samedi 29 mars 2014

Photo de la semaine


Devant l'ancienne écurie et en compagnie de cet arbuste que vous devez commencer à connaître, je vous dédie cette photo de la semaine derrière Amartia et ses copinautes.





Et la même multipliée par trois...

Bonne fin de semaine à vous tous !!!

mercredi 26 mars 2014

Que fais-tu dans ta cuisine ?


Au printemps


Que faites-vous dans votre cuisine ?
Je regarde par la fenêtre fleurir les...


Je prépare un ...... avec ce qui me reste dans le frigidaire ou le cellier 



J'entends le.... dans le sumak (si vous n'avez pas trouvé son nom c'est ici )



Ou bien, je fais une tarte au ......, oui !!!!



Et je ne peux m'empêcher de regarder le ....
A vous de compléter les ..... et de me dire ce que vous faites dans votre cuisine un jour de début de printemps !!!

samedi 22 mars 2014

premiers sourires du printemps et photo de la semaine

La première sera ma photo de la semaine dans la ronde d'Amartia

 Jonquille = Printemps, non?
Mon printemps des poètes ce sera avec  Théophile.

Premier sourire du printemps
Théophile Gautier

Tandis qu'à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.




 Sur les murs le printemps s'est aussi installé

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.




 Un camélia aux petites fleurs si discrètes



Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.




La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.






Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.






Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.






Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.







Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir ! "

mercredi 19 mars 2014

Quand la pleine lune apparaît derrière le camélia rouge...


Que faire quand le ciel est si bleu ?




Pousser la barrière et gambader à travers champs...



S'enfoncer dans les petits chemins creux...


Cueillir les premier camélias et compter les fleurs du cognassier du Japon...



Ou bien aller chercher les derniers rayons du soleil dans les branches du framboisier à fleurs...



Ou admirer les derniers feux derrière les aulnes et les noisetiers...


Se demander quel est cet objet non identifié...



Et enfin regarder se lever la lune à l'est pendant que le soleil se couche à l'ouest...


Entre les branches du camélia rouge.
C'était pour répondre à Tilia et Claude, en écho...

samedi 15 mars 2014

Episode brumeux et photo de la semaine


Voilà déjà samedi et sa farandole de photos de la semaine à laquelle je participe avec assiduité, ronde initiée par Amartia !!! Merci à elle de nous réunir tous les samedis dans la bonne humeur !!!




Oui, ce fut une fin de semaine dans la ouate du matin au soir et du soir au matin ! Quelle ne fut pas ma surprise en sortant mercredi soir de la répétition avec ma chorale préférée en voyant ce brouillard à couper au couteau ! La traversée de nuit de la forêt fut pénible, on ne voyait pas à cinq mètres !!!!

 Malgré tout, je n'en perds pas le besoin de manger !!!



 Mon âne, mon âne a bien mal à la tête...


 Tout est silence, le moindre craquement s'entend au loin...



 De mémoire, Charlot ne se souvient pas de tant de flou, vous remarquerez qu'il avait pourtant ses lunettes...



 On ne forme pas un beau duo, tous les deux !!!

                  La brume n'empêche aucunement la nature de poursuivre son évolution, à quelques jours du printemps...



Et pour vous, un tout petit bouquet, oh! combien printanier !!! A bientôt !


mardi 11 mars 2014

Un soir, un livre, une amie…


Un soir au château de Vincennes, la rencontre signature autour du livre " De père légalement inconnu", opus que Françoise Cloarec, l'auteure nous présenta de belle façon, en présence de l'héroïne de son livre, car c'est une histoire vraie.
Pourquoi, me direz-vous, ce lieu, parce que, entre autres, ses recherches l'ont conduite ici, au centre d'archives du ministère de la défense et qu'une partie de son livre s'y passe en compagnie de l'adjudant-chef Bastillac (dans le roman !) qui va aider l' héroïne à rechercher son père.  


La quête du père. De son père qu'elle avait beau essayé de chercher dans son passé, au Vietnam et en France, dans son enfance, dans l'abandon qui avait été son lot de la guerre d'Indochine. Il lui avait fallu quarante années pour se décider à le chercher vraiment,  en demandant de l'aide là où l'on espère retrouver un ancien militaire…





"Elle veut un nom, une photo, une tombe peut-être", nous dit Françoise Cloarec. Elle espère un seul signe de lui, après tant d'années, lui qu'elle n'avait jamais vu ou dont elle ne se souvenait plus, lui qui lui était un inconnu, français, mais légalement.

Camille sait qu'il était l'amant de sa jeune mère, Thi Vien, dans ce pays où reviennent  vers elle des images, des couleurs, des odeurs, des sentiments de silence, d'absence, de manque et des fantômes.





 "Je vous le dis, c'est la fille du colonel !" C'était lors de la réception que son père avait donnée avant son départ pour la métropole, vers sa famille et ses quatre enfants…
Une vie d'avant la déchirure, avant l'embarquement sur ce navire de non-retour, avec d'autres enfants abandonnés à leur triste sort, en route vers la France après un voyage d'un mois avec une simple couverture militaire afin de se protéger du froid…





Je ne vous en dévoilerais pas d'avantage (vous savez ma retenue quand il s'agit de présenter un livre !) et je m'empresse de vous encourager à le lire et comme moi, le dévorer pour en connaître le dénouement qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout, en m'attardant cependant sur les nombreuses citations bien ciblées, à chaque paragraphe que Françoise nous propose au fil de l'histoire.






Si vous voulez en savoir plus, je vous propose le résumé d'Evelyne Bloch Dano dans le magazine littéraire.




A mon retour à la maison, les premières fleurs du magnolia voyaient le jour, dans la cour…



samedi 8 mars 2014

Photo de la semaine

Soirée théâtre avec Ionesco, Michel Bouquet et une troupe excellente !!! Bravo !!!
Voilà, je l'ai choisie pour ma photo de la semaine avec Amartia et toute sa troupe !!!


 Bonne fin de semaine à tous et merci beaucoup pour vos commentaires du précédent billet. ça va trop vite!!!!! A bientôt

lundi 3 mars 2014

En suivant l'Elle

Afin de répondre à vos sympathiques commentaires, je partage aujourd'hui avec vous une balade au bord de l'Elle, petite rivière qui se jette dans la Vire (Elle et Vire !)
Il faisait bon au soleil et sous un ciel d'azur à marcher sur la berge où le sol faisait "ploc-ploc" sous nos chaussures...










 Une superbe journée printanière puis retour au crépuscule...

A bientôt