mercredi 24 avril 2013

Scènes à la campagne


Prenons le premier chemin...





C'est elle qui me suit ou c'est moi qui la suis ?
 Bon, tu viens, toujours en train de prendre des photos, ah, la, la, la...



 Un petit clin d’œil pour Marie- Paule



 Hé les gars, il est temps, les feuilles arrivent, je sais, tout est encore en retard cette année...



 Et là je m'arrête et je pense au billet de à "mi-voix" 




Et me revient le poème de Yves Bonnefoy :


Mais ces chênes là-bas sont immobiles,
Même leur ombre ne bouge pas, dans la lumière,
Ce sont les rives du temps qui coule ici où nous sommes,
Et leur sol est inabordable, tant est rapide
Le courant de l'espoir gros de la mort.




Nous regardâmes les arbres toute une heure.
Le soleil attendait, parmi les pierres,
Puis il eut compassion, il étendit
Vers eux, en contrebas dans le ravin
Nos ombres qui parurent les atteindre
Comme, avançant le bras, on peut toucher
Parfois, dans la distance entre deux êtres,
Un instant du rêve de l'autre, qui va sans fin.

Yves Bonnefoy. Les arbres
Ce qui fut sans lumière
Gallimard







 Le soleil se couche derrière la haie et Horrus commence déjà sa nuit sur mon bureau...




Tout est calme, silence et beauté...

46 commentaires:

  1. Horus bercé par l'histoire des 3 petits cochons ?
    encore un magnifique poème qui parle des arbres...
    il fait bon ...je pars en balade
    belle journée Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, je n'avais pas remarqué les trois petits cochons, c'est vrai qu'elle me l'avait réclamé il y a peu...
      Oui, j'aime beaucoup ses poèmes, il sait tellement bien parler des arbres en autres !
      J'ai jardiné tout l'après midi
      Il pleut. Bonne journée !

      Supprimer
  2. j'attends un livre commandé sur les arbres, ton billet m'aide à prendre patience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu nous feras un bel article.Du même auteur ?

      Supprimer
  3. Exactement comme ma Tôune...les chiens pensent toujours que la balade n' est que pour eux perso...il faut avancer...Comme chez toi ces arbres majestueux vont laisser leurs dentelles d' hiver pour revêtir leurs parures de saison..:-))
    Ainsi la vie ne s' arrête jamais..!
    Ciel purement bleu..je pars en balade avec chien ..
    À bientôt Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait souvent sinon à chaque fois trois fois le chemin en aller-retour, le setter gordon a besoin de courir!!!
      L'éternité des saisons même si elles sont quelque peu différentes d'une année sur l'autre...
      A bientôt! Bises

      Supprimer
  4. Ton chat s'est endormi sur...Les trois petits cochons !
    Très beau chat, c'est un Chartreux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que mon chartreux aime les histoires car quand j'en raconte à me petiote, il est toujours là!!!!

      Supprimer
  5. Belle balade, au gré du printemps qui vient et qui s'en va et qui revient......
    Je suis une amoureuse des ânes, il faudra un jour que je photographie ma collection.
    Prunette envoie un gros ronron à Horus.
    Belle journée par tes chemins Martine. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut profiter des beaux jours car ici il pleut aujourd'hui et les balades sont moins agréables quand il pleut dans les chemins...
      Horus renvoie un petit ronron à Prunette car il est timide avec les inconnus, il lui faut du temps
      Belle journée à toi sous ton ciel bleu !
      Gros bisous

      Supprimer
  6. J'aime bien ce petit chemin où mène t-il dans un petit bois ?
    Quelle chance d'avoir la compagnie de ta chienne, c'est ce qui me manque le plus. Sidney faisait bien deux fois le parcours lorsqu'il m'accompagnait dans les Alpilles !
    Je vois que tu as raconté une jolie histoire il y a peu !
    Ma poupée lit seule maintenant, elle a attaqué "l'école des chats", elle est un peu petite car c'est pour les enfants de 9 ans...
    Elle est déjà marque-pages comme sa Nano, elle m'en a d'ailleurs dessiné un !!!
    Profite bien
    bises et belle journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce chemin mène sur la route !
      Je crois qu'il est difficile de se passer de la compagnie d'un chien et c'est depuis l'âge de mes vingt ans que je ne m'en passe jamais, et toujours un setter, mes préférés...
      Ma pitchoune n'a que presque trois ans et déjà elle connait des histoires par coeur qu'elle suit d'image en image, sans rien oublier...
      Tiens tu me donnes une idée,je vais lui proposer de dessiner des marque-pages pour sa nonna!!!
      Belle journée à toi
      Bises

      Supprimer
  7. "...Comme, avançant le bras, on peut toucher
    Parfois, dans la distance entre deux êtres,
    Un instant du rêve de l'autre, qui va sans fin."
    Oh, j'en ai le souffle coupé, tellement ces vers me touchent au plus profond de mon être. Hou là... Petite pause, stp, avant de remonter ton chemin qui rigole,
    il me rappelle celui aux herbes folles
    qui longe mes pentys bretons
    où, sans Toutoon mais avec Chatoon sur les talons,
    j'erre appareil au cou chercher des hérissons !
    Bonne journée Enitram, ces photos d'arbre sont superbes, j'aime les grands arbres ;))
    Ton billet m'a fait penser aussi à cette énigme : "je ne suis pas celui que je suis car si j'étais celui que je suis je ne serais pas ce que je suis". Facile, évidemment, dans le contexte…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, il va falloir t'offrir ce livre de poèmes...
      Nos chemins, dans le bocage normand, sont caractéristiques, j'en ai fréquentés aussi dans la Creuse et du côté de Nohant mais je sais qu'il y en a aussi (un peu) en Bretagne...
      Mes chats aussi me suivent parfois, surtout Horus!
      Des hérissons, on en voit de moins en moins ici...
      J'aime aller m’asseoir sous les grands arbres et un autre billet suivra... Vous reverrez mon frêne au printemps, je crois que je ne vous l'avez pas encore montré.
      ???

      Supprimer
    2. Oh oui, je veux bien voir ton frêne (non élagué, j'espère, pas comme les nôtres, dans le Jura, avec leur coupe au carré !!!), quand le printemps voudra bien s'installer vraiment, hi !
      Mon chemin breton est un vrai chemin creux, il est bordé par des talus d'où débordent de partout des racines énormes, du genre de ceux qu'on voit dans les contes de fée, enfin, dans les contes fantastiques plutôt car il fait... peur, on dirait que les racines des arbres dénuées et énormes vont t'attraper quand tu passes et t'aspirer dans les quelques cailloux qui les retiennent encore ! Je dois avoir des photos quelque part... Ben, voilà le printemps qui se barre à nouveau : froid et pluie aujourd'hui en IDF !

      Supprimer
  8. et le chat dort avec les 3 petits cochons... joli! biz

    RépondreSupprimer
  9. Une douce soirée qui commence à l 'ombre des grands arbres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La soirée sous les grands arbres serait prématurée car les températures sont encore basses le soir...

      Supprimer
  10. Serait-ce Médor qui précède Cadichon sur le chemin ?
    Les bras levés au ciel, le chêne et ses deux acolytes implorent-ils la venue du printemps ?
    Horus a sans doute les réponses à ces devinettes..
    mais Horus dort !
    Merci Enitram pour cette jolie promenade champêtre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Médor, cadichon ???? Vicka est dans le chemin et Cadichon est dans sont pré avec Jafrane...
      Les bourgeons sont là,sur les grands arbres, la pluie aujourd'hui fera le reste...
      Horus rêve...
      Une promenade comme je les aime dans le bocage...

      Supprimer
  11. C'est beau beau beau !
    Comme j'ai aimé ce moment chère Enie !

    Des bisous en arbre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chiche, on monte dans l'arbre, je rêve de passer une nuit perchée dans une cabane dans un arbre!!!
      Monter dans l'arbre sans escalier, je ne sais plus faire!!!
      Bisous en pluie!

      Supprimer
    2. J'avoue que ça me tenterait aussi, mais pas dans une forêt perdue quand même où il y aurait des loups qui nous mangeraient et avec mon (gn)hom(m)e ! ahahaha, c'est trop Rome Antique :))))

      Supprimer
  12. Quelle jolie balade campagnarde !
    Jolies photos et beau poèmes.
    Les animaux sont très beaux.
    Parmi les trois y en a un qui ne s'en fait pas.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait cela, une journée "tranquillou" à la campagne...
      Bel après midi !

      Supprimer
  13. Merci d'être passée lire mes écrits.
    Je suis un peu comme toi, j' n'aime pas trop lire longtemps à l'ordi.
    Je l'ai imprimé aussi hier mon histoire pour Belle Maman qui devrait l'enregistrer pour les non voyants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces feuilles sont sur ma table de chevet mais je lis un gros livre de Carlos Ruiz Zafon en ce moment et j'ai hâte d'en savoir le dénouement. Mais sûr je le lis bientôt!!!

      Supprimer
  14. De belles rencontres entre le chien, l'ane, les humains et les chenes. Une tache nouvelle attend le chemin: secher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perdu, il pleut aujourd'hui et le soleil joue à cache-cache cet après midi...

      Supprimer
  15. Expo super du 23 février au 23 juin :"indiennes sublimes"

    http://www.museedelatoiledejouy.fr/

    Pas de photos à l'intérieur du musée, ni dans l'expo temporaire...ce qui se comprend car des modèles et des pièces uniques sont exposées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu et c'est inscrit sur mon agenda...
      Pas de photos alors comme dans beaucoup d'endroits en France...

      Supprimer
  16. je t'ai suivie sur tes chemins, et j'ai aimé la balade !
    ici, tout d'un coup tout est vert tendre !
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà avec la fine pluie du jour, les arbres reverdissent et les petites feuilles laissent passer la lumière!!! Tu dois aussi te régaler en ce moment avec ton APN!!!
      Bel après midi!

      Supprimer
  17. J'aime autant les arbres que vous avez photographiés que les vers d'Yves Bonnefoy. C'est très très beau tout cela. Merci.
    J'ai un chat identique, tout gris, tout doux, qui dort aussi sur mon bureau, sur mes genoux, sur l'accoudoir de mon fauteuil, bref, le plus près possible de moi.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le chartreux est un chat attendrissant et Horus est aussi l'ombre de mon ombre !!!!
      Il y aura d'autres clichés d'arbres que j'aime tout particulièrement...
      Bel après midi !

      Supprimer
  18. Suivre le chien, l'âne, le chêne, Bonnefoy et toi, un vrai plaisir, merci. Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu n'as pas tout vu, suite au prochain numéro !!! Belle fin de journée !

      Supprimer
  19. Merci pour ton clin d'oeil Martine! Qu'est-ce que j'aimerais le caresser et lui donner des friandises. Il est mignon comme tout. Que veux-tu, les sympathies pour un type d'animal ou un autre c'est irraisonné, comme l'amour!
    Je suis en train de lire le livre de ton amie sur Alep. Je me régale car la matière est très étoffée et ne se limite pas au savon.Certes on apprend beaucoup à son propos mais encore davantage sur ceux qui le fabriquent et sur la ville où il voit le jour.C'est toute une atmosphère très bien rendue. Encore merci de ton conseil de lecture.
    Rubens salue son ami Horrus dont il partage la couleur.
    Je t'embrasse et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends 5 sur 5 !!!! Moi, je préfère le cheval et pour cause, tu le sais ! Mais ce pauvre Jafrane seul au milieu de ces champs vides il lui fallait un compagnon...
      J'étais sûr qu'il te plairait, elle a écrit d'autres livres qui parle d'Alep, sa ville préférée là-bas...J'espère la voir bientôt et je ne manquerais pas de lui dire tes impressions. D'ailleurs elle a lu les commentaires sur le billet précédent...
      Tu n'avais pas le sentiment de sentir ce savon en fermant le livre!!!!
      Horrus envoie à Rubens un aimable ronron!!!
      Bonne fin de semaine à toi aussi. Je t'embrasse

      Supprimer
  20. une très belle balade!
    qu'il est mignon Horus!
    belle journée
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie!!! Excuse le retard de ma réponse !!!
      Horus est un adorable chartreux!
      Bonne soirée
      Bises

      Supprimer
  21. Baudelaire would have loved the beautiful scenes you captured!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaudelaire and Flaubert who knew (?) perfectly the Normandy !!!

      Supprimer
  22. Tu me fais découvrir un poète et j'aime beaucoup !
    Merci et caresses à Horrus !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enchantée que ces mots te plaisent !!!
      Je ne manquerai pas de le caresser! Promis!!
      Bises

      Supprimer