Ange, comme c'est joli ton image de papillons-mots qui ne se posent que sur les fleurs !
    A bientôt
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Alba je te souhaite aussi un bel été et envoie moi un peu de chaleur!
    Ravie que ce billet t'ait bien plu !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Oh la, la,la, merci Elfi, j'avoue que les couleurs de mon billet me font regretter les quelques jours de beau temps et surtout la chaleur car aujourd'hui et déjà hier, il pleut et il ne fait que 17°!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. Dimitri, je pense que c'est un auteur qui pourra satisfaire ton besoin d'évasion !!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Miss Yves, les couleurs d'un bel été mais aujourd'hui il est déjà en "stand by"!
    Un auteur que j'ai connu "en vrai" il y a quelques années et depuis j'aime retrouver dans ces récits ce goût des voyages lointains...

    RépondreSupprimer
  17. Aifelle, il se trouve que j'assiste à ce festival depuis plusieurs années car c'est justement l'endroit où j'aime rencontrer ces merveilleux écrivains-voyageurs qui me font rêver...
    Je pense que ses écrits te plairont aussi, j'attends tes impressions...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  18. Evelyne, je vois de quelle librairie tu veux parler! Je ne sais pas si j'ai réalisé un bel écrin pour mes gelées mais St Malo en est un propice à ceux qui aiment les voyages...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  19. Pomme, les esprits peuvent aussi se rencontrer sur la toile, c'est sûr! et je vais de ce pas voir ton article !
    J'aurais tant de choses à raconter justement sur ces rencontres que je fais chaque année lors de ce festival.
    A bientôt, contente d'avoir fait un petit brin de causette avec toi ici!!!

    RépondreSupprimer
  20. Tilia, je crois bien que ce film doit passer sur la cinq ou Arte ! Oui, ses aphorismes sont savoureux, la solitude est une compagne vraiment adéquate pour la réflexion et l'imagination...
    Comment ne pas être poète dans ces paysages grandioses?
    A bientôt Tilia!

    RépondreSupprimer
  21. Danielle, ton commentaire est à lui tout seul une ode à l'été qui me convient parfaitement, hi, hi, hi, merci!
    J'aime mes pots de gelée"corsetés"!!!! Je retiens! Ainsi que "éblouissement quotidien", je reconnais ici ton regard qui s'accorde au mien simplement!!!!

    RépondreSupprimer
  22. J'imagine ton enchantement.
    Qui se ressemble s'assemble ,il a traversé les steppes d'Asie centrale avec Priscilla Telmon que j'avais rencontrée au salon du livre cette année

    http://autourdupuits.blogspot.com/2011/03/sur-les-traces.html

    Ici aussi les foins sont quasi rentrés et les premières reine--claudes tombent sur les chemins.
    Tout est en avance cette année
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  23. J'aime ton regard sur chaque petite chose de la vie et du quotidien, la beauté simple de ta jolie campagne et de tes instants partagés.
    Bravo pour les confitures, j'attaque les miennes cet aprem' !
    bisous
    Danielle

    RépondreSupprimer
  24. Françoise, P Telmon était là aussi, elle participa aussi à la rencontre "pourquoi partir?"
    "Envie de s'échapper, comme une gourmandise du monde, des autres!" et Sylvain disait : "Quand il y a une route, on a envie de la prendre !" et ... "envie de se décaper"...
    Cette intervention t'aurait plu !
    J'aime écouter S Tesson, il parle bien!!!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  25. VenetiaMicio, je suis toute rouge de confusion comme mes gelées joliment "corsetées" ( comme le dit l'autre Danielle, l'autre amoureuse de Venise...)
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  26. Aaahhh quelle superbe billet!!!!
    Tes collages sont magnifique! Je reste encore un peut chez toi pour tes mots, ta music, tes images!!!quelle bonheur pour moi!!!
    Merci pour ton passage chez moi, bises.

    RépondreSupprimer
  27. Bleudelavande, reste un peu ici, si tu veux!!!!
    A presto !

    RépondreSupprimer
  28. Comme le regard de Sylvain Tesson , ton billet est lumineux ...:-)
    Moi , la solitaire je ne puis qu' être en accord avec lui...Je vais essayer de trouver ces deux recueils
    Prévert disait aussi:
    " c' est là où il n' y a pas grand monde qu'il y a grand' chose..."
    Bravo pour tes pots de gelées...elles aussi lumineuses...!
    Bisous Enitram et merci pour ce joli moment musical...

    RépondreSupprimer
  29. J'ai trouvé ce jour là qu'il avait des petits yeux, manque de sommeil??? Hi, hi, hi, hi !!!
    Mais quel débit de paroles savoureuses, je crois que tu aurais aimé...
    Lis-le !
    Pas beaucoup de cassis, cette année mais je vais me rattraper en achetant des abricots!!!
    La musique que j'écoute en ce moment...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  30. Je n'ai pas fait beaucoup de confitures encore cette année ! J'espère bien engranger quelques pots encore ;-)

    RépondreSupprimer
  31. Je le lirai !!!
    Et tandis que je me régale de ton billet, riche, haut en couleurs et poétique ... à la Enie quoi !!! oh ta gelée dans le buffet, mère veilleuse idée, mais il en reste un pot pour moi !!! oh j'aurais voulu la goûter ...

    Mes eaux-mages ma Dame, j'ai gardé ta malle ch'aime-moi ... :)

    RépondreSupprimer
  32. Margotte, on se fait un petit pique-nique du côté de la villa de Colette, j'apporte les gelées et les muffins ??

    RépondreSupprimer
  33. Oh, oh, Servanne, tes mots me vont droit au coeur!!!
    Ma malle, ah ...Oui !!!
    Peut-être à bientôt dans le Gers pour goûter à mes gelées normandes!!!
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  34. Tout semble prendre son ordre, la vie au rythme de la nature, les foins ne sont pas encore faits ici, les conserves non plus, mais qu'importe on va s'adapter, prendre le temps, celui qui se donne, pas celui que l'on vole. Tu nous ravis avec tes billets Martine, et c'est toujours un plaisir de venir prendre le chemin. Bon dimanche à toi et Bises

    RépondreSupprimer
  35. Prendre le chemin, Tataze, et aller toujours plus loin ou tout près, juste pour revenir...à pied, à cheval, en voiture ou en bateau à voiles.... En prenant son temps, le temps de bien regarder ! OK, à bientôt
    Bon dimanche aux Chenevrières !

    RépondreSupprimer
  36. De retour pour quelques instants sur ton accueillant chemin, je goûte avec bonheur à toutes ces douceurs, à toute ces couleurs, à tous ces parfums que tu nous offres, et à la finesse des mots sous la plume de Sylvain Tesson... Merci Martine ! C'est bon de se retrouver où l'on se sent bien !...
    Bel été à toi, au milieu des champs et des rayons de joie...
    Gros bisous,
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  37. Nina-Lou, c'est un plaisir de t'emmener par mon chemin qui sent bon le chèvre-feuille...
    A bientôt à la croisée de nos chemins!

    RépondreSupprimer
  38. "N'ouvrez pas la bouche les mots pourraient s'échapper." Tout ce que j'aime dans l'écriture, la finesse et la subtilité de l'esprit... Voila de quoi me donner envie de découvrir l'auteur, merci Enitrame! Et que de parfums chez toi ce soir...
    Pour répondre à ta question: le tableau choisit évoque pour moi les mots chuchotés au creux de l'oreille, et rien d'autre! ... Si tu penses qu'il peut y avoir un malentendu, je le change pour un autre.
    Merci pour ta question bienvenue, preuve peut-être que je ne suis pas tout à fait rétablie...
    Bisous et douce nuit

    RépondreSupprimer
  39. Kenza, les mots chuchotés au creux de l'oreille, me conviennent parfaitement. Ce poème est tellement séduisant. Pas de malentendu ! Ravie que tu répondes ici à ma question qui était juste pour te faire parler et j'ai réussi, youpi !
    Et ta réponse est parfaite pour moi, merci Kenza, j'aime quand tu réponds à mes interrogations.
    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer