vendredi 11 janvier 2019

L'écureuil aux couleurs du ciel couchant en hiver !


Bel écureuil couleur d'été

Toi qui n'es que légèreté

Vêtue des rousseurs du soleil;

Toi qui vois s'enfuir le sommeil



Car tu n'es fait que pour l'envol

Et touches à peine le sol;

Toi qui dois ton nom à ta queue

Qui dessine son ombre bleue



Pour protéger de son panache

Ton dos éclatant et sans tache;

Comme il en coûte au rimailleur

Qui cherche pour toi le meilleur




Parmi la crème des louanges

Et te voudrait comme les anges

Bondissant de joie jusqu'au ciel

Toi l'écureuil couleur de miel;



Comme il lui coûte de trouver

Lorsqu'il se surprend à rêver

De chanter ta grâce enfantine

En une petite comptine

 Des mots qui finissent en euil

Sans jamais évoquer le deuil.

Bel écureuil couleur de feuille

D'automne : ô dieux, faites que veuille


L'été un peu se prolonger

Quand ta fourrure fait songer

Aux derniers rayons de septembre

Mon bel écureuil couleur d'ambre !

Fernando Arrabal




11 commentaires:

  1. Qu'il est mignon ! C'est toujours un moment de bonheur quand on peut regarder un écureuil.
    Merci et bon week end.

    RépondreSupprimer
  2. Quelles jolies scènes! Je les aime bien ces écureuils, mais il dédaignent le jardin, Seita n'étant pas trop accommodante et les pourchassant jusqu'au haut des arbres...Dommage!
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  3. mais tu es la paparazzi de cette famille écureuil !
    j'en vois dans le jardin mais ils me narguent et s'enfuit bien trop vite...

    RépondreSupprimer
  4. Les écureuils me rendent totalement...gaga! Mais j'assume!!
    Peut-être notre goût commun pour les noisettes!
    Merci pour ces photos...de rêve.
    Bonne fin de semaine, Martine

    RépondreSupprimer
  5. Merveilleux clichés de ces adorables écureuils.

    RépondreSupprimer
  6. Géniales , tes pohtos!
    E le poème est bien beau !

    RépondreSupprimer
  7. Il a une vraie tête à bisous, cet écureuil là. Mais il n’apprécierait sans doute pas cette familiarité et risquerait fort de mordre ou de griffer. Et encore, faudrait-il déjà réussir à le capturer !
    Merci Enitram de lui avoir si bien "tiré le portrait", tes photos sont ravissantes.
    Merci aussi pour le poème d'Arrabal, que je découvre grâce à toi.
    Bises enchantées

    RépondreSupprimer
  8. Belle rencontre au jardin !
    Moi je ne vois plus celui qui venait, cela fait au moins deux ans, si ce n'est pas trois.
    Nous avions planté un noisetier pour qu'il y vienne casser de la noisette mais non.
    Belle journée et bises

    RépondreSupprimer
  9. il est magnifique et parait passer un bon moment

    RépondreSupprimer
  10. Pas un seul écureuil sur mon île, alors imagine mon plaisir à le voir ici!
    Grand merci!!

    RépondreSupprimer