jeudi 8 mars 2012

Sous le signe de la lune, de la femme et d'Idoménée


Parce que c'est en ce moment la pleine lune,  je me suis amusée à l'enfermer dans la boîte…


 Derrière le noyer, elle joue à cache cache...


 Le soir il fait bon  lire au coin du feu plutôt que de la surprendre justement derrière les arbres...


Et , il paraît que c'est aussi la journée de la femme ! Et si c'était toute l'année qu'elle pouvait être considérée à sa juste valeur et vivre en bonne harmonie avec l'homme dans tous les domaines…. Vaste sujet international…





 Le premier mars, nous commencions bien ce mois du printemps, en allant voir l'opéra seria  "Idoménée" de Mozart, au théâtre deCaen.

Les Siècles et 
François-Xavier Roth direction musicale
Yannis Kokkos mise en scène, décors, costumes

avec
Chad Shelton Idoménée, roi de Crète
Terry Wey Idamante, fils d'Idoménée
Judith Van Wanroij Ilia, princesse troyenne
Cécile Perrin Electre, princesse grecque en exil
Jésus Garcia Arbace, confident d'Idoménée
Alexandre Swan le Grand prêtre


 "Créé en 1781, trois jours après le vingt-cinquième anniversaire de Mozart, Idoménée, roi de Crète est le premier « grand opéra » de la maturité d'un compositeur auquel il ne reste que dix ans à vivre. Empreint à la fois des conventions rigides de l'opera seria et de la solennité de la tragédie lyrique à la française, Idoménée, roi de Crète apporte cependant son lot d'innovations et de développements musicaux qui rendent cette oeuvre émouvante et attachante par bien des aspects. Revenant de la guerre de Troie après plusieurs années d'absence, Idoménée, roi de Crète, est pris dans une tempête. Afin de survivre il fait le voeu de sacrifier le premier homme qu'il rencontrera. Son fils, averti de son arrivée, est le premier à paraître devant lui. En reprenant l'histoire du vieux roi crétois, c'est le rapport au père et à l'autorité que Mozart remet en question, franchissant ainsi un dernier pas vers la liberté. C'est le grand metteur en scène Yannis Kokkos, dont on a pu voir au théâtre de Caen Hänsel und Gretel et Iphigénie en Tauride (2005), La Clémence de Titus (2006) ou encore Jules César en Égypte (2008), qui réalise la mise en scène. Dans un entretien, il confiait : « Les oeuvres du passé ne sont pas à dépoussiérer, elles sont juste là devant nous. » Dans un décor unique symbolisant l'espace mental d'Idoménée, avec la sobriété et l'élégance que l'on connaît à Yannis Kokkos, évoluent de talentueux solistes : Chad Shelton, Terry Wey (découvert dans Il Sant'Alessio), Judith Van Wanroij, Cécile Perrin pour ne citer qu'eux." (id2sorties)






J'ai beaucoup apprécié la mise en scène et les très belles voix de Chad Shelton dans le rôle-titre,  de Cécile Perrin, Electre et  de Judith van Wanroii, Ilia, avec un petit bémol pour  la prononciation italienne, j'ai eu quelques difficultés à comprendre ce soir là mais heureusement  il y avait les surtitres… Les différentes interventions du chœur furent éblouissantes
L'interprétation du conflit qui se jouait entre le père et le fils garda sa force jusqu'au dénouement dans un décor épuré qui correspondait bien au propos.

Comme vous pouvez le penser ce fut pour nous, une belle soirée ! Si vous voulez en savoir plus, c'est ici et là.

35 commentaires:

  1. Quelle chance tu as eu.
    Pour ma part je l'ai été moins que toi.
    Je devais le voir à Bastille en 2010,j'étais folle de joie lorsque j'avais retenu ma place imagine:
    Villazon, Netrebko et Kasarova.
    Sur ce Villazon a annulé à cause de son kyste sur les cordes vocales,Netrebko a disparu du programme ne restait que Kasarova!
    Moi qui n'aime pas Bastille qui n'y allait que pour cette distribution extraordinaire tu imagines ma déception!!!
    Heureusement les choeurs et l'orchestre étaient parfaits!!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ta déception, quand on réserve pour une distribution aussi glorieuse mais le principal, n'est-il pas de "vivre" cet opéra ? Et c'est vrai qu'il nous offre des moments d'émotion comme cette tension entre le père et le fils, très bien rendu dans un monologue de Chad Shelton, père qui croit agir pour les dieux....
      Je ne connais pas encore Bastille...
      Ici aussi les choeurs avaient une place de choix ! Quand à l'orchestre, parfait avec à la direction, l'habitué de Caen, en la personne de François-Xavier Roth !!
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Très beaux montages avec la lune, magie de la technique !
    Très bonne soirée, Martine et merci de ta visite sur mon blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et magie de la nature qui nous offre tant de possibilités photographiques !!!
      Je te souhaite un très bon week-end Norma. A bientôt

      Supprimer
  3. Quelle merveilleuse présentation de la pleine lune tu nous offres...Comme toi , mon noyer trône dans mon jardin et le feu crépite dans la cheminée...ce soir j' essayerai de regarder ta photo dans ses branches ..!:-))
    Comme toi je voudrai que la femme soit fêtée tous les jours de l' année...sauf un..?
    Je ne connais pas cet Opéra...j' ai tellement de choses à apprendre dans ce domaine...!
    Belle soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressant billet, comme toujours. Tes photos sont belles... La lune justement je la remarquais il y a quelques minutes au-dessus de la mer, et je l'admirais.
      La journée de la femme? N'est-ce pas une plaisanterie?
      Bonne soirée au coin du feu Enitram.

      Supprimer
    2. Elle est trop belle, toute ronde au-dessus et derrière les arbres...
      Le noyer nous donne des belles noix depuis vingt ans et c'est un plaisir de le voir changer au cours des quatre saisons et comme toi je ne me lasse pas du feu dans la cheminée...
      Nous sommes abonnés au théâtre et c'est vrai que nous ne ratons pas tous les opéras qui passent ici, un ou deux par an et les concerts. Nous avons souvent un très bon programme !
      Bon week-end à toi !

      Supprimer
    3. Oh la lune au-dessus de la mer, c'est aussi un e magnifique vision !
      Plaisanterie ou pas cela ne suffit pas, c'est certain !
      Chez toi le soleil brille et la chaleur est plus grande.... Profite bien!
      Bon week-end Araucaria

      Supprimer
  4. On est devenus difficiles n'est-ce pas ? et c'est un bien ! autrefois il importait peu qu'un chanteur ne prononce pas bien, aujourd'hui c'est un manque certain de qualité. Je suis toujours avec plaisir tes billets car, parfois, nous avons les mêmes spectacles ensuite !! Pourtant rien de tel à l'horizon !! Orphée et Euridyce, Alcina, oui, mais Idoménée non ! en tout cas, tes lunes sont fort belles et la journée de la femme, oui, en effet, une fort étrange idée !! Même si le sort de certaines de nos semblables mérite, de fait, qu'on s'y intéresse, il serait bon de le faire plus d'un jour par an.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui j'ai vu que nos programmes respectifs ne se ressemblaient pas trop cette année et pourtant Idoménée a été produit aussi par le théâtre de Bordeaux ?
      Oui la langue italienne est tellement adaptée à l'opéra !!!!
      La femme lunaire... L'idée me plaisait !

      Supprimer
  5. Un billet à trois entrées ... j'ai bien aimé te suivre dans les pensées du jour ...

    RépondreSupprimer
  6. Celà pourra te servir en cas de coupure d'électricité !
    Trêve de plaisanterie, j'aime beaucoup tes photos.
    Bises
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une réflexion que je me suis déjà faite, si, si, sérieusement !!!!
      Merci d'apprécier ce choix!
      Bon week-end à toi. Bises

      Supprimer
  7. La lune, la femme, l´opéra, trois sujets à tenir compte, à ne pas oublier.

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai jamais entendu Idoménée et je t'envie comme nous toutes

    Je pars de chez toi avec quelques lunes sous le bras c'est pour faire un cadeau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être un jour Dominique, il faut oser et après tu ne peux plus t'en passer !
      Un cadeau de lunes... Ah une belle histoire ! Tu me diras !

      Supprimer
  9. Coïncidence... La pleine lune tombait pile avec la journée de la femme. La femme serait-elle lunatique cette année ? Ca promet !
    J'aime tant l'opéra même si j'y suis peu allée. Il va falloir que je comble cette lacune !
    Bon vendredi et excellent weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère qu'elle soit lunaire !!! Mais pourquoi pas lunatique, c'est comme tu le sens !!!!
      Je t'encourage de reprendre le chemin de l'opéra, tout à fait !
      Très bon week-end à toi en levant le pied!!

      Supprimer
  10. La lune en majesté
    le feu dans la cheminée
    une statue en beauté
    et Idoménée
    en belle soirée.
    Une fête pour les yeux
    et les oreilles !
    Merci Enitram,
    bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe ! Merci ! Il aurait fallu que je mette un extrait de musique, tu me donnes l'idée !
      A bientôt
      Un beau week-end à toi !

      Supprimer
  11. Bravo pour tes photos de lune, je n'ai pas encore réussi à en faire d'aussi belles .. Je n'ai jamais vu et entendu Idoménée non plus, tu nous fais très envie, il s'en passe des choses à Caen ! Et la journée de la femme .. soupirs. En parler une journée, pour mieux l'oublier les 364 jours restant, c'est un peu facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, quand elle est énorme c'est encore plus facile !
      L'opéra est pour moi comme une récompense, la musique, le chant, le théâtre, trois arts réunis sur la scène, un vrai bonheur!
      La journée de la femme, cata quand il n'y a rien de concret de gagner ! En 2012, on est encore à se battre pour avoir le même salaire pour un travail égal à celui des hommes... Pas facile !

      Supprimer
  12. Malheureusement je n'aime pas l'opéra. Il est très longtemps que j'ai vu un opéra de Puccini - les voix sont trop étrange, la dramaturgie et les chants: ca ne s'adaptent pas. Chez nous, je prèfère plus le théâtre. J'ai lu les mythes antiques - tu as nomme l'Iphigénie - avec interêt, sinon je n'ai pas raffraîchi mes lectures très longtemps.

    Bonne journée
    Dieter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée mais on ne peut pas plaire à tout le monde et peut-être qu'un jour tu porteras une oreille attentive à l'opéra. Mais le théâtre est tout aussi bien, j'y vais aussi parfois...
      Les mythes antiques sont aussi un puits de connaissances pour nos problèmes contemporains...
      Bon week-end

      Supprimer
  13. Bonjour Martine. Tu nous offres comme d'habitude de très beaux montages pleins de magie et de poésie aussi...
    Quant à l'opéra, je n'y connais rien mais ai beaucoup aimé lire davantage d'infos au sujet de Idoménée sur Wikipedia. Je me demandais bien comment le roi avait réagi en voyant son fils l'accueillir. Quelle horreur : sacrifier son fils à cause d'un voeu...

    En ce qui concerne la pleine lune, je réponds ici à la demande que tu as faite sur mon blog ;-)


    Dans sa plénitude
    Disque brillant dans la nuit
    Bonjour insomnie

    Bises à toi Martine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, est-ce que Mozart réglait un conflit avec son père ? En tout cas la fin réconcilie tous les personnages, ouf ! Mais tu connais l'emprise des dieux sur les antiques!!!!
      Oh merci Oxy pour ton haïku!!!!
      Bon week-end à toi. Bises

      Supprimer
  14. Nous travaillons sur le Carnaval des animaux et la lune est tombée dans l'étang...qui arrivera à la remettre à sa place ?
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le carnaval des animaux, une belle histoire à cette période de l'année quand le père Carnaval est passé et a entraîné les petits dans sa farandole...
      Beau week-end !

      Supprimer
  15. Quelle chance! Je comprends mieux maintenant pourquoi Judith van Wanroij n'a pas pu chanter dans Platée, elle était tout simplement engagée sur un autre projet. J'adore cette chanteuse à la folie, je trouve qu'elle a un timbre extraordinaire, et tu es bien gâtée de l'avoir vue! Et puis j'adore Idoménée, c'est l'un de mes opéras préférés de Mozart. Quel souffle! Et les choeurs, comme tu le dis, y sont extraordinaires! C'est quoi le prochain concert maintenant?

    RépondreSupprimer
  16. Merci GF de me déposer un petit com ici, il m'aurait manquer! Toi le "connaisseur" dont j'aime lire les appréciations !
    En effet, Judith a une très belle voix que j'aime beaucoup aussi, un peu dommage pour la prononciation italienne mais on lui pardonne tout à fait ! Les choeurs furent magnifiques !
    Le prochain concert, ce sera la suite des madrigaux de Monteverdi !
    A bientôt donc!

    RépondreSupprimer
  17. Autre conjonction de la lune (le premier quartier), le 20, avec Jupiter et Vénus...

    RépondreSupprimer
  18. Oui, Jupiter et Vénus...Le 20 je regarderai le ciel ....
    Merci de ton passage !

    RépondreSupprimer
  19. j'en ai vu une production à Tours il y a peu, mais je crois que cette version là m'aurait plu! Bonne soirée!

    RépondreSupprimer