vendredi 12 août 2011

Nichée, tout là-bas dans les marais...


 C'est une petite église à Canville La Rocque, sur les hauteurs du parc régional des marais du Cotentin et du Bessin (si vous avez 9 minutes, une balade dans les marais vous attend !). Elle date du 16e siècle, restaurée en 1992-1995.




 La chapelle seigneuriale a été décorée entre 1520-1540 de fresques d'une richesse exceptionnelle, découvertes sous un badigeon de chaux en 1982, l'une d'elles représente la légende du pendu dépendu. Il faudra que j'y revienne de jour pour les photographier !

"Cette légende, représentée sur les murs de l'église, est liée au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle met en scène un jeune pèlerin, sur les chemins de Compostelle avec ses parents. Refusant les avances d'une servante d'auberge à Santo Domingo de la Calzada dans la Rioja, il est piégé par celle-ci qui cache dans ses bagages une coupe d'argent. Accusé de vol, il est pendu, et ses parents poursuivent leur voyage jusqu'au tombeau de saint Jacques. À leur retour, ils découvrent leur enfant vivant toujours au bout du gibet. Un miracle -un coq et une poule qui rôtissaient se mettent à chanter- convainc le juge de libérer le condamné miraculé, et à châtier l'accusatrice [3].
Après leur redécouverte, les peintures de Canville sont restaurées. 6 des 14 scènes originelles sont aujourd'hui visibles : la pendaison du pèlerin, le départ des parents, leur requête au juge, la dépendaison, le jugement de la servante, et son supplice [1]." WikiManche

 L'église Saint Malo se trouve dans un tout petit village et c'est dans cet écrin roman que Marc Coppey nous a donné un récital de violoncelle tout à fait exceptionnel. Son site? ICI


 Le programme était composé de trois suites de Johan-Sebastian Bach : suite n°1 en sol majeur, le numéro 2 en ré mineur et le numéro 6en ré majeur la plus virtuose.
J'ai appris qu'une suite est composée de 5 mouvements 1 prélude, 2 allemande, 3 courante, 4 sarabande, 4 menuet ou bourrée ou gavotte et 5 gigue.

Quand on pense que ces Suites avaient été perdues et c'est grâce à un certain Pablo Casals que l'on doit leur redécouverte au XXe siècle ! Martine saura sans aucun doute nous en parler plus longuement si elle ne l'a déjà fait !
Saint Malo, patron de l'église
 Sans conteste, c'est avec la sixième que j'ai carrément plané…Et après le deuxième "bis" on n'avait pas envie que ce concert s'arrête !


 Sans oublier les fleurs du jardin

Si vous connaissez le nom de ces fleurs...


La prochaine fois on revient dans l'abbatiale de Lessay avec
LES SIÈCLES, orchestre
Direction musicale : FRANÇOIS-XAVIER ROTH

Oeuvres de :
FRANZ LISZT (1811-1886)
>Dante Symphonie 
Accompagnés de projections d'oeuvres de William Blake
LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770-1827)


Décidément les programmes de ce festival nous conviennent parfaitement !

42 commentaires:

  1. Molto belle!
    Buon ferragosto!
    ciao
    Matteo

    RépondreSupprimer
  2. Très joli programme dans un lieu enchanteur et magique!
    Merci pour les jolies fleurs et très belle soirée

    RépondreSupprimer
  3. Rien de tel pour oublier la grisaille de ce vilain été! J'ai souvent vu ces fleurs, mais sans connaitre leur nom! (demandons à Stéphane-Marie!!!)Bisou Martine.

    RépondreSupprimer
  4. Fais-moi signe quand tu iras photographier les fresques du pendu dépendu!
    Tu as changé de bandeau :dunes+ trou de verdure: c'es typique de la région!

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien la sobriété, presque l'austérité, de cette église...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis sous le charme de tes images, si bien mises en musique ...
    Je te souhaite une belle fête de l'Assomption.
    Bises
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  7. Un concert qui aurait plu à Tatiana, la seule de la famille qui continue l'étude d'un instrument,le violoncelle bien-sûr !

    RépondreSupprimer
  8. Les fleurs blanches sont des Yucca gloriosa donc des agaves.
    Un beau billet ,Martine, et bien accompagné...quelle chance de pouvoir faire toutes ces belles promenades...Très beau week-end...j'espère très ensoleillé.
    Danielle

    RépondreSupprimer
  9. les fleurs comme des tableaux suspendus dans la photo...une église qui ressemble à des plots en bois..magnifique!!!

    RépondreSupprimer
  10. Comme j´ai aimé ton billet et cette légende.

    Cette petite église est charmante.

    Incroyable, le nombre de légendes qui se sont formées autour du chemin de St Jacques de Compostelle.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  11. " Yucca angustifolia", nom de la fleur sur "touffe".
    Pour ce qui est des suites il faut savoir qu'au départ ce sont des enchainements de danses lentes et rapides qui peuvent être précédées d' un prélude,la suite étant mise en place en France qui la faisait commencer par une ouverture ( cf. Lully. Bach en a réalisées 4 que l'on a nommées "suites pour orchestre" au XXème mais qui sont en fait titrées Ouvertures)ou un prélude au 17ème -non mesuré pour clavier-, le tout réuni dans une même tonalité.
    Les quatre danses de base sont, comme indiqué, l'allemande, la courante ou corrente, la sarabande "grave" et la gigue. Entre la sarabande et la gigue on peut insérer des "petites danses" au choix du compositeur: menuet, gavotte, bourrée, loure, passe-pied, air anglais, rigaudon et j'en passe.
    Bach a été très inspiré par ce style et on en trouve bien sûr pour le violoncelle solo au nombre de six. On en a bien entendu pour le clavecin(ouf!); à noter que toutes ces formes chorégraphiques se retrouvent par leur style d'écriture dans beaucoup de préludes du "clavier bien tempéré" par exemple, sans pour autant avoir le titre précis d'allemande ou de courante etc...
    On s'éloigne petit à petit au XVIIIème de la vraie chorégraphie car le compositeur stylise à son tour la pièce par une écriture plus développée, plus savante. Ce qui se passe chez Bach par exemple; on ne peut pas danser exactement une sarabande comme on le ferait chez Lully.

    Pas trop "hard" comme explication, le mieux étant de les découvrir par l'écoute?

    RépondreSupprimer
  12. Encore une église qui, après Albi, donne envie de voyager ;-)
    Martine ne m'en voudra pas de compléter son message (elle dira certainement que je prêche pour ma paroisse) en rappelant que Weiss aussi a été très inspiré par ce style en composant plusieurs centaines de suite pour luth solo qui sont absolument époustouflantes de beauté (il y a une intégrale en cours d'édition chez Naxos à 6 euros le disque, 10 volumes parus) et que Bach lui-même avait une très grande admiration pour les suites de Weiss. Comme le dit très justement Martine, entre la sarabande et la gigue, on peut inclure des petites danses, Weiss introduit le plus souvent deux menuets, et à la place d'une bourrée on peut aussi parfois trouver une paysanne.
    Bref, on l'aura compris : Bach et Weiss, même combat!!!

    RépondreSupprimer
  13. Que du bonheur ! accompagné des petits pas de Cassandre, en somme un bel été ! Bonne journée, a presto !

    RépondreSupprimer
  14. Toujours de très belles photos et des mosaïques parfaites.
    Tu fais de très belles promenades, et ces moments ou la musique nous emporte doivent être passionnants.

    RépondreSupprimer
  15. De très belles mosaïques ou l'on découvre la nature, les édifices, les artistes. Bref la vie. Pour ta plante tu as la réponse, je savais pour le Yucca mais pas son petit nom de famille.... Comment fais tu de si belles mosaïques. Bon week end et bises

    RépondreSupprimer
  16. Quelle belle légende que celle de ce pendu... dépendu ! En plus l'Eglise a la simplicité propre à me plaire. Merci pour cet intéressant billet.

    RépondreSupprimer
  17. Wouah!
    Quel billet
    Marc Coppey
    Veinarde.
    Ah quel souvenir:
    Tu vas dire celle-la avec ses Serres d'Auteuil,mais il n'empêche que c'est une bonne pépinière
    http://autourdupuits.blogspot.com/2011/07/je-ne-veux-pas-y-croire.html

    Quant à Pablo Casals je me suis promis d'aller à Prades l'an prochain

    En attendant il y aura de nouveau un très beau concert aux Serres le 27 août en partenariat avec le Palazetto Bru Zane

    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  18. Matteo, grazie per queste parole piacevoli che fanno sempre piacere!
    Buon Ferragosto a voi !

    Kenza je te souhaite un agréable week-end, merci d'être passée!

    Hirondelle, oui, demande-le-lui, les fleurs rose tyrien car maintenant je sais le nom des blanches!
    Bonne soirée

    Miss Yves, OK je te fais signe !! Elles sont trop belles…
    Ma bannière fait très locale mais je voudrais qu'elle soit plus longue, une astuce ?
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  19. Moi aussi Norma, une petite église romane en haut de sa colline…

    Merci Marie Ange à toi aussi ! Le charme d'une soirée comme on les aime et qui s'est terminée comme d'habitude par une petite bolée de cidre et ses biscuits normands dans le silence d'une campagne verdoyante !!!!
    Bises

    Evelyne, ah oui je crois certainement que Camille aurait aimé!

    RépondreSupprimer
  20. Merci Danielle, je connaissais les yuccas mais pas les "gloriosa"!
    Oui nous avons de la chance d'avoir un beau programme musical dans trois sites différents !
    Très bon week-end à toi ! ça commence mal ce samedi, ici, il crachine depuis ce matin

    Elfi, des plots en bois ? Je m'amuse avec Picasa !
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  21. Alba, ces légendes étaient véhiculées de part en part, celle-ci d'Allemagne en Espagne via la France.
    Un lieu propice à l'écoute parfaite pour ce genre de récital…
    Très bon week-end à toi !

    Martine, "gloriosa" ou "augustifolia", that is the last question !

    Merci pour ces précisions musicales !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  22. Georg Friedrich, si les églises ou cathédrales te donnent la bougeotte, pourquoi pas ! C'est vrai qu'elles étaient bien fréquentées par des pèlerins, dans ces temps de légendes, serions-nous des pèlerins du XXI e siècle qui aiment bien écouter de la musique dans ces lieux sereins ?
    Bon je retiens les suites de Weiss, maintenant que je sais exactement ce que signifie et de quoi est composée une suite !
    Merci les aficionados !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Maïté, oui que du bonheur ! Un bel été malgré la météo maussade !
    Buona sera !

    Dimitri, tu as tout compris! J'aime bien aussi ta campagne du moment !
    Bonne soirée et bonnes vacances!

    Thérèse, merci de me rappeler le nom du yucca! Je m'amuse tout simplement avec Picasa , j'aime la photographie comme tu peux le constater, je me débrouille avec mon Lumix !
    Bon week-end !


    Ravie, Amartia, que mon billet te plaise bien ! Très bon week-end! Je ne m'inquiète pas pour la météo chez toi!!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Aloïs, tu l'as donc vu et entendu aussi, nous sommes donc deux veinardes! Je me suis empressée d'aller consulter ton billet le concernant. Il m'est revenue cette ambiance bon enfant que tu avais décrite parfaitement avec tes photos comme d'habitude !
    Bon tu me donnes envie avec tes "serres" et ses programmes affichés.
    Je n'ai pas encore vu Pablo Casals mais...
    Belle soirée à toi !

    RépondreSupprimer
  25. Oui, absolument, des pèlerins de l'art!

    RépondreSupprimer
  26. Merci Martine pour cette très belle balade
    Bon week-end
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  27. De beaux yucas pour une jolie soirée ! ce n'est pas encore Chamayou mais ce violoncelliste semble excellent. Bel article Martine...

    RépondreSupprimer
  28. Je voyage sur ton blog...Je comprends ton envie d'un concert sans fin...

    RépondreSupprimer
  29. Difficile de faire mieux ! Moi qui suis privé de voyages et presque de déplacements, je trouve dans ce billet de qui me satisfaire.
    Merci.
    Belle soirée à toi,

    Amicalement

    Roger

    RépondreSupprimer
  30. Oui, cette idée me plaît bien, les pèlerins de l'art !!!

    RépondreSupprimer
  31. Sacha, si elle t'a plu, j'en suis ravie !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  32. Michelaise, une soirée agréable en très bonne compagnie dans un décor roman comme je les aime...

    RépondreSupprimer
  33. Bridget, les voyages forment la jeunesse dit-on alors nous en prenons bien le chemin!!!!
    Quand la musique nous embarque vers un pays inconnu ou revisité, je me laisse envahir volontiers....

    RépondreSupprimer
  34. Roger, voyageons par blogs interposés mais un petit voyage me tenterait bien quand même!!!!
    Bonne semaine
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir Enitram, je viens de prendre un grand plaisir, comme toujours, à te suivre dans tes programmes touristiques et musicaux... Un régal ! Tes fleurs blanches ne seraient-elles pas de la famille des yuccas...? Elles sont somptueuses en tout cas !
    Très douce soirée à toi, avec une belle semaine à suivre...
    Bises, et à bientôt !
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  36. Désolée, je ne peux te renseigner sur le nom des fleurs !...

    RépondreSupprimer
  37. Nina-Lou, si ce billet fut un régal pour toi j'en suis ravie !
    Bonne semaine à toi aussi
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  38. Les blacnhes se des Yuccas glorieux. j'ai un peu du mal à voire la fleur sur les autres.
    Si vous voulez mettre m'envoyer par mail un photo de la petale, je pourrais peut être vous en dire plus.

    RépondreSupprimer
  39. Coucou Martine, j'allais te demander le nom des fleurs lorsque j'ai lu ta question. Martine des Idées Heureuses a donc levé une partie du voile. Restent les fleurs roses....

    Je ne connais pas du tout cette belle église pleine de surprises. Les fresques dont tu parles semblent vraiment étonnantes. Il faut que je note le nom des lieux pour une prochaine balade. Que de choses encore à voir... On n'a jamais assez de toute une vie pour profiter de tout. Heureusement que les copinautes nous offrent leurs découvertes en partage.
    Merci et bises à toi !

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour Martine
    J' étais passé sur la pointe des pieds hier soir, me promettant de revenir ..et je t' ai réveillée..:-))
    Merveilleuse église que celle de Canville la Rocque...surtout dans un tel contexte...Je ne manquerai pas d' y aller car le Cotentin est une région magnifique que j' aime beaucoup...
    Belle journée soleil à toi
    P.S :
    La fleur est une hampe de " Yucca "

    RépondreSupprimer
  41. Oh coucou Oxy et Mathilde ! Désolée je ne vous avais pas vu arriver sur la pointe des pieds...
    Merci à vous !
    "Je n'aurais pas le temps, pas le temps,
    de visiter toute l'immensité d'un si grand univers...."

    RépondreSupprimer