mardi 26 novembre 2013

Jours de novembre


 L'automne

On voit tout le temps, en automne,
Quelque chose qui vous étonne,
C'est une branche, tout à coup,
Qui s'effeuille dans votre cou.

C'est un petit arbre tout rouge,
Un, d'une autre couleur encor,
Et puis, partout, ces feuilles d'or
Qui tombent sans que rien ne bouge.

Nous aimons bien cette saison,
Mais la nuit si tôt va descendre !
Retournons vite à la maison
Rôtir nos marrons dans la cendre.

Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)





Comme je vous l'avais déjà mentionné en réponse à certains commentaires de mon dernier billet, je n'ai pas encore trouvé à qui appartient ce terrier et qui laisse un chemin dans les herbes depuis quelques semaines. Il faudrait guetter la nuit mais il fait trop froid !!!! Un renard ou un blaireau ou un gros lièvre ?

A suivre donc !




Quelques photos rapportées de la forêt et de sa lisière. Est-ce une mare au diable comme celle de Nohant ?





 Le terrier


  Reflets sur la mare



 J'ai découvert une  auteure islandaise, Steinunn Sigurdardottir  ce vendredi à la médiathèque de  Saint Lô où elle présentait son nouveau livre "yo-yo" que je  n'ai pas encore lu et que je lirai mais pas de suite… Par contre je suis très attirée par deux autres titres de sa bibliographie "le cheval-soleil"  et "cent portes battant aux quatre vents". A suivre…




     Elle nous a lu en islandais un passage de son livre...



 Et comme vous le savez, les promenades en forêt nous mettent toujours en appétit alors je vous propose aujourd'hui, un velouté de potimarron-châtaignes et un fondant aux pommes.



J
  J'ai pris un potimarron au marché et ramassé un petit panier de châtaignes en forêt.
J'ai sorti des placards, deux gousses d'ail et un petit pot de crème fraîche et de l'huile pour ceux qui préfèrent, du sel, du poivre. Ah j'oubliais, des petites tranches de jambon pays !
Alors, vous voulez savoir comment j'ai fait :
J'ai coupé le potimarron moyen, pour quatre, en morceaux sans l'éplucher que j'ai fait cuire dans un litre d'eau bouillante avec un cube "bio" de poule pendant 25 mn et pendant ce temps les châtaignes cuisaient à l'eau pendant 20 mn après quoi je les épluchais (enlever les deux peaux bien sûr). J'ai mixé le potimarron avec les 2/3 des châtaignes directement dans la casserole. J'ai rectifié l'assaisonnement avec sel et poivre et une petite pointe de piment d'Espelette (ou gingembre frais, si vous aimez.)

Je l'ai servi dans des petites marmites avec un filet d'huile d'olive et un petit bout de jambon grillé au four et quelques miettes de châtaignes que j'avais mis de côté. Et voilà pour la soupe de saison !







 Le fondant aux pommes, que l'on peut faire aussi aux poires, je vous laisse choisir une bonne recette sur le web, la mienne je l'ai trouvée, voilà bien des années dans le fameux livre de Bertrand Raynaud "assiettes gourmandes" (on peut la lire ici)







C'était juste une journée en novembre… A bientôt



50 commentaires:

  1. Bonjour Martine et bravo pour ce post complet et mystérieux à la fois... et que dire des gourmandises finales !

    Tes paysages ressemblent aux miens :) rien d'étonnant ceci dit

    Encore bravo et au plaisir de te relire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mare ressemble à une cachée dans un petit bois pas loin de chez moi: c'est un abreuvoir à biches et aussi à renards. Raison pour laquelle mes chiennes ont régulièrement des pelades quand elles vont y patauger
      Quant au terrier, on dirait bien celui d'un Sotré.... un lutin malin qui fait enrager les Lorrains et dont j'ai dû importer un exemplaire par ici. Et comme tu le sais, je fréquente aussi la Normandie, il se pourrait bien que le Sotré.... et d'ailleurs la trace dans l'herbe est tout à fait celle d'un Sotré
      Mais si tu préfères le blaireau... c'est ton choix!

      Supprimer
    2. Moun,mes paysages sont presque les tiens, en quelque sorte, nous sommes voisines !!!
      Un post de saison qui essaie de coller à la vie qui file....
      A bientôt !

      Pomme, je pense que cerfs, biches et chevreuils viennent s'abreuver aussi dans cette mare qui se trouve à la lisière de la forêt mais ma chienne est plus sage elle ne plonge pas dedans !!!
      Un lutin malin qui fréquenterait nos chemins, pourquoi pas, j'ai hâte de le rencontrer !!!! Ah, un blaireau... J'aime moins bien....

      Supprimer
    3. Coucou les filles, je reviens car j'ai toujours peur de n'avoir pas répondu à tous les commentaires !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Si tu veux !!!
      A bientôt ! Je pensais te voir à la rencontre d'auteur

      Supprimer
  3. Décidément, Martine, nos promenades se ressemblent...cette semaine, je suis allée vérifier la santé de mon petit sentier.. ta mare ressemble très fort à celle de Nohant..c'est bien vrai...et j'ai moi aussi un terrier dans ma pelouse , au pied du bouleau..il intrigue beaucoup Lili...une année, des guêpes y avaient fait leur nid...mais à présent j'ignore tout du ou des locataire(s)peut être est-ce tout simplement un " trou de sottais" qui se serait déplacé vers mon jardin.Le Pays de Herve est une terre de traditions et de légendes. Ses prairies sont peuplées de lutins mystérieux, les sottais. Ces aimables petites créatures vivent dans les grottes du Val de la Magne nommées les Trous des Sottais qui ont donné leur nom à ce délicieux fromage de terroir. Les sottais gardent précieusement au fond de leurs "trous" d'inestimables trésors et une "Gatte d'Or" qui, dit-on, apparaît à l'entrée d'une des grottes les soirs de Noël. Aventuriers, suivez la Gatte d'Or : elle vous mènera peut-être au trésor des sottais. Mais comme toute pièce a son revers, ces facétieux petits bonshommes pourraient bien venir toutes les nuits vous chatouiller les pieds ! :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous m'intriguez, toi et Pomme avec cette légende de Sottais ou Sotré, je vais faire ma petite enquête !!
      Je sens l'amateure de fromages de terroir, d''ailleurs, un fromage que je ne connais pas !
      Une gatte d'or ??? Ah oui, une pièce d'or !!! Bon, qu'ils restent dans leurs terriers, ces farfadets car je n'aimerais pas du tout qu'ils me chatouillent les pieds...
      Bonne soirée Danielle

      Supprimer
  4. une journée bien remplie et intéressante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je les aime à vivre et à partager !

      Supprimer
  5. Martine nous me fais aimer les jours gris et les courtes soirées ! un lutin du père Noël a élu domicile dans ton jardin...tu seras gâté le 25 décembre.
    bonne journée et gare aux diablotins de la mare

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ??? Chic !!!!!!!!
      La mare, je la photographie mais pas de trop près, ça glisse en ce moment...

      Supprimer
  6. La simplicité charmante du poème, le mystérieux terrier et la mare aux farfadets m'ont séduite, tout comme les deux dernières photos. La littérature scandinave n'étant pas pour me déplaire, pas plus que velouté et fondants d'automne, je suis enchantée par ce billet.
    Pour les traces devant le terrier, je ne pense pas qu'un renard laisserait une telle trace dans l'herbe et je penche plutôt pour un blaireau...
    Ce mystère excite beaucoup ma curiosité, il va falloir que tu l'élucides sans trop tarder ;-)
    Bises et belle semaine, Enitram

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien l'élucider car je me demande qui ose traverser les champs comme cela, incognito !!!! Il y a des renards et des blaireaux mais...
      Bonne soirée Tilia !
      Bises

      Supprimer
  7. J'adore la mosaïque avec le potiron et les chataignes. Au passage, je relève la recette du fondant aux pommes. J'ai lu "la place du cœur" de Steinunn Sigurdardotir : http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2011/04/11/20856519.html Il m'avait beaucoup plu. Je l'avais rencontrée au salon du livre à Paris, elle est charmante. Elle m'avait donné son adresse e-mail, elle aime avoir l'avis de ses lectrices. Tu as de la chance d'avoir les Boréales à côté de chez toi. Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est charmante et avec un humour qui déclenche les rires à chaque fois avec un accent qui ne gâche rien !!! Je suis entrain de lire "le cheval soleil" et je vais de ce pas voir ton ressenti par rapport à un de ses premiers livres. Merci pour le lien ! Les Boréales sont installées essentiellement à Caen et en région nous avons quelques animations.
      Bonne soirée !

      Supprimer
  8. Voilà qui donne, une fois de plus, envie de partir se promener :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement ? L’Islande ne te tente pas, enfin sa littérature ? Tu connais cette auteure peut-être...

      Supprimer
  9. Magnifique publication! et très belles photos!

    RépondreSupprimer
  10. Comme j'ai récolté 38 Kg de potirons, je n'achète pas de potimarron et j'essaie de trouver des recettes et (surtout des amateurs) pour écouler ma marchandise :-). Donc hier j'ai fait une soupe avec du potiron, quelques pommes de terres et carottes, des lentilles et des saucisses. C'était fort bon et il m'en reste pour ce soir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu sois si loin, je t'aurais bien acheté un potiron pour toute la mauvaise saison... Ici mon Amoureux préfère le potimarron mais si je ne lui dit pas, il dégustera son velouté sans problème ! Mauvais souvenir d'enfance devant son assiette de soupe au potiron !!!
      Mais dis donc, un repas complet comme plat unique ! Hummmmmmmm

      Supprimer
  11. Lucie DELARUE-MARDRUS, en voyant ce nom tu m'a redonnée 6,7 ans!!
    J'ai appris au moins un de ses poèmes, je ne me souviens plus lequel, mais je souviens du nom de la poétesse car il me paraissait impossible à retenir à cet âge là!
    Tu réveilles aussi ma gourmandise car j'adore les châtaignes sous toutes les formes.
    Ma gourmandise littéraire aussi pour cette auteure islandaise. J'ai lu deux ou trois romans d'auteurs de ce pays cette année et ils ont fait partie de mes meilleures découvertes 2013. Si tu trouves "La Lettre à Helga" je te le recommande. Un seul problème avec les auteurs islandais, je n'arrive pas à retenir leurs noms!
    Bisous et merci encore pour ce billet très complet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, j'ai toujours l'âge de l'école primaire que j'ai quittée il y a quelques années seulement !!! Un poétesse que j'ai toujours autant...
      J'ai lu aussi "la lettre à Helga", j'ai beaucoup aimé ! Il y a des pépites dans cette littérature et l'Islande doit être un pays à découvrir. Pour moi, en été seulement !!!
      On est bien d'accord, des noms un peu "barbares" pour nos oreilles latines !
      Très bonne soirée dans ton petit paradis !
      Bisous

      Supprimer
  12. Très beaux, tes reflets sur la mare, on pense aux nymphéas...
    Et je prendrais volontiers une part de fondant aux pommes !
    Je t'embrasse, Martine, très belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les reflets.........
      Serais-tu aussi gourmande que moi ???
      Bon vendredi ! Bises du soir sans lune

      Supprimer
  13. L'automne dans toute sa nostalgie et avec ses délices! Bien bel article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi nostalgie ? Moi qui croyais occuper mes journées d'automne pour n'en tirer que le positif et les petits plaisirs !!!
      A bientôt Gine !

      Supprimer
  14. Ces photos de forêt avec les terriers et la mare me ravissent.

    Et vive la poésie d'automne à écouter au coin du feu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une des activités que j'aime faire au coin du feu !!!
      La forêt est belle malgré la pluie et le gris de ces derniers jours de la semaine dernière et depuis dimanche il y a des nuages mais le soleil est là de temps en temps...
      A bientôt Aliénor

      Supprimer
  15. du petit sentier qui mène au terrier jusqu'aux friandises sous un ciel superbe
    c'est que du bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas Marty ? Tu pourrais nous trouver quelques vers pour illustrer cette journée de novembre, non ?
      A bientôt

      Supprimer
  16. Elle etait "juste" tres chouette ta journee en Novembre (tu devrais installer une camera devant le terrrier)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une bonne idée mais j'aurais trop peur qu'elle se fasse mouiller et même rincer !!!

      Supprimer
  17. Des amis à dîner demain soir voila mon dessert tout trouvé je n'avais pas d'idée,merci
    Je fais le même velouté que toi auquel j'ajoute un soupçon de lait de coco
    Bises et belle journée ici sous le soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec lait de coco et gingembre, une belle harmonie sans oublier un filet d'huile d'olive !
      Le dessert je l'ai essayé avec des poires mais il est aussi moilleux avec des pommes
      Un livre où je trouve beaucoup de recettes à ma convenance !
      Belle soirée à toi
      Bises sans lune ni étoile

      Supprimer
  18. C'est ce qui s'appelle faire son bonheur de chaque saison, et en beauté, et en appétit!!!
    Merci pour cet ensemble si agréable, bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut s'inventer nos petits bonheur et chaque journée est à créer, je crois que tu es d'accord avec cette philosophie de la vie !
      Bon vendredi à toi !
      Bises

      Supprimer
  19. C'est toujours un bonheur de te lire et de regarder tes photos .
    J'aime comme toi la campagne et les bons petits plats ...
    Merci et bises de Louise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que nous avons beaucoup de points communs mais toi, tu es un as des recettes de ta région toute proche !
      Bises et bonne soirée !

      Supprimer
  20. Nature, promenade, lecture, cuisine, ... Belle recette pour une belle journée.

    RépondreSupprimer
  21. Tu es d'accord avec moi, que des petits bonheurs !!!!

    RépondreSupprimer
  22. Ton billet est un programme complet pour le mois de novembre ! :-) Coup de coeur pour ton ensemble bannière et poème, les reflets dans "la mare au diable" et ses belles fougères brunes ! Je m'en vais consulter la recette pour le fondant aux pommes ou poires: une bonne idée de gourmandise par temps froid. La soupe au potimarron est déjà au programme chaque semaine :-) Faut dire que c'est délicieux.
    Bonne fin de semaine, Martine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'avais pas encore vu ma bannière ?
      Tu ne seras pas déçue par cette bonne recette, j'ai souvent ce livre ouvert dans ma cuisine "assiettes gourmandes" de Bertrand Raynaud
      Un menu de saison, tout à fait !
      Bon week-end à toi !

      Supprimer
  23. Mais comment est-ce possible d'avoir loupé ton joli billet, ça m'énerve !
    Tiens pour me calmer, je vais aller refaire un tour dans ta forêt fantastique en récitant le poème.
    En revenant je te chipe une mini soupière de velouté et une grosse part de fondant aux pommes !
    Grosses bises Martine.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, prends ton temps Mireille, il n'y a pas le feu au lac !!!!
      Mais je suis contente que ce billet te plaise.
      La fille du sud ne s'intéresse pas à la littérature islandaise ? Je rigole bien sûr !!!!
      Grosses bises et beau samedi !

      Supprimer
  24. Un billet très riche et plein de très belles photos!
    Pour le terrier, je n'ai pas l'impression que ce soit celui d'un blaireau car il n'y a pas trop de terre de sortie! À moins que ce soit un tout petit blaireau! Faut voir. Tu nous diras;o)
    J'ai bien aimé le poème sur l'automne et j'aurais pu partager les sentiments de l'auteur si je vivais ailleurs qu'en Lorraine!

    ***
    Bizzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses plus à un renard ? Petit ???
      Que veut dire ta dernière phrase ? Même si il fait froid, il y a les marrons ou la bonne soupe bien chaude !!! Yes !!!!
      Bises et bonne semaine !

      Supprimer
  25. Chère Enie

    Ton méli me met l'eau à la bouche, toujours.
    Dans la forêt de ton jardin, tu vas cueillant des parfums odeurs set saveurs d'hôte on, et je déguste tes couleurs en me réjouissant le coeur ...

    J'en fais des voeux par mille haies !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a fallu que je relise deux fois mais le principal c'est que tu aimes venir dans mon petit monde campagnard, de te rende compte de mes parfums, odeurs, saveurs et couleurs entre jardin et forêt et littérature...
      Bises réjouies malgré le gris du jour

      Supprimer