samedi 31 août 2013

La visiteuse de l’été


La visiteuse de l’été, la seule, l’unique qui est restée près de la table où on déjeunait un midi de la semaine !
Et ce qui est drôle, c’est qu’elle s’est posée sur une autre libellule mais quelque peu statique celle-là ! La deuxième se balançait quand la visiteuse se dorait au soleil… Un duo improvisé qui a tenu notre attention presque tout le repas. Inutile de vous dire que j’ai attrapé mon APN et que je ne me suis pas privée de la photographier sous toutes les coutures !
Voilà, ce sera ma photo de la semaine mais je ne peux m’arrêter qu’à un seul cliché, alors si vous le voulez, on regarde toute la séance…




J'anime la rubrique





















mercredi 28 août 2013

Saluer la fin d'une saison estivale dans un jardin merveilleux et en musique


Pour saluer la fin d'une saison estivale, je traverse un jardin que vous connaissez déjà dans ces pages, j'espère que vous en trouverez un petit plaisir... Je vous attends près des hydrangéas blancs, prenez le temps de vous arrêter... 


Le jardin de Castillon, c'est ici













J'espère que cette visite vous a plu et maintenant place à la musique dans un lieu qui m'est toujours très agréable de m'y trouver...

A l'abbaye de Lessay, ce soir-là :

Reconstruction intégrale par Raphaël Pichon d’une cantate funèbre disparue, composée pour les funérailles du prince Ferdinand d’Anhalt-Köthen en 1729. Cette reconstruction en quatre parties, prend appui sur un Introit de Leonhard Lechner (1553-1606), la Passion selon Saint Matthieu BWV 244b, la Trauer Ode BWV 198 et de la Messe en Si.






Viole de gambe et derrière un violoncelle

un luth











Raphaël Pichon à la direction musicale de ce très beau concert, n'oubliez pas d'écouter les deux extraits...

samedi 24 août 2013

De l'aube à l'aurore


Puisque l'aube grandit, puisque voici l'aurore,
Puisque, après m'avoir fui longtemps, l'espoir veut bien
Revoler devers moi qui l'appelle et l'implore,
Puisque tout ce bonheur veut bien être le mien…

Verlaine

C'est ma photo de la semaine choisie pour Amartia et ses aminautes

                                                              J'anime la rubrique


"L’Aurore brillante et vermeille
Prépare le chemin au soleil qui la suit ;
Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille,..."

Jean Racine






L'aurore s'allume ;
L'ombre épaisse fuit ;
Le rêve et la brume
Vont où va la nuit ;
Paupières et roses
S'ouvrent demi-closes ;
Du réveil des choses
On entend le bruit.

Victor Hugo







Contempler la lumière du jour qui surgit lentement à l'horizon, les pieds au frais dans le gazon....

Bonne fin de semaine à vous...

samedi 17 août 2013

Fenêtre sur la photo de la semaine


Promenade dans un jardin que mes aminautes commencent à bien connaître sur ce blog... Ce sera ma photo de la semaine à la suite d'Amartia et toutes celles et ceux qui participent, c'est ici !

    " Regarder le monde, ce n’est pas juste s’asseoir sur un banc et le couvrir des yeux ; c’est aussi y pénétrer, s’y promener, en faire le tour. "

Chris Ware

Citation proposée par Aloïs

Et autre proposée par Mireille :
                                                    
"S'il est un lieu qui échappe à la tourmente, c'est le banc."

Les jours heureux. Laurent Graff. 

  Très bon week-end à vous !


J'anime la rubrique

lundi 12 août 2013

Joies musicales, culinaires et florales


C’était le 27 juillet, dans l’église abbatiale de Lessay, encore une fois Les Arts Florissants (chœur et orchestre) nous offraient un très beau concert qui a emporté le public du début jusqu’à la fin des trois ou quatre « bis », une véritable ovation éclata à la fin du concert.
William Christie, en pleine forme, que je ne vous présente plus ici, choisit de nous interpréter les Histoires Sacrées de Marc-Antoine Charpentier :



Cécile, vierge et martyre, H413

Première partie:
Cécile, jeune chrétienne, qui a épousé le païen Valerius, défend sa virginité, confiée à l'ange du Seigneur. Valérien, doutant de cette explication, accepte, finalement convaincu, le baptême chrétien. Le frère de Valérien, Tiburtius, paraît pour accompagner le couple dans leur foi, et reçoit lui aussi le baptême.

Seconde partie:

Valérien et Tibustius sont condamnés à mort. Cécile se retrouve devant Almachius, son bourreau, qui cherche à la convaincre de renier sa foi. Finalement, les anges accueillent pour l'éternité Cécile, vierge et martyre.




Motet pour les trépassés, plaintes âmes du purgatoire, H.311

http://www.musicme.com/Compilation/Magnum-Opus-Musicum-5400439002838.html?play=01





L’enfant prodigue, H399
Je n’ai rien trouvé pour celui-ci mais sur ce site vous pouvez écouter un extrait d’un concert  donné par les Arts Florissant, ici





Ce concert fit l'objet d'une captation en direct pour une édition CD.

Les interprètes :

Dessus : Maud Gnidzaz, Elodie Fonnard, Violaine Lucas, Rachel Redmond
Virginie Thomas
Hautes-contre : Reinoud VAN MECHLEN, Marco SOARES HOLANDA.       
Tailles: Benjamin ALUNNI,  Thibaut LENAERTS.  
Basses: Arnaud RICHARD, Pierre  BESSIÈRE, Geoffroy BUFFIÈRE. 







Un autre extrait demandé par Michelaise qu'elle n'a sans doute pas trouvé sur le lien :


C’est justement le premier morceau et les deux autres qui ont eu ma faveur, enfin tout le concert.
 Les voix, vous savez, les voix du jardin des voix créé par W Christie et Paul Agnew m’ont enthousiasmée. Ce fut pour moi, une véritable émotion musicale. Quel lyrisme de la part de tous les chanteurs, quelle joie de chanter, quel enthousiasme, quelle belle jeunesse, un vrai bain de fraîcheur.
 Ce soir-là, c’est en particulier la présence de la voix de Reinoud Van Mechlen que je remarquais ainsi que celles de Rachel et Elodie (qui chante en souriant ou qui sourit en chantant, un plaisir…) et je découvrais celle de Benjamin Alunni, enfin tous habitaient bien leur rôle dans ces trois œuvres qu’ils chantèrent sans entracte.
Monsieur Christie avait l’air content, il n’a demandé à reprendre que le prélude pour l’enregistrement du CD.  
Au cours du petit moment convivial après le concert, dans la grange aux dîmes, comme c’est l’accoutumé à Lessay,  autour d’un verre de cidre et des petits financiers du Cotentin, je remerciais ces jeunes personnes du chœur dont les voix ont merveilleusement évolué et je remerciais également monsieur W Christie d’avoir eu une pensée pour monsieur et madame Janson, absents ce soir là, de nous avoir donné la joie de suivre ces muses musicales depuis vingt ans.
Je ne saurais en dire plus, mais je tenais à leur dédier un billet car c’est le concert, cette année qui m’a le plus ravie. Il m’en reste un seul, avec Raphaël Pichon qui n’a pas dit son dernier mot !!!



Et pour terminer ce billet, quelques images d’une belle saison estivale à la maison et dans le jardin.



























Et les nuages passent...

mardi 6 août 2013

Le lendemain soir

Du même endroit que la veille,  à Regnéville en regardant du côté de la pointe d'Agon, je prenais ces quelques clichés








 Et dans mon hamac, les pieds en éventail...