samedi 17 mars 2012

La photo de la semaine

Ma participation à la photo de la semaine, chronique animée par notre chère Amartia, sera celle-là et pas une autre !!!!


 Photo prise mercredi lors d'une bonne marche le long de la Vire avec quatre amies, il faisait beau un vrai temps de printemps ! Un beau modèle, ne trouvez-vous pas ? J'ai trouvé cette fable de notre grand poète pour l'accompagner :                  
                                                  Les Poissons et le Cormoran

Il n'était point d'étang dans tout le voisinage
Qu'un Cormoran n'eût mis à contribution.
Viviers et réservoirs lui payaient pension.
Sa cuisine allait bien : mais, lorsque le long âge
Eut glacé le pauvre animal,
La même cuisine alla mal.
Tout Cormoran se sert de pourvoyeur lui-même.
Le nôtre, un peu trop vieux pour voir au fond des eaux,
N'ayant ni filets ni réseaux,
Souffrait une disette extrême.
Que fit-il ? Le besoin, docteur en stratagème,
Lui fournit celui-ci. Sur le bord d'un Etang
Cormoran vit une Ecrevisse.
Ma commère, dit-il, allez tout à l'instant
Porter un avis important
À ce peuple. Il faut qu'il périsse :
Le maître de ce lieu dans huit jours pêchera.
L'Ecrevisse en hâte s'en va
Conter le cas : grande est l'émute.
On court, on s'assemble, on députe
À l'Oiseau : Seigneur Cormoran,
D'où vous vient cet avis ? Quel est votre garant ?
Etes-vous sûr de cette affaire ?
N'y savez-vous remède ? Et qu'est-il bon de faire ?
- Changer de lieu, dit-il. - Comment le ferons-nous ?
- N'en soyez point en soin : je vous porterai tous,
L'un après l'autre, en ma retraite.
Nul que Dieu seul et moi n'en connaît les chemins :
Il n'est demeure plus secrète.
Un Vivier que nature y creusa de ses mains,
Inconnu des traîtres humains,
Sauvera votre république.
On le crut. Le peuple aquatique
L'un après l'autre fut porté
Sous ce rocher peu fréquenté.
Là Cormoran le bon apôtre,
Les ayant mis en un endroit
Transparent, peu creux, fort étroit,
Vous les prenait sans peine, un jour l'un, un jour l'autre.
Il leur apprit à leurs dépens
Que l'on ne doit jamais avoir de confiance
En ceux qui sont mangeurs de gens.
Ils y perdirent peu, puisque l'humaine engeance
En aurait aussi bien croqué sa bonne part ;
Qu'importe qui vous mange ? homme ou loup ; toute panse
Me paraît une à cet égard ;
Un jour plus tôt, un jour plus tard,
Ce n'est pas grande différence.

Jean de La Fontaine




62 commentaires:

  1. Je salue ta photo c'est une très belle prise ! je n'ai pas l'habitude de voir cet oiseau perché tu sais ici ils se sèchent sur les rochers
    C'est amusant ( les grands esprits ) j'ai publié une photo d'un héron cendré et d'un ragondin et j'ai intitulé " le début d'une fable " :-)
    Bon week-end Martine
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'habitude je les croise en bord de mer, sur les ports à guetter les bateaux au retour de pêche... Mais certains fréquentent les bords de rivière et c'est le cas ici et j'en ai même vus dans les marais... J'avais déjà fait des clichés de cormorans à St Vast-la-Hougue...
      Ah les coïncidences!!!! Cette fable m'est revenue.
      Bon dimanche Sacha

      Supprimer
  2. MAGNIFIQUE
    Belle pêche
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la prise fut excellente, hi, hi, hi!!!! Je te le concède, merci!
      Et il fallait nous entendre chipoter, "ce n'est pas un cormoran" mais si ils remontent les rivières" mais non je vous dis qu'ils sont tout noir!!!!!" Et lui au sommet de son arbre ne bougeait pas d'un poil, à croire qu'il prenait le soleil "tomar el sol" comme disent les espagnols!!
      Très bon dimanche!

      Supprimer
  3. Ta photo est superbe, j'adore d'autant qu'elle illustre parfaitement le poème de ce cher Jean de La Fontaine ! Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut dire qu'elle est en parfaite adéquation, hi, hi hi !!!! Merci Louli!
      Toi aussi tu sais prendre les oiseaux et même en plein vol !
      Bon dimanche à toi

      Supprimer
  4. Belle prise, Enitram ! qui me rend un peu envieuse.
    Figure-toi que lors d'une balade nous en avons observé (de loin) toute une colonie en bordure de Seine, perchés sur un arbre au bord de l'un des étangs de décantation de la Compagnie des Eaux. Mais de territoire privé est grillagé de toutes parts, interdiction d'y pénétrer. Et l'arbre, perchoir des cormorans, était bien trop loin pour mon zoom :(

    Ta photo illustre bien la fable, dont la morale n'est que trop évidente "on ne doit jamais avoir de confiance en ceux qui sont mangeurs de gens". Une mise en garde d'actualité contre les requins de la finance et du pouvoir.
    Bises et bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon zoom (18X) m'a effectivement permis de l'attraper, j'ai eu le temps de faire plusieurs clichés, je crois que celui-là est le meilleur !
      Ma photo illustre bien la fable ou la fable illustre bien la photo !!! Mais je te jure que celui-là était totalement pacifique mais....
      Bon dimanche. Bises

      Supprimer
  5. tel qu'un concorde en attente...superbe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'image me plaît bien, un concorde ! Il ne s'est même pas envolé....Merci !

      Supprimer
  6. C'est fou ce qu'on peut rencontrer dans nos campagnes. Celui-là a une tête à avoir eu au moins 500 signatures ;) bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas il avait nos cinq signatures, c'est sûr! Sa beauté de grand pacha nous a toutes fait craquer!!!! Et oui qui sait regarder à la campagne trouve toujours à mettre quelque chose dans sa boîte!!!! Bises

      Supprimer
  7. Avec ce ciel bleu..vraiment Chapeau...!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mathilde! Un vrai temps de printemps qui nous encourage à reprendre nos marches entre filles...

      Supprimer
  8. J'ai bien aimé ce billet, avec une fable que je ne connaissais pas et une belle photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ce billet t'a plu, je m'empresse d'aller voir la tienne !

      Supprimer
  9. Superbe! Il est tellement bien accroché à la branche qu'on dirait un fruit de l'arbre lol!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien qu'il nous a semblé, il faisait partie intégrante de l'arbre, d'ailleurs nous étions deux à l'avoir aperçu!

      Supprimer
  10. Une belle rencontre que ce cormoran et en plus une fable, nouvelle pour moi aussi. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a des rencontres qu'on ne peut oublier quand elles sont impromptues comme celle-là...Un peu de La Fontaine ne peut pas faire de mal, et celle-là, mine de rien et l'air de tout....

      Supprimer
  11. Un bon duo, l'oiseau et la fable (que j'avais oubliée depuis longtemps !) C'est une bonne idée d'associer photographie et poésie. Merci, Enitram !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton bouton de magnolia est pas mal aussi, j'aime car mon "étoile des neige" est au même point que le tien !
      Bon je te fais réviser tes classiques, j'en suis très contente!!!! Depuis que j'ai vu l'exposition sur ce grand poète, il ne se passe pas pas une semaine sans que j'en lise une, le gros livre est en place sur le lutrin....
      Merci CG!
      A bientôt

      Supprimer
  12. La photo est SUPERBE vraiment, bravo pour le déclic au bon moment !!! Et la fable, que je ne connaissais pas, parfaite en l'espèce : et j'ai retenu la leçon
    "Que l'on ne doit jamais avoir de confiance
    En ceux qui sont mangeurs de gens"
    et il y a en tant et tant de "mangeurs de gens" qu'il est bon de retenir la maxime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michelaise, tu as tout compris mais j'étais certaine qu'elle te "causerait"!
      Bon dimanche

      Supprimer
  13. CIEL! c'est BEL et BIEN le printemps, avec cette photo!
    Intemporel la Fontaine...

    Effectivement, une des balades le long de la Vire permet de rencontrer un ou des cormorans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais exactement ce qui ressort de ce billet, dans un décor agnelais, promenade que je prolongerai dans un prochain billet...

      Supprimer
  14. Bravo ... encore une superbe photo !
    Je t'embrasse
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie qu'elle te plaise !
      A bientôt
      Bises quelque peu ensoleillées

      Supprimer
  15. très chouette ta photo et ce ciel tout bleu !
    je te souhaite un beau weekend

    RépondreSupprimer
  16. Magnifique photo très bien illustrée. Merci Enitram.
    Bonne soirée. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai vu cette photo parmi toutes les autres elle m'a littéralement sauté aux yeux !!!
      Très bon dimanche. Bises

      Supprimer
  17. Ouah la chance !! Très belle photo Martine, et belle rencontre, bravo. Je ne connaissais pas non plus cette fable, à lire tranquillement au bord de l'eau ;-) Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui au bord de l'eau, je ne m'y risque pas mais relire cette fable et d'autres au coin du feu, je veux bien !
      La chance, c'est exactement cela que doit savoir attraper au vol tout photographe!!!
      Très bon dimanche. Bises

      Supprimer
  18. Quelle beauté et quelle majesté ! J'allais ajouter (mais je l'ajoute lol) : quelle osmose entre l'oiseau et l'arbre, on croirait que ce cormoran a les dons du caméléon... Belle harmonie des couleurs !
    Merci pour cette superbe photo, et pour cette fable de La Fontaine, bien moins célèbre que celle du corbeau lol Ton billet m'a permis de la relire, mille mercis.

    Bisous Martine et Bon dimanche !
    Nathanaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, comme un caméléon, il l'avait bien choisi son perchoir, ce majestueux cormoran !!! Une vraie fable !
      Oui il faut aller plus avant chercher d'autres fables, et dieu sait qu'il en a écrites...
      Très bon dimanche à toi aussi. Bises

      Supprimer
  19. Il t ´attendait Enitram et t´inspira.
    Il y avait bien longtemps que je n´avais pas lu une fable de La Fontaine.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Alba, pourquoi pas ! Quand les amies de marche m'ont vue arriver avec mon APN, elles se sont demander "mais que va-t-elle photographier ici?" Et voilà !
      Contente de t'avoir fait lire une fable !
      Bon dimanche à toi aussi

      Supprimer
  20. J'adore "ton" cormoran et "ton" ciel bleu !
    Bon dimanche, Martine !
    Norma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien aise de "ton" merci!!! Hi, hi, hi!!!
      Très bon dimanche à toi. Et ton expo ?

      Supprimer
  21. Une belle ambiance dans cette photo. Un arbre nu (une idée du désert), un ciel d'un bleu fort, et cet oiseau. Impérial. Bon dimanche Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idée de désert, pas vraiment, la Vire est encore bordée d'arbres qui se reflètent élégamment sur l'eau limpide mais celui-là dénudé donnait cette impression ! On est encore au mois de mars...
      Le ciel bleu normand c'est bien connu, n'est-ce pas!!!!
      Tu as tout à fait raison, un vrai empereur tout en haut...
      Très bon dimanche à toi. Bises

      Supprimer
  22. Il est très digne et majestueux sur sa branche, joli casting :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu l'as dit un sacré beau casting!!!!

      Supprimer
  23. merci de ton passage !
    c'est à thonon les bains
    au bord du lac léman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je passe régulièrement voir ton monde photographique qui m'étonne et m'interpelle souvent !
      Au bord du Lac Léman, vraiment de belles lumières...

      Supprimer
  24. Tellement majestueux qu'il mérite bien un poème!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il lui fallait au moins cela, tout à fait d'accord Christiana !

      Supprimer
  25. Merci Missyves ! Je m'y rends de suite...

    RépondreSupprimer
  26. Je suis plus habituée à les voir perchés sur les rochers à Biarritz que dans les arbres, voilà qui est insolite pour moi !

    RépondreSupprimer
  27. Tout à fait ici aussi on peut les voir en grande majorité sur les rochers des côtes de La Manche mais ils entrent aussi dans les terres, le long des rivières et dans les marais!

    RépondreSupprimer
  28. La photo est superbe et la fable savoureuse. Quelle chance d'avoir des cormorans, je crois bien que je n'en avais jamais vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gracianne je suis à la fois étonnée et tellement ravie de te faire découvrir un cormoran !!! Merci pour tes compliments qui me touchent vraiment....

      Supprimer
  29. Bonjour,

    J’ai lu La Fontaine à l’école – c’est il y a trente ans. A l’école je lui ai lu avec intéresse. Les fables c’est une genre de narration très rare. J’ai joui de lire des rimes ligne par ligne. C’est fascinant.

    Bonne journée d’Allemagne
    Dieter

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Dieter,

    C'est vrai que La Fontaine et ses fables sont toujours d'un intérêt certain ! J'en ai appris quelques unes aussi à l'école... Je suis allée voir une exposition sur ce grand écrivain, cet hiver avec une amie bloggeuse et depuis je relis et lis ses fables une à une, il y en a plus de 400...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 400 fables ? Je n'ai pas connu que La Fontaine a écrit tant de fables. Et une exposition sur La Fontaine c'était bien sur très intéressante. En Allemagne je ne connais pas d'écrivain qui a écrit des fables ...

      Bonne journée
      Dieter

      Supprimer
  31. Excuse l'erreur, 240 fables c'est déjà beaucoup !!!!
    Je ne connais pas bien les auteurs allemands !

    RépondreSupprimer
  32. Magnifique image
    l'oiseau dans ses pensées
    perdu

    RépondreSupprimer
  33. Se faisait-il dorer au soleil ?
    Merci Jeandler

    RépondreSupprimer
  34. Je n'avais pas vu ce superbe cormoran... C'est en allant lire ton dernier article que mon oeil a été attiré par la silhouette de l'oiseau dans la rubrique "Vous aimerez peut-être"...
    C'est étonnant de voir un cormoran ainsi perché... Ce n'est pas vraiment son habitude il me semble...
    A mon avis il t'a entendue discuter avec tes copines et le cabotin a pris son envol puis la pose exprès pour toi... ;-)))
    Bisous Martine, je file voir ton Mont dans la brume :-)

    RépondreSupprimer
  35. Par hasard je vois ton com ! Merci de t'attarder ici un instant ! oui une rencontre inespérée!!! Elle n'est pas réussie ma photo ? Hi, hi, hi !!!!
    A bientôt
    Oh le journal de Sacha est quelque peu envahissant !

    RépondreSupprimer