vendredi 29 novembre 2013

La 100ème !!

Pour la 100ème photo de la semaine , pour une fois en avance, je vous propose ces trois photos, comme il est convenu avec Amartia et ses copinautes, photos de trois escapades dans deux pays ! Je pense que vous devinerez sans problème ces trois destinations !




Très bonne fin de semaine à tous et à bientôt

mardi 26 novembre 2013

Jours de novembre


 L'automne

On voit tout le temps, en automne,
Quelque chose qui vous étonne,
C'est une branche, tout à coup,
Qui s'effeuille dans votre cou.

C'est un petit arbre tout rouge,
Un, d'une autre couleur encor,
Et puis, partout, ces feuilles d'or
Qui tombent sans que rien ne bouge.

Nous aimons bien cette saison,
Mais la nuit si tôt va descendre !
Retournons vite à la maison
Rôtir nos marrons dans la cendre.

Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)





Comme je vous l'avais déjà mentionné en réponse à certains commentaires de mon dernier billet, je n'ai pas encore trouvé à qui appartient ce terrier et qui laisse un chemin dans les herbes depuis quelques semaines. Il faudrait guetter la nuit mais il fait trop froid !!!! Un renard ou un blaireau ou un gros lièvre ?

A suivre donc !




Quelques photos rapportées de la forêt et de sa lisière. Est-ce une mare au diable comme celle de Nohant ?





 Le terrier


  Reflets sur la mare



 J'ai découvert une  auteure islandaise, Steinunn Sigurdardottir  ce vendredi à la médiathèque de  Saint Lô où elle présentait son nouveau livre "yo-yo" que je  n'ai pas encore lu et que je lirai mais pas de suite… Par contre je suis très attirée par deux autres titres de sa bibliographie "le cheval-soleil"  et "cent portes battant aux quatre vents". A suivre…




     Elle nous a lu en islandais un passage de son livre...



 Et comme vous le savez, les promenades en forêt nous mettent toujours en appétit alors je vous propose aujourd'hui, un velouté de potimarron-châtaignes et un fondant aux pommes.



J
  J'ai pris un potimarron au marché et ramassé un petit panier de châtaignes en forêt.
J'ai sorti des placards, deux gousses d'ail et un petit pot de crème fraîche et de l'huile pour ceux qui préfèrent, du sel, du poivre. Ah j'oubliais, des petites tranches de jambon pays !
Alors, vous voulez savoir comment j'ai fait :
J'ai coupé le potimarron moyen, pour quatre, en morceaux sans l'éplucher que j'ai fait cuire dans un litre d'eau bouillante avec un cube "bio" de poule pendant 25 mn et pendant ce temps les châtaignes cuisaient à l'eau pendant 20 mn après quoi je les épluchais (enlever les deux peaux bien sûr). J'ai mixé le potimarron avec les 2/3 des châtaignes directement dans la casserole. J'ai rectifié l'assaisonnement avec sel et poivre et une petite pointe de piment d'Espelette (ou gingembre frais, si vous aimez.)

Je l'ai servi dans des petites marmites avec un filet d'huile d'olive et un petit bout de jambon grillé au four et quelques miettes de châtaignes que j'avais mis de côté. Et voilà pour la soupe de saison !







 Le fondant aux pommes, que l'on peut faire aussi aux poires, je vous laisse choisir une bonne recette sur le web, la mienne je l'ai trouvée, voilà bien des années dans le fameux livre de Bertrand Raynaud "assiettes gourmandes" (on peut la lire ici)







C'était juste une journée en novembre… A bientôt



samedi 23 novembre 2013

Quelle est ma photo de la semaine ?


A vous de choisir ma photo de la semaine, à la suite d'Amartia et toute sa suite, ici


J'anime la rubrique


                              Qui est donc passé par là ?






 Il pleut, il mouille, non, c'est vrai !!!!


 Très bonne fin de semaine à vous

mardi 19 novembre 2013

Entre forêt et herbages

 Tandis que la forêt flamboie depuis quelques jours...




dans l'herbage, le frêne perd ses feuilles à vitesse grand V sans qu'elles soient passées par la case jaune...



"Frêne hautain, forestier et champêtre


L'arbre premier de tant d'arbres divers,

L'arbre immortel au renom de mes vers,..."

Jean VAUQUELIN DE LA FRESNAYE

Poème proposé par Aloïs









Et proposé par Tilia :

Yggdrasil, l'arbre cosmique de la mythologie nordique, est un immense frêne. Jacques Lacarrière a composé un poème à la gloire de ce frêne fantastique :

Je suis né d’un songe de la terre rêvant qu’elle s’unissait au ciel.
J’ai grandi dans l’ombre inquiète de racines toujours assoiffées d’obscur.
Et j’ai fleuri dans l’allégresse de la sève et l’offertoire des frondaisons.
Je suis l’axe du monde, vivant défi des temps carbonifères. L’alliance de l’ombre et de l’éclair, le tremplin des orages, l’esprit des sources et des souffles.
Je suis le sommeil et l’éveil, le silence et la symphonie.
Je suis l’oratoire des astres, et mes feuillages s’impatientent des apocalypses à venir.
J’abrite en mes branches l’aspic et l’alouette, l’ogre et l’océanide, le singe et la sylphide, le ver et la vestale.
J’abrite l’hier des fauves, le présent des oiseaux et le demain des hommes.
J’abrite le nid des anges et les couvées du ciel.
Je suis l’axe du monde.


Le frêne majestueux de tes photos, Enitram, illustre bien ce poème (à écouter ici).





 Et quand le soir descend, le ciel daigne se teindre en bleu avec de drôles petits nuages !


L'automne s'enfuit déjà à tire-d'aile...

samedi 16 novembre 2013

Le frêne et rien d'autre pour la photo de la semaine, juste avant qu'il ne jaunisse !
Suivez Amartia et ses copinautes c'est ici 




                                                                  J'anime la rubrique








Dites te moi celle que vous préférez, l'élue sera ma photo de la semaine !!!!


 Et maintenant c'est la "Nonna" qui vous montre sa dernière création !!!

La photo de la veste pour ma princesse est trop floue (je ne vous la présente pas !) et la veste est déjà  partie pour d'autres horizons... Il paraît qu'elle veut la porter dès le réveil !!!!

mardi 12 novembre 2013

Promenade forestière


A la cueillette des champignons, nous sommes allés dimanche après-midi,  notre panier était à moitié plein après 1 heure de recherche. Suffisamment de cèpes de Bordeaux (2), de bolet (un gros) et des chanterelles pour se faire une bonne fricassée que nous avons dégustée avec bonheur.




                                                                               




 Le bal des champignons

D'une coulemelle j'ai fait une ombrelle
Et d'un champignon tout rond
J'ai fait un chapeau melon.
J'ai mis ma collerette mon habit de fête
Pour aller danser un peu
Chez le roi des elfes bleus.










 Champignon marron
Mon champignon si bon
Mon champignon
Nous danserons sous les liserons.

 Madame girolle
Qui faisait la folle
Dit je me marie demain
Un bolet voudrait ma main.
Tête de girolle tête tête folle
Vous n'avez ni bras ni mains
Vous n'avez qu'un pied très fin.







 Champignon marron
Mon champignon si bon
Mon champignon
Nous danserons sous les liserons.





 Madame morille
Qui est si gentille
Pense qu'il est de bon ton
D'aimer un pied de mouton
Mais son mari grogne
Grogne et se renfrogne
Car il est ça c'est trop fort
Une trompette de la mort





 Champignon marron
Mon champignon si bon
Mon champignon
Nous danserons sous les liserons.





 A la belle oronge
J'ai conté mes songes
Elle m'a dit que bientôt
J'habiterai un château
Grand merci la belle
Pour cette nouvelle
Je m'en vais danser en rond
Avec trente mousserons



Champignon marron
Mon champignon si bon
Mon champignon
Nous danserons sous les liserons
Sous les liserons.

Anne Sylvestre




Champignons


Sur la plaine, à petits bruits, 


Il a plu toute la nuit.

Et maintenant, goutte à goutte,

Le bois ruisselant s'égoutte.

Et voilà qu'en bataillons,

S'éveillent les champignons.

Mousserons et Chanterelles,

Aux amusantes ombrelles.

Courons le long des halliers

Et remplissons nos paniers.

Ce soir, autour de la table,

Goûtant leur chair délectable

Nous croirons, " Oh quel fumet !",

Manger toute la forêt.


NORGE poète franco-belge