dimanche 13 novembre 2011

Ombres et lumières de novembre










Après un week-end passé à Compiègne en compagnie de Monsieur Tavernier... Cette musique, dans cet extrait du film "laisser-passer" me poursuit jusqu'à aujourd'hui et encore pour longtemps... "Les pêcheurs de perles" chanté par Caruso, le grand Caruso... Ici, par Tino Rossi. Ces photos se sont imposées à moi ! Pourquoi ?
http://youtu.be/DUSLGcDYbFU

41 commentaires:

  1. A cause de l'ombre et de la lumière, bien sûr...
    Tes ombres qui s'étirent ont un aspect mi-fantasmatique, mi-comique(l'antépénultième)

    RépondreSupprimer
  2. Très belles, tes ombres et tes lumières, Martine !
    L'automne dans toute sa splendeur !

    RépondreSupprimer
  3. La romance de Nadir, une de mes préférées, qui m'émeut toujours tellement ...

    Belle avec tes lumières flamboyantes et mystérieuses en même temps, de l'automne dans ses ors ...

    Je t'embrasse Enie !

    RépondreSupprimer
  4. Les ombres s'étirent, l'hiver n'est pas loin !

    RépondreSupprimer
  5. Poésie et nostalgie, je crois que c'est ce que j'ai écrit dans le message qui a dû se perdre en cours de route..un été qui s'étire et la fraîcheur qui s'annonce... bientôt la saison des veillées et du feu de bois.
    Bonne semaine, Martine
    Danielle

    RépondreSupprimer
  6. Ces ombres mystérieuses sont fascinantes et les poignées sur tes photos 5 et 8 sont très énigmatiques.
    Langue au chat pour ta question, il me manque sûrement des références...
    Excellente semaine, Enitram

    RépondreSupprimer
  7. Je ne me lasse décidément pas de ces couleurs d'automne... qui seront trop vite passées ! Bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
  8. Le soleil n´est plus au zénith, mais ils nous offrent de belles couleurs au lever et coucher du soleil.

    Et cette atmosphère dont tu sais si bien nous faire partager.

    RépondreSupprimer
  9. Belles images d'un automne finissant, je n'ai pas vu le film mais je trouve le passage musical merveilleux.

    RépondreSupprimer
  10. Joli ! Ben didon....tu en as des grandes jambes.....

    RépondreSupprimer
  11. Peut être je dis une bétise mais je le dis quand même surtout que je ne connais rien ni à la poésie ni à l'art.
    Je pense que les perles symbolisent la lumière au fond de l'abime (les perles dans l'océan sombre)
    Et vos photos montre de la lumière dans la pénombre.*
    Je ne sais si je suis arrivé à dire ce que je voulais dire!

    RépondreSupprimer
  12. Un ravissement que ces ombres et ces lumières!
    Merci Martine pour ton adorable commentaire et très belle semaine

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour vos magnifiques images, pour les trois minutes en compagnie de Jacques Gamblin, Merci aussi pour le paysage de votre bannière... Où peut-on le voir, celui-là? Une merveille de dessin, de paix...

    RépondreSupprimer
  14. La lumière d'automne est une des plus belles de l'année à mon goût...le matin de bonne heure et le soir au couchant...

    RépondreSupprimer
  15. MissYves, oui, j'ai trouvé l'athmosphère de ce festival de cinéma entre ombres et lumières :L'invité d'honneur, Bertrand Tavernier, un puits de connaissances cinématographiques et ses films présentés ce week-end, la présence de Gamblain dans cet extrait si beau au-dessus, le Michellllll de Brigitte Fossey dans "jeux interdits" revu avec tant d'émotion, et Compiègne avec sa clairière de l'Armistice, le mémorial de 14-18, la der des der, l'occupation à Paris avec "laissez-passer"....
    Et quand je suis rentrée dimanche, j'ai transféré des photos et suis tombée sur celles-là...
    Atmosphère, atmosphère...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Norma, un automne qui n'avait pas les mêmes couleurs que d'habitude... Bizarre !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  17. Veronica, moi aussi et avec Gamblain, un moment magnifique, j'aurais préféré la voix de Caruso mais bon....
    Mystérieuses, oui as-tu remarqué une drôle de machine, et ce n'est pas une machine de guerre mais...
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. Evelyne, c'est drôle le monde des ombres, à l'école j'adorais monter des spectacles d'ombres chinoises...

    RépondreSupprimer
  19. Danielle, je n'étais pas bien loin de ton pays de froidure et pourtant je n'ai pas eu froid mais c'était gris, gris, un vrai temps d'Armistice !
    Poésie et nostalgie, un peu, beaucoup, passionnément....
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  20. Tilia, les ombres dans les écuries sont toujours un peu mystérieuses et as-tu remarqué ma chienne à mes côtés ?
    Bonne soirée à toi !

    RépondreSupprimer
  21. Margotte, cette année on a pour l'instant beaucoup de chance de voir dans nos contrées l'été indien qui perdure encore à mi-novembre ! Et les arbres qui n'en finissent pas de jaunir, sans perdre trop de feuilles, par absence de vent !

    RépondreSupprimer
  22. Alba, l'automne 2011 est pour moi tout à fait original, mon regard n'est donc pas le même....
    Quel temps fait-il chez toi ?
    Bonne semaine
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Aifelle, "laissez-passer" est un film à voir absolument !
    Et présenté par son réalisateur ce fut un moment privilégié comme à chaque fois avec Bertrand Tavernier

    RépondreSupprimer
  24. Chic, mes gambettes et celles de ma chienne !! Je me suis amusée, comme quoi on peut faire des prises de vue avec pas grand chose et l'effet me semble séduisant ! Hi, hi, hi !!!!

    RépondreSupprimer
  25. Lucie chacun voit ce qu'il a envie de voir ! "Les pêcheurs de perle" de Bizet est un opéra que j'aime beaucoup et dans l'extrait, le paysage passe de l'ombre à la lumière...

    RépondreSupprimer
  26. Kenza, ravie que tu apprécies ce choix de photos !
    Souffle bien tes bougies et fais un voeu !
    Bises

    RépondreSupprimer
  27. Bienvenue Chri ! C'est un paysage du Gers, quelques billets précédents décrivent un peu la beauté de ces collines que j'aime particulièrement !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  28. Tout à fait Catherine ! Les deux moments de la journée où la lumière se boit à petite gorgées !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Bonsoir Martine. Tes mosaïques sont toujours aussi réussies et ce jeu d'ombres et lumière est magnifique. Mais, dis-moi... Tu as grandi depuis notre dernière rencontre... ;-) La prochaine fois je guetterai une blogueuse avec de longues, longues gambettes... ;-)
    PS : j'adore la photo de ta nouvelle bannière !

    RépondreSupprimer
  30. Je buvais la lumière à petiteS gorgées !

    Oxy, trop sympa, je me suis bien amusée ! Ah ça oui j'aimerais bien avoir de grandes gambettes mais on ne peut pas tout avoir !!
    Souvenir du Gers...
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  31. Ca me fait penser à un livre d'espagnol que j'avais au lycée : Sol Y Sombra ...

    RépondreSupprimer
  32. Nedj, je l'ai eu aussi au lycée ce livre d'espagnol, une réminiscence, tu crois !

    RépondreSupprimer
  33. Des lumières dorées, des lumières parmes, des ombres chinoises et marcher dans les feuilles ! J'adore l'Automne...

    Merci Martine pour ces très belles photos.

    Bisous

    Nath.

    RépondreSupprimer
  34. Nathanaëlle, chaque saison a son charme, c'est vrai et quand on est privé de printemps et d'automne, ils nous manquent et cela veut dire qu'on est sous les tropiques !
    Profitons des dernières lueurs de ce bel automne...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  35. Ciao mia cara, i tuoi mosaici sono sempre più belli: adoro quel collage del cielo al tramonto e anche quelle fotografie delle ombre!!!!
    Grazie per il tuo dolce commento e per essere passata a trovarmi.
    Buona serata.

    RépondreSupprimer
  36. Alla prossima volta Bleudelavande !
    Grazie mille !

    RépondreSupprimer
  37. Merci de tout coeur Martine...
    Comme tes photos pleines de magie et la romance de Nadir vont bien ensemble...Une fois de plus je repars avec un joli morceau en tête qui donne la chair de poule...Je ne le connaissais pas..:-))
    Bisous et belle soirée à toi

    RépondreSupprimer
  38. Les lumières de l'automne sont les plus belles!Allez sur les chemins avec cette belle musique en tête, un vrai bonheur! Bisou Martine.

    RépondreSupprimer
  39. Mathilde, tu as exactement trouvé ce qui m'a incité à réaliser ce billet ! Depuis vendredi dernier, passait en boucle dans ma tête ce passage du film "allez-passer" et me sont venues en mémoire ces photos prises une semaine avant...
    Gamblain roulait de l'ombre à la lumière...
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  40. Hirondelle, et les couleurs si fraîches du printemps et celles de l'été aux reflets d'azur et celles de l'hiver dans ces tons cotonneux...
    Chaque saison a son charme, isn't it ?
    Bises
    Tes oiseaux sont magnifiques !
    A bientôt

    RépondreSupprimer