samedi 29 décembre 2012

Ciel de décembre

    Pour la dernière photo de la semaine de cette année 2012, à la suite d' Amartia et ses copinautes, je vous propose aujourd'hui celle-ci que j'ai prise hier soir :


                                                       


 Entrelacement de branches



Deux chênes s'aimaient d'amour tendre....

Bon bout d'an à vous tous !

lundi 24 décembre 2012

Ce soir






Joyeux Noël


A bientôt

samedi 22 décembre 2012

Photo de la semaine




Ce sera ma participation de la photo de la semaine avec Amartia


L'enfant n'est pas encore né, mais comme les enfants chantaient "il est né le divin enfant" il a été déposé juste le temps de cette distribution de cadeaux aux enfants de la commune après que notre chorale réchauffa l'atmosphère en entonnant des chants traditionnels de Noël.

                                                           

mardi 18 décembre 2012

Ce qui m'a enchantée la semaine dernière



En premier, ce fut le bourgeois gentilhomme, une pièce de Molière sur une musique de Lully que j'avais vue à la comédie française, pendant mes années lycée et que j'ai retrouvée avec un plaisir jubilatoire ce mercredi. Tout m'a plu : Le jeu des acteurs (surtout  Pascal Rénéric dans le rôle de monsieur Jourdain), la mise en scène de Denis Podalydès assisté de Laurent, les costumes dessinés par Christian Lacroix et la musique de Lully interprétée par l'ensemble baroque de Limoges enfin l'humour et la joie de se moquer des travers des hommes dès qu'il est question de pouvoir et d'argent… Un beau spectacle ! Seul bémol, le décor que je n'ai pas aimé.


 Le lierre givré de la veille....




 Mes pauvres hydrangéas gelés...



Et dimanche...

 Petits sacs de lavande de mon jardin que je confectionne tous les ans pour décorer la table de Noël


 Dimanche après-midi, promenade dans Bayeux, c'était un vrai temps de printemps un peu frais...





Et Belshazzar, interprété par les Arts Florissants, un oratorio de Haendel dont la musique m'a emmenée très loin, sans doute du côté de Babylone!!!!
Bravo en particulier au contre-ténor,  (je n'ai pas retenu son nom et je ne le trouve encore nulle part dans la presse et sur la toile!) dans le rôle de Daniel le prophète, qui a pris le rôle au pied levé, Lestyn Davies étant souffrant  et à Caitlin Hulcup, dans le rôle de Cyrus, une très belle voix mais parfois pas assez fougueuse pour un Cyrus combattant et victorieux …
Le choeur... Admirable !!!!!
 Je n'ai pas vu les trois heures passer, encore un bel oratorio comme Haendel en avait le secret  et que William Christie nous fait découvrir à Caen depuis quelques années. Merci Monsieur Christie et vous aviez le sourire aux lèvres ce soir là, bravo !





N'oubliez pas d'écouter un petit extrait et ce soir sur France musique, c'est en direct de la salle Pleyel.




samedi 15 décembre 2012

De bon matin

De bon matin, en revenant de la ville, mercredi, il faisait -5° dans nos campagnes et le jardin avait revêtu son habit de givre…
Le premier cliché sera ma participation à la photo de la semaine avec Amartia





                                                                       

Pour les roses, je vous renvoie au billet que je leur avais déjà consacré l'année passée mais comme vous pouvez le constater, ce ne sont pas les mêmes cette année. Mon "Pierre de Ronsard" n'a pas daigné offrir ses roses jusqu'à Noël…


















La campagne et le jardin endormis sous le givre entament la longue saison de froidure, heureusement quelques fleurs égaieront encore très peu de temps, jusqu'à Noël peut-être, les massifs autour de la maison.



                                         Avez-vous vu tous les petits boutons de roses ?




                                         Les glaïeuls de Byzance sont encore là !!!!




                                  Si je pouvais cueillir ce lierre givré pour décorer ma table.....

Bon week-end à vous qui passez !

mardi 11 décembre 2012

Ciel de décembre

     Le froid s'installe de plus en plus à l'entrée de la nuit jusqu'au levant mais nos ciels changeants en ce mois de décembre nous charment encore de leurs lueurs, leurs embrasements de fin de journée. Comme si le ciel passait et repassait puis s'évanouissait avec la nuit parfois avec  la douceur de ses couleurs plus atténuées et presque poudreuses…




Et si vous le voulez nous poursuivons cette balade avec Victor Hugo


Un soir que je regardais le ciel

Elle me dit, un soir, en souriant :
- Ami, pourquoi contemplez-vous sans cesse
Le jour qui fuit, ou l'ombre qui s'abaisse,
Ou l'astre d'or qui monte à l'orient ?
Que font vos yeux là-haut ? Je les réclame.
Quittez le ciel; regardez dans mon âme !




Dans ce ciel vaste, ombre où vous vous plaisez,
Où vos regards démesurés vont lire,
Qu'apprendrez-vous qui vaille mon sourire ?
Qu'apprendras-tu qui vaille nos baisers ?
Oh! de mon cœur lève les chastes voiles.
Si tu savais comme il est plein d'étoiles !





Que de soleils ! vois-tu, quand nous aimons,
Tout est en nous un radieux spectacle.
Le dévouement, rayonnant sur l'obstacle,
Vaut bien Vénus qui brille sur les monts.
Le vaste azur n'est rien, je te l'atteste ;
Le ciel que j'ai dans l'âme est plus céleste !...














samedi 8 décembre 2012

En pleine campagne


Il est un lieu dans notre campagne verdoyante où nous nous rendons, ma mère et moi de temps en temps pour des achats de gourmandise…
Maman y trouve les petits biscuits normands dont la réputation n'est plus à faire, des financiers, ses préférés et où je renouvelle mon stock de thé ou de farine sans oublier des terrines ou autres sardines en boîte de première qualité. En ces temps de Noël on y trouve toujours des petits cadeaux délicieux…
Mais pourquoi je vous parle de cette boutique, justement parce qu'elle a changé de "look" depuis quelque temps. C'est une véritable rue de bourg qui s'offre à vous quand vous descendez de voiture, avec ces différentes devantures et également à l'intérieur où l'on découvre une atmosphère très 1900…

Voilà ma participation à la photo de la semaine avec Amartia comme tous les samedis !



















Si vous voulez en savoir plus c'est ici



mardi 4 décembre 2012

En descendant la petite route


 En descendant la petite route, des collines que j'aime tant, qui nous mène jusqu'à la petite église perdue entre le bois de cèdres et les champs, je m'arrêtai net devant la porte ouverte d'une maison où séchait une toile qui attira mon œil par sa couleur bleue.
Penchant la tête du côté de la maison, je découvrais par la porte entrebâillée, la silhouette d'un homme assis devant une table.



Nous nous sommes salués de loin et la conversation s'est engagée spontanément (il faut dire qu'il n'y a pas grand passage sur cette route!) et je me retrouvais dans l'atelier de Jean Balitran.




Nous avons parlé bien sûr de son chemin d'artiste-peintre puisque à 82 ans il parcourt encore, de galeries en expositions, de Paris à New-York, en passant par Bordeaux, La Baule, Tours…, le monde contemporain de la peinture. Ses œuvres sont  d'ailleurs dans plusieurs musées américains et français (de Long-Island, fondation Mr Payson, muées de Tours, Beaugency, Collioure, Agen, Fontainebleau…)


 Il faisait très beau ce dimanche matin...


Pour prolonger cette rencontre impromptue, je le retrouvais ce dimanche, nous ayant envoyé une invitation, à sa dernière exposition qui a lieu à Thorigné-Fouillard, près de Rennes du 1er au 9 décembre.


 Il est l'invité d'honneur avec deux autres invités, Bernard Schroëder et ses sculptures en dentelle de fils de fer et Christian Sanséau et ses toiles sur le thème de la mer.

 Les trois invités et leurs oeuvres


 L'automne de Jean Balitran


 Les toiles sélectionnées et récompensées


 Les sculptures de Bernard Schroëder



Ce fut une réelle joie de le retrouver dans le cadre d'une très belle exposition, j'aurais voulu revoir la toile qui m'avait attirée à sa porte. Elle n'avait pas fait la route avec les autres toiles exposées ici. 




J'ai apprécié ses automnes dorés et lumineux, ses nus si doux, dans une gestualité si sûre et dynamique et  tout à la fois, chargée de poésie, de transparence, de délicatesse… 
Mon coup de cœur a été sa "Loire sauvage" si étonnement ambivalente !





Qui est Jean Balitran, à quoi ressemble sa peinture qui est très proche de l'abstrait mais avec des formes bien à lui qu'on peut ressentir et traduire dans des dimensions universelles dans l'espace et le temps…

Vous pouvez avoir des pistes ici et là   


Détails de la Loire sauvage