mercredi 30 janvier 2013

Deux bleus tellement différents



Les "hauts de Hurlevent"  ou quand  la violence de la nature  rejoint celle des sentiments.

Je ne vous raconterai pas l'histoire de cette tragédie signée de Emily Brontë que vous connaissez sans doute

La réalisatrice, Andrea Arnold, filme une nature houleuse, désolée, sauvage, des paysages de landes  et de collines recouvertes de bruyères où le vent, la pluie et la boue règnent en maîtres.

Il n'y a pas de musique sauf à la toute fin mais tous les bruits de la nature, des animaux et des humains  renforcent l'atmosphère violente, sauvage, rustre parfois à la limite de l'insoutenable…
C'est une adaptation extrêmement violente, sombre qui m'a scotchée sans répit dans mon fauteuil jusqu'au mot "fin" avec une angoisse qui n'est partie qu'à la sortie !

Je n'ai pas aimé certains mouvements saccadés de la caméra qui filme au dos des personnages à en avoir le tournis et parfois l'insistance du flou. Par contre j'ai apprécié la beauté des prises de vue du paysage et des collines balayées par le vent et des personnages en particulier, Heathcliff et Cathy, à cheval, qui évoluent en harmonie avec les éléments.

J'avais pourtant lu le livre, adolescente et j'avais gardé un souvenir d'un amour impossible et romantique…
En fait c'est un film puissant, bouleversant, d'une beauté brute et sauvage à l'image de cet amour qui restera gravé encore longtemps dans ma mémoire !

Vous pouvez voir la bande annonce et le résumé du film



 Pour me changer les idées, en revenant à la maison, j'ai fouillé dans mes photos de voyage en Italie, vous vous souvenez, en Campanie et j'ai sélectionné celles-ci :



















52 commentaires:

  1. Quel billet coloré, qui fait du bien pour commencer la journée !
    Je t'embrasse, Martine, à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie si il t'a fait du bien !!!!
      A très bientôt
      Bises

      Supprimer
  2. Je n'ai pas vu le film, j'aurais plutôt envie de relire le roman, découvert à 16-17 ans .. Dans la grisaille actuelle, ça fait du bien de revoir des photos d'été pleines de lumière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découvert aussi vers 15-16 ans et le film a ravivé en moi toute cette histoire terrible...
      Relire le roman, pourquoi pas mais j'attends et j'ai tellement d'autres envies de lecture !!!!
      Le film, tu ne serais pas déçue !

      Supprimer
  3. Ah, mais je vous en prie, lisez relisez les Hauts de Hurlevent, qui n'est pas une bleuette romantique pour adolescente.
    Lisez, relisez et attardez vous sur la personnalité de Heathcliff... c'est le drame de la différence, de l'adopté, de l'étranger...
    Quant à Katherine, c'est la déchirure entre son éducation, ses préjugés et le désir de son coeur, la violence de l'amour qu'elle porte au réprouvé et elle meurt d'avoir mal choisi...
    Je n'ai pas vu ce dernier film ; là je parle juste du roman, de l'histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais à l'adolescence on ne voit pas les choses et la vie comme à nos âges...
      La vengeance de Heathcliff est à la hauteur de sa souffrance et le choix de Katherine est dicté aussi par son destin mais en courant avec eux dans la lande j'ai encore cru une fois encore qu'on pouvait s'extraire du destin !!!
      Va le voir et tu me diras !!!

      Supprimer
  4. les petits grappes de tomates me donnent du pep pour la journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se dorer au soleil comme des tomates, le rêve !!!

      Supprimer
  5. En te lisant, je me disais qu'il fallait que je vois un extrait mais je vois que tu as pensé à tout !! Et merci pour ces si belles photos qui sentent le soleil et qui nous aussi, nous changent les idées ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai d'ailleurs eu du mal à trouver cet extrait !
      Les photos de vacances font beaucoup de bien au milieu de l'hiver !!!
      Bonne soirée !
      Bises

      Supprimer
  6. ON ne pourrait pas tourné ce film en Italie.
    J'ai vu l'ancienne version avec Laurence Olivier et Vivien Leigh.
    J'ai un petit trésor chez, j'ai le livre, un vieux, en anglais.
    Elles sont réconfortantes tes photos d'Italie, les hibiscus sont magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela n'aurait pas du tout le même effet, c'est sûr !
      Oh, il faudra que tu nous le fasses connaître un de ces jours prochains sur ton blog !!!
      Des fleurs de plein été !

      Supprimer
  7. Le livre m'avait aussi profondément marqué, un chef-d'oeuvre de la littérature! En revanche, pas vu le film... mais cela me donne envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans hésitation, il faut le voir, il nous replonge dans cette histoire terrible !
      Merci d'être passé, à très bientôt !

      Supprimer
  8. Je vais peu au cinéma et je crains toujours les adaptations des grands classiques, mais ce que tu en dis suscite l'intérêt. Elles sont belles tes photos italiennes, tu sais photographier la Méditerranée, et la couleur bleu est un poème à elle tout seul. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me méfie des adaptations aussi mais je suis entrée de plein-pieds dans cette atmosphère bien rendue par l'image !
      Comme tu peux t'en douter j'aime le bleu de la méditerranée...
      Belle soirée !
      A bientôt

      Supprimer
  9. Un film que je vais aller voir c'est certain
    conversation téléphonique avec ma fille (30 ans et des poussières) elle est sidérée en relisant le roman que ce soit noir à ce point, elle avait elle aussi gardé un souvenir d'amour fou et romantique, mais non, c'est un amour à mort !! elle est toute chagrinée de ne pas avoir perçu ça à 15 ans ... le temps qui passe a parfois des effets que l'on attend pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment veux-tu percevoir cela à 15 ans, on a tellement d'espoir en soi et d'idéal à trouver et la mort ne nous fait pas encore peur !!!
      Oui, va le voir !

      Supprimer
  10. des souvenirs de lectures passionnées...peut-être si le film passe près de chez moi... et le soleil, la mer bleue et les fleurs pour ajouter de la gaîté au tragique...
    merci et belle journée Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne va pas se laisser abattre par un film qui nous renvoie si bien à notre adolescence et nos lectures passionnées de cette époque...
      Un peu de ciel bleu et tout va mieux !!!
      Belle soirée !
      A bientôt

      Supprimer
  11. Lecture de jeunesse aussi... Ce que tu en dis du film me donne envie d'aller le voir. Je redécouvrirai ainsi l'histoire qui m'a un peu échappée depuis.

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, ma réponse a disparu !
      Vas-y tu ne le regretteras pas !
      Bises

      Supprimer
  12. Je ne vais plus au cinéma depuis longtemps à cause de ma neuropathie, je vais donc attendre qu'il soit à la location.
    J'ai lu le livre plusieurs fois, à des âges différents et la compréhension est différente au fur et à mesure que l'on avance dans la vie.
    La méditerranée me va bien tu t'en doutes et tes tomates ressemblent aux San Marzano des Pouilles que l'on accroche comme ça pour achever leur murissement.
    Grosse bises et fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! je suis désolée pour toi et je pense qu'on le verra dans pas trop longtemps en DVD.
      D'accord avec toi mais je ne l'ai lu qu'une fois et il m'avait tellement marquée à l'époque !
      J'ai vu aussi des tomates qui séchaient dans Les Pouilles mais elles étaient un peu plus grosses et ils les faisaient sécher sur les toits !
      Bonne soirée
      Bises

      Supprimer
  13. Je crois que je vais redécouvrir Émilie devant un bon feu de bois...
    Merci pour ces spots soleil ...avec lavatère et hibiscus..Cela donne envie de printemps ; mais il va falloir attendre encore un peu...:-))
    Bisous Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bonne soirée au coin du feu avec Emily et en rêvant aussi de soleil et ciel bleu pour bientôt ! On a jamais été aussi près du printemps !!!
      Bisous

      Supprimer
  14. J'ai aimé
    Sauvage,dur,sans concession,mais qui colle tellement à l'oeuvre.

    Ah les petits piments du Vésuve que les Italiens mettent à sécher
    Un beau souvenir
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, on replonge complètement dans cette atmosphère morose et tellement dure de ce petit bout d'Angleterre au XIXe siècle qui colle à l'unique roman de Emily Brontë.
      Alors là tu me pose une colle, piments ou tomates ? Pour moi ce sont des tomates mais... Tu me mets le doute !!!!
      Belle soirée
      Bises

      Supprimer
  15. j'avais vu le film avec Juliette Binoche dans le rôle de Cathy mais je n'avais guère aimé. Trop de choses gommées par rapport au livre, décevant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas cette version ! Je pense alors que celle-ci te plairait mieux !

      Supprimer
  16. Fais tes valises Enitram, la Normandie ne te va plus.

    Non mais, tu dois te dire certainement "mon coeur balance"

    Merci pour ce splendide billet sur ce film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais connu une année aussi pourrie et ce n'est pas moi qui le dis !!!!
      Et tu sais effectivement que depuis quelques années je me partage entre le sud-ouest et la Normandie, les deux ont du charme, n'est-ce pas !!!
      Il y a des films comme celui-là qui marque plus que d'autres...

      Supprimer
  17. Un post double effet ! J'ai envie de voir ce film et de partir en Italie ! Et de magnifiques images !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne choisi pas ! Les deux sont valables, absolument !!!!
      Merci !
      A bientôt

      Supprimer
  18. Comme certaines, je préfère la lecture du roman au film, quel qu'il soit. Ainsi j'imagine Heathcliff à mon goût (ainsi que les autres personnages).
    Autre chose : Elfi dit tomates, Aloïs piments. Entre les deux ma vision balance...
    Entre les bleus à l'âme et le bleu des lames de mer, merci pour le dépaysement.
    Bises et bonne fin de semaine, Enitram

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est souvent le cas pour moi aussi mais là j'ai aimé !
      Tomates ou piments, that is the question !!! Pour moi ce sont des tomates mais ?
      Oh oui il existe tellement de nuances dans le bleu !!!!
      Bon week-end Tilia !
      Bises

      Supprimer
  19. Coucou Martine !
    J'ignorais qu'une énième mouture des Hauts de Hurlevents était sortie ! On sentait bien le coté sauvage de cette nature dans le roman, belle idée du metteur en scène d'avoir choisi de faire ressortir ce sentiment. Je ne l'ai jamais relu, je ne suis pas une grande romantique lol
    Ton hibiscus jaune est magnifique ! Comme c'est beau ces bouquets de tomates !
    Merci Martine !
    Bisous et bonne Chandeleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne l'ai jamais relu mais je t’assure qu'il y a un vrai film, je pense assez original et plus près du roman que les autres, il raconte que la moitié du livre...
      Encore faut-il s'entendre sur le mot romantisme !
      Ces photos du sud m'ont fait un réel plaisir à les retrouver, à toi aussi !
      Bonne crêpes à toi aussi !
      Bises

      Supprimer
  20. Oh oui, rien ne vaut un peu d'Italie pour rêver un peu!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Je vais voir Alceste, justement il passe par ici !
      Bonne fin de semaine!

      Supprimer
  21. Un de mes livres culte ! Lu et relu, et vu et revu le film avec Laurence Olivier et Merle Oberon.
    Ce sont des petits bouquets de tomates mis à sécher ?
    Bises
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous nous sommes toutes aventurer sur les hauteurs de Hurlevent à notre adolescence et cette version ravive ce qu'on ne voyait pas ou que nous voulions pas voir à cet âge...
      Je crois bien que ce sont des tomates mais on m'a mis le doute !!!!
      Bises

      Supprimer
  22. Tu m'as donné envie de relire le roman. Je ne l'ai lu qu'une fois et je vais le redécouvrir c'est sûr!
    Tes petites tomates me rappellent celles de l'île de Chios. Il y en a partout qui sèchent l'été contre les façades. J'avais beaucoup aimé. Grèce et Italie sont un peu beaucoup soeurs!
    Je t'embrasse Martine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai également lu qu'une seule fois mais j'attendrais pour le relire...
      La Grèce et l'Italie sont bien des pays méditerranéens !!!!
      Bon week-end
      Je t'embrasse

      Supprimer
  23. Grappes de tomates??
    Bien sur le livre a frappé l'imagination de mon adolescence. Si l'occasion se présente je ne dis pas non d'aller en voir la version filmée dont tu parles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film remet immédiatement en mémoire le côté dur et violent du roman !
      De très belles photos de la lande et des collines balayées par le vent et la pluie...

      Supprimer
  24. Un livre que j'ai dévoré et que je relirai certainement un jour!
    Par contre le film, ça ne me tente pas trop d'aller le voir!
    Peut-être par peur d'être déçue. Je ne sais pas!

    ***
    Re-bises et à bientôt****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plaira car moi aussi j'ai hésité, il faut dire que je l'avais lu depuis si longtemps et tu vois le film m'a donné envie de le relire...
      Bises

      Supprimer
  25. Ta dernière photo aux pendantes est belle !!!

    Je me demande si j'aimerais le film tel que tu le décris, je garde la beauté et la force du roman accroché vifs au coeur alors ... mais je suis tentée, je ne sais pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! En tout cas dis moi ce que tu en penses si tu vas le voir !
      Ta tentation est bonne !!!!

      Supprimer
  26. Tu viens de me donner l' envie de relire ce roman lu il y a bien longtemps déjà mais dont je garde un souvenir fait de force et de vent.
    Tes photos colorées sont très belles et adoucissent le côté sombre (dans tous les sens du terme) de la bande-annonce du film.
    Bises à toi Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté violent de la nature et des sentiments humains sont bien vus dans ce film et en quittant cette atmosphère il me fallait des images plus douces et ensoleillées!!!
      Bises à toi Oxy

      Supprimer